Page 2  sur  6

Re: Intelligence Artificialle après parcours généraliste

Posté : 12 nov. 2017 17:43
par father
C est siro qui l a dit 😯
Les chiffres m ont surpris. Il avait l air sur de lui...
Ens rennes propose un m2 d info interessant de par les electifs proposés..
en anglais

Re: Intelligence Artificialle après parcours généraliste

Posté : 12 nov. 2017 19:01
par siro
Ewind a écrit :
12 nov. 2017 13:27
Si je dis pas de connerie ( siro confirmera) le recrutement du MVA est indépendant de celui de Cachan.
oui et non... tu peux entrer au MVA depuis Cachan (et tu as un gros avantage par rapport aux externes) ou depuis ailleurs

sinon, bah vu ton cursus, fais un M2R (y'a plus d'un M2R en IA, c'est vaste l'IA) et ensuite un PhD et tu seras amplement assez bien formé et bankable sur le marché du travail
Hibiscus a écrit :
12 nov. 2017 17:28
father a écrit :
12 nov. 2017 17:16
Si le mva refuse 2/3 des polytechniciens y postulant c est beta de tout miser la dessus
Je sais pas d'ou tu tires ça, mais c'est très loin des chiffres qui sont sur le geide interne..
C'était les chiffres que j'avais lus/entendus de cachanais ayant postulé au MVA. (Ce qui ne veut pas dire que tous les aspirants MVA X ont rien eu comme master. Si tu as des chiffres sourcés, je suis preneur.)
Et visiblement c'était une année très chargée, assez atypique.

Re: Intelligence Artificialle après parcours généraliste

Posté : 12 nov. 2017 19:35
par Hibiscus
siro a écrit :
12 nov. 2017 19:01
C'était les chiffres que j'avais lus/entendus de cachanais ayant postulé au MVA. (Ce qui ne veut pas dire que tous les aspirants MVA X ont rien eu comme master. Si tu as des chiffres sourcés, je suis preneur.)
j'avoue ne pas avoir regardé les chiffres antérieurs aux X13.
Parmi les applicants du PA Maths, ya eu 64% de pris, et ceux "autres" (j'imagine mathapp/info), 57%. C'est sur la partie DER de gargantua, donc je ne peux pas mettre le lien en "public". Ca compte que les élèves ayant mis ce master en choix 1-3, c'est fort possible que le "2/3 refusés" correspondent plutôt à "2/3 refusés ou partis ailleurs". Notamment vu qu'on est conseillés de mettre des voeux France même si on a beaucoup de choix de 4A à l'étranger. Je précise qu'il n'y a personne en PA Maths. Genre je crois qu'ils sont 15-25 cette année. Par contre, ils doivent être 150 en mathapp/info.

Indépendament de ça, le MVA reste une formation de très (très) bon niveau, ça m'étonnerait pas que 50% des X se fassent rejeter, vu que map/info c'est devenu la voix générale, ou vont des X plus ou moins motivés à travailler.. :)

Re: Intelligence Artificialle après parcours généraliste

Posté : 12 nov. 2017 19:41
par father
Moi aussi
On evitera les rumeurs.
Pour le reste bien d accord. L intéressé a disparu des radars

Re: Intelligence Artificialle après parcours généraliste

Posté : 13 nov. 2017 00:35
par Futimi
Je ne suis pas en France actuellement, j'ai un "petit" décalage horaire ^^

Merci pour toutes vos réponses en tout cas ! Ce forum est vraiment utile.

Du coup, je vais vraiment me renseigner sur le MVA, merci ! Mais je pense que je peux vraiment pas tout miser dessus.

Pour mon stage, avez-vous des idées, est-ce possible (dans tous les cas, je vais tenter) de trouver un stage en IA sans avoir vraiment étudié le domaine ? Je peux toujours faire des MOOCS sur le domaine en attendant :)

Bonne journée,
Futimi

Re: Intelligence Artificialle après parcours généraliste

Posté : 13 nov. 2017 09:11
par father
Cela semble compliqué.. a moins de disposer de recommandations.
Quel sous domaine vises tu
quel est celui dont tes compétences sont actuellement les plus proches ?
Pour les moocs, ce ne sera pas perdu car tu auras sans doute des prerequis a combler avant ton m2

Dans quels m2 vas tu postuler ? Tu as des m2r dans toutes les grosses fac de france.
Par ex le m2 dac oriente big data de paris6
A mon sens tu dois surtout te positionner pour la suite de ta carrière :
Soit qq chose de tres professionalisant genre ms en 1an (payant sauf alternance)
Soit qq chose de plus théorique/fondamental dans l anticipation d une thèse (durant laquelle tu es payé)

Tu as également intérêt a booster ta capacité a coder
Y a des concours sympa pour cela..

Re: Intelligence Artificialle après parcours généraliste

Posté : 13 nov. 2017 10:59
par koopakg
Futimi a écrit :
12 nov. 2017 00:15
3) Je suis "très" bon en algorithmie/maths mais assez mauvais en développement. Ce que je veux dire par là, c'est que je suis doué pour le code "logique", "mathématique" mais assez peu intéressé (et de facto peu doué) pour le code style création de site web, d'application mobile, installer IDE et tout sur mon ordi etc.Cela pose-t-il problème pensez-vous ?
Si tu prévois de travailler dans l'industrie ou le conseil, tu n'auras pas un assistant personnel pour implémenter tes idées donc il serait dans ton propre intérêt que tu changes de "positionnement" là-dessus.
Si tu sors ce discours en entretien, ca se traduira par "je suis inutile et je compte le rester".

PS: il y a pas mal de choses faisables entre du pseudo-code et créer un site web

Re: Intelligence Artificialle après parcours généraliste

Posté : 13 nov. 2017 11:12
par siro
Vouloir faire de l'IA sans se sortir les doigts niveau code, c'est se tirer une balle dans le pied et ensuite cautériser avec du sel et une boîte de Pétri bien remplie.

Après, plus on est haut niveau dans la conception/théorie, moins on a besoin de "mettre les mains dans le cambouis" (encore que)... mais il y aura toujours un fond important.

Re: Intelligence Artificialle après parcours généraliste

Posté : 13 nov. 2017 11:54
par Futimi
@father : Bha en soit, j'ai quand même suivi des cours de programmation et maths/stats/proba depuis la prépa. Après, ce que j'ai fait dernièrement n'a pas vraiment de rapport (sécurité, réseau ...). J'ai vraiment fait une erreur de parcours et je m'en veux un peu. Je pense quand même postuler en partie à des stages dans le domaine en essayant de persuader mes interlocuteurs de ma bonne volonté et de capacité à vite acquérir les bases nécessaires : il y a - à ce qui paraît - une pénurie dans le domaine, j'ai - sait on jamais - peut-être mes chances.

Je suis effectivement plus dans l'idée de faire qqch plus axé recherche pour faire un PhD après (idéalement aux US).

Les masters que je retiens pour le moment sont :
- le MVA de Paris-Saclay
- le MsC en IA de l'Université d'Edimbourg (pour le moment, pour le contenu, il a toujours ma préférence)
- le Master en Data Science de l'EPFL éventuellement, mais j'ai pas l'impression qu'on puisse vraiment rentrer en 2ème année directement, je suis en train de me renseigner
- les autres masters (Paris Descartes notamment) en France et dans l'UE

Je suis toujours en train de me renseigner, je regarde les débouchés sur linkedin notamment.

De quels concours parles-tu là, j'ai pas suivi ? ...

@koopakg et siro : Oui alors ce que je veux dire par là, c'est que j'aimerais bien que ça soit pas le cœur de mon travail (la bidouille). Quand on me demandait de créer des algorithmes en python ou C pour gagner un puissance 4, j'adorais ça ! Par contre, j'ai déjà eu à participer au développement de deux applis (une en java, l'autre avec react native) et installer les bons logiciels, télécharger les tout ce qui fallait etc. m'a clairement saoulé ... Mais je n'ai rien contre apprendre aussi ! Et je suis pas si mauvais que ça non plus ...

Bonne journée et merci pour vos réponses !

Re: Intelligence Artificialle après parcours généraliste

Posté : 13 nov. 2017 12:34
par koopakg
De ma (petite) expérience, ce sont les taches ingrates qui sont de loin les plus chronophages, et je passe plus de temps à automatiser, installer, déployer, etc qu'à raffiner mes modèles.

Il faut juste s'en rendre compte (et ca passe au dessus de bcp d'étudiants) que la vraie vie, ce ne sont pas des datasets impeccables fournis par le prof en début de TD.