Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 479

Enregistré le : 27 oct. 2013 09:40

Classe : parent élève ecp

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par monnet60 » 10 janv. 2017 09:55

[quote="exhx"][quote="Jay Olsen"]Et là dedans on ne parle même pas de devenir propriétaire de sa résidence principale :lol: :lol:[/quote]

Là, clairement surtout en RP sans héritage c'est pour le moment....( très très ) difficile:
https://fr.express.live/2017/01/09/fortune-trentenaires-divisee-par-2/[/quote]
Bon résumé de la situation dégradée du travail aujourd'hui. "il faut pendre les patrons par les boyaux" comme disait Arlette chez les guignols.

Messages : 2735

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Jay Olsen » 10 janv. 2017 10:13

Retard : tu te moques de moi.
Déjà, comparer un niveau de vie entre maintenant et 1960 c'est rendu difficile par les évolutions des usages. Il est en effet plus facile de se payer un smartphone en 2015 qu'en 1960 !
Donc ce qu'on calcule ici c'est plutôt la rentabilité de cinq ans d'études.

Quant à dire que le smic a été surgonflé, euh...
J'ai france inflation.com sous les yeux qui me donne l'inflation entre deux dates et le montant du smic depuis 1950.
Le smic a pris, depuis 1960 374%. Soit.
L'inflation cumulée est, elle, de 974% !

Alors ? Hausses artificielles et supérieures à l'inflation ? ?
Certes il y a des variations à cette affirmation sur la période, mais honnête intellectuellement que tu es tu vas regarder ça, non ? ;)

5% de chômage vs 0% c'est la différence entre un marché juste correct de nos jours et un marché qui refléterait réellement l'affirmation "on manque d'ingénieurs"

Mon propos du coup c'est plutôt que c'est inacceptable que la plèbe voit son niveau de vie divisé par plus de 2 ET que les ingés voient leur prime aux études divisée par deux aussi !
Enfin non, c'est pas inacceptable c'est la réalité des faits. Ce qui est inacceptable c'est quon la conteste.
Vendue, merci

Messages : 1530

Enregistré le : 09 août 2012 20:57

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Retard » 10 janv. 2017 11:40

En 1964 le SMIC horaire valait apparemment 1,93F, et 9,61€ en 2015 (soit 63F), donc il a été multiplié par 32 ( http://cpgestion.fr/salaires/salaires/lesevolutionsdusmic.html )

L'inflation cumulée est passée sur la même période d'un indice 287 à un indice 2552 soit une multiplication par 9 ( http://france-inflation.com/inflation-depuis-1901.php )

Je crois que dans tes calculs d'augmentation du SMIC tu as comparé le smic en F de 1960 avec le Smic en € des années récentes :mrgreen:

Et, oui, évidemment, c'est dur d'essayer de voir l'évolution d'un niveau de vie sur des décennies. Mais en même temps c'est aussi une arnaque intellectuelle de prétendre que parce qu'on a fait monter les bas salaires à marche forcée, les salaires élevés se sont mis à vivre moins bien simplement parce que l'écart entre les 2 s'est réduit.

[quote]5% de chômage vs 0% c'est la différence entre un marché juste correct de nos jours et un marché qui refléterait réellement l'affirmation "on manque d'ingénieurs"
[/quote]

Ben non, même un marché en manque d'ingénieurs (je ne dis pas que c'est le cas) peut très bien avoir du chômage pour au moins ces raisons:
-les gens peuvent se faire licencier et attendre quelques mois avant de retrouver un emploi
-les gens peuvent se permettre de démissionner avant de chercher un emploi et être ok pour rester au chomage quelques mois précisément parce qu'ils pensent en retrouver un rapidement
-ingénieur n'est pas un métier, il est bien évident que les gens qui pensent qu'on manque d'ingénieurs ne pensent pas qu'on manque d'ingénieurs dans TOUS les domaines, donc certains domaines peuvent être moins bien lotis bien que l'on manque d'ingénieurs.
Ingénieur

Messages : 2735

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Jay Olsen » 10 janv. 2017 13:28

Je me suis effectivement planté dans mon calcul, désolé :mrgreen:
J'étais au taf et tout c'était ambitieux de gérer mon taf du jour + prepas.org :D

J'avoue que ça ne fait pas sérieux ce genre d'erreur..
Du coup je dois changer de tactique, ou laisser tomber cet argument pour l'instant*, c'est pas vraiment le sujet...

Sur la base des témoignages d'anciens, je pense qu'on peut dire qu'en 1965 il était plus aisé de se payer des choses faisant appel majoritairement au travail humain (restaurant..) que des choses faisant appel à des machines pas encore forcément optimisées (déplacements avec tous les véhicules, électroménager naissant..)
Sur les choses qui ont peu évolué depuis (genre l'immobilier, je crois pas qu'on soit beaucoup plus efficace pour construire une maison, même si elles sont mieux, elles remplissent la même fonction), je ne sais pas. Au global c'est pas évident de comparer du coup.*
[quote]Ben non, même un marché en manque d'ingénieurs (je ne dis pas que c'est le cas) peut très bien avoir du chômage pour au moins ces raisons:
-les gens peuvent se faire licencier et attendre quelques mois avant de retrouver un emploi
-les gens peuvent se permettre de démissionner avant de chercher un emploi et être ok pour rester au chomage quelques mois précisément parce qu'ils pensent en retrouver un rapidement
-ingénieur n'est pas un métier, il est bien évident que les gens qui pensent qu'on manque d'ingénieurs ne pensent pas qu'on manque d'ingénieurs dans TOUS les domaines, donc certains domaines peuvent être moins bien lotis bien que l'on manque d'ingénieurs.[/quote]
- Non c'est faux, si on manque vraiment d'ingénieurs, les process de recrutement sont accélérés. Dans ma boite on est capables de recruter un mec limite d'une semaine sur l'autre si vraiment le besoin est présent.
- Ce deuxième point est tout à fait vrai. Pour savoir dans quelle mesure il joue, je m'intéresse à la douce année 1966. Mes sources donnent un chômage à 2% pour cette décennie. A moins que j'ai oublié un zéro et que ça soit 20%, merde.
- L'ingénieur généraliste comme d'autres peuvent sauter d'un domaine à un autre. Si VRAIMENT on a un manque d'ingénieurs, les gens peuvent sauter quasiment où ils veulent. Si on a un surplus, les entreprises se permettent d'exiger des compétences spécifiques au poste qu'elles veulent pourvoir.
Vendue, merci

Messages : 619

Enregistré le : 05 juin 2007 13:15

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Lutegarde » 10 janv. 2017 13:50

Merveilleux ces réinventions des acquis relatifs de la recherche en économie sur environ un siècle.
Plus sérieusement, ça fait quand même plusieurs décennies qu'il est facilement admis par toute personne raisonnable que le taux de chômage n'est pas nul en période de plein emploi. Processus de recrutements accélérés et tout ce que tu veux, oui. Mais ça n'abolit en rien les coûts de mobilité : tu ne déménages pas d'un bout à l'autre de la planète en une semaine, sauf à penser qu'une modélisation faite en L2 décrit la réalité. Et c'est une bonne explication de ce taux de chômage non-nul.

Messages : 2735

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Jay Olsen » 10 janv. 2017 13:53

[quote="Lutegarde"]Merveilleux ces réinventions des acquis relatifs de la recherche en économie sur environ un siècle.
Plus sérieusement, ça fait quand même plusieurs décennies qu'il est facilement admis par toute personne raisonnable que le taux de chômage n'est pas nul en période de plein emploi. Processus de recrutements accélérés et tout ce que tu veux, oui. Mais ça n'abolit en rien les coûts de mobilité : tu ne déménages pas d'un bout à l'autre de la planète en une semaine, sauf à penser qu'une modélisation faite en L2 décrit la réalité. Et c'est une bonne explication de ce taux de chômage non-nul.[/quote]
2%, pas 5.

Le diable est dans les détails, surtout en matière de taux de chômage ou il y a un écart de 0.05 entre "catastrophe" et "tout va bien c'est du frictionnel"
Vendue, merci

Messages : 1530

Enregistré le : 09 août 2012 20:57

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Retard » 10 janv. 2017 14:02

[quote]Du coup je dois changer de tactique, ou laisser tomber cet argument pour l'instant*, c'est pas vraiment le sujet...
[/quote]

C'est peut être pas vraiment le sujet mais c'est un de tes arguments récurrents, la comparaisons au SMIC.

[quote]- Non c'est faux, si on manque vraiment d'ingénieurs, les process de recrutement sont accélérés. Dans ma boite on est capables de recruter un mec limite d'une semaine sur l'autre si vraiment le besoin est présent.
[/quote]

Enfin si j'ai bien compris, ta boite, c'est une boite de presta dans laquelle on recrute pour faire un travail qui ne demandent qu'une vague expertise et peu de compétences. En bref ça ne semble pas être une difficulté herculéenne de trouver des profils qui peuvent devenir "rentables" en quelques mois. Si en plus on rajoute que dans les boites de presta il n'est pas rare de recruter en CDI mais de virer à la fin de la période d'essai si la mission est finie, on ne s'étonne pas que le process de recrutement soit rapide. Mais je suis sûr et certain qu'en moyenne dans une entreprise, entre le moment où on commence à chercher et la date du premier jour de travail (ce qui n'est pas la date de signature du contrat de travail, n'est-ce pas), il se passe bien plus d'une semaine même lorsqu'un besoin existe. Après, les besoins ont différents niveau d'urgence mais il ne faut pas assimiler "besoin" à "grande urgence" comme tu le sous entends : on peut avoir besoin d'un directeur juridique groupe mais mettre plusieurs mois pour le trouver sans que ça ne veuille dire que son job était useless : entre temps, certaines décisions sont prises par les collaborateurs, d'autres par le boss et enfin certaines sont simplement reportées.
Ingénieur

Messages : 6845

Enregistré le : 22 avr. 2014 10:56

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Pater » 10 janv. 2017 14:13

À Jay : les soldes commence nt demain ; va dans un magasin d usine tu auras tes chemises 2 fois moins cher
20 de coiffeur ts les mois c est bcp trop : fais toi offrir une tondeuse à Noél (c est tardif)
Idem pour le tel. Tu peux trouver d excellents Android pour la moitié
Je vais t apprendre l economie moi
C est quoi tes trucs de radin ?

Messages : 1530

Enregistré le : 09 août 2012 20:57

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Retard » 10 janv. 2017 14:22

Payer le coiffeur 20 balles en tant qu'homme et se prétendre radin c'est un peu étrange :mrgreen:
Ingénieur

Messages : 619

Enregistré le : 05 juin 2007 13:15

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Lutegarde » 10 janv. 2017 14:50

[quote]
Le diable est dans les détails, surtout en matière de taux de chômage ou il y a un écart de 0.05 entre "catastrophe" et "tout va bien c'est du frictionnel"[/quote]

Non ? En l'absence de données sur le chômage de longue durée, impossible de conclure en réalité

Répondre