N'avons-nous pas raté quelque chose ?

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 3326

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: N'avons-nous pas raté quelque chose ?

Message par siro » 20 avr. 2018 19:25

J’hésite entre « la vraie raison de ce topic c’est que JO a un wagon de retard, voire plusieurs, voire le train, voire a raté toute la ligne », « le mec à deux doigts de découvrir le principe de la réorientation » ou « incroyable les études n’ont pas pour seule utilité de préparer à un futur job bien défini et être boulanger ou ébéniste après polytechnique n’est pas un accident de parcours ».
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Messages : 2408

Enregistré le : 11 nov. 2009 16:49

Re: N'avons-nous pas raté quelque chose ?

Message par Adolorante » 20 avr. 2018 19:30

En même temps il avait pris mon histoire de sandwicherie pour argent comptant.
Alors qu'à la limite même si je vendais des sandwichs (dont je serais fier) le midi à des cadres machos sur les bords de droite ou à des hipsters macronistes, bah y aurait la gestion d'entreprise à-côté... et une stimulation intellectuelle franchement limitée.
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: N'avons-nous pas raté quelque chose ?

Message par Jay Olsen » 20 avr. 2018 19:41

Adolorante a écrit :
20 avr. 2018 19:30
En même temps il avait pris mon histoire de sandwicherie pour argent comptant.
Alors qu'à la limite même si je vendais des sandwichs (dont je serais fier) le midi à des cadres machos sur les bords de droite ou à des hipsters macronistes, bah y aurait la gestion d'entreprise à-côté... et une stimulation intellectuelle franchement limitée.
Tu rigolais peut-être, mais beaucoup ne rigolent pas quand ils disent qu'ils vont partir élever des chèvres :mrgreen:
Vendue, merci

Messages : 3326

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: N'avons-nous pas raté quelque chose ?

Message par siro » 20 avr. 2018 20:34

Et alors ?

Pour rebondir sur ce que tu écrivais dernièrement, le but de l'Etat en matière d'ESR est de répondre aux besoin de la société, pas aux besoins du privé (ce qui est bien plus restrictif). Et la société elle peut avoir aussi des surdiplômés entrepreneurs, y compris dans des domaines où a priori un simple bac pro/CAP suffirait. Le but des études, c'est d'amener le plus possible les gens à développer une forme de potentiel (sans que cela ne coûte trop cher). Il vaut mieux un monde avec 10.000 postes tech et 2000 postes cadre occupés par 10000 ingés et 2000 DUT/BTS/licence pro, que par 2000 ingés et 10000 DUT/BTS/licence pro.

(Pour la petite anecdote, le fondateur de la désormais plus grosse boîte de salles d'un sport particulier en pleine expansion dont je tairais le nom est un X. Pourtant, y'a pas grand chose qui nécessite une telle formation :mrgreen: )
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Messages : 813

Enregistré le : 19 avr. 2015 00:08

Re: N'avons-nous pas raté quelque chose ?

Message par darklol » 20 avr. 2018 20:43

siro a écrit :
20 avr. 2018 20:34
(Pour la petite anecdote, le fondateur de la désormais plus grosse boîte de salles d'un sport particulier en pleine expansion dont je tairais le nom est un X. Pourtant, y'a pas grand chose qui nécessite une telle formation :mrgreen: )
Pourquoi tu veux taire le nom, on va pas t’accuser de faire de la pub c’est bon. Balance car je vois pas de quelle boîte et de qui tu parles.
ENS Lyon
Ingénieur de recherche

Messages : 3326

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: N'avons-nous pas raté quelque chose ?

Message par siro » 20 avr. 2018 20:53

Allez je donne un indice : "JO 2020". :mrgreen:

(Le nom de la boîte ou le sport n'ont pas d'importance en soi pour mon argument. On peut aussi parler des ex-HEC dont parlait le Monde y'a pas longtemps, qui font des trucs style aller ouvrir une boulangerie à Sydney. Les études d'épicier ou d'ingé n'ont pas que vocation à former des cadres techniques.)
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Messages : 813

Enregistré le : 19 avr. 2015 00:08

Re: N'avons-nous pas raté quelque chose ?

Message par darklol » 20 avr. 2018 20:56

Bah si ça a un peu d’importance, je te crois car j’ai l’habitude de te lire sur ce forum, mais moi aussi je pourrais dire: le fondateur de la désormais plus grosse chaîne de magasins spécialisée dans un mode alimentaire particulier en pleine expansion dont je tairais le nom est un X-Mines-HEC-Harvard-Insead. Pourtant, y a pas grand chose qui nécessite une telle formation.
ENS Lyon
Ingénieur de recherche

Messages : 813

Enregistré le : 19 avr. 2015 00:08

Re: N'avons-nous pas raté quelque chose ?

Message par darklol » 20 avr. 2018 20:57

Et pour les HEC c’est pas particulièrement étonnant dans le sens où ils reçoivent une formation orientée business, et une chaîne de boulangerie ou de restaurants par exemple ça peut être un sacré business.
ENS Lyon
Ingénieur de recherche

Messages : 309

Enregistré le : 01 nov. 2013 14:59

Re: N'avons-nous pas raté quelque chose ?

Message par LeCaRiBoU » 20 avr. 2018 21:51

Pour le sport, je parie sur l'escalade :p
2013-2014: MPSI-MP
2014-2018 : ENS Paris-Saclay
2018-... : Google Software Engineer

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: N'avons-nous pas raté quelque chose ?

Message par Jay Olsen » 21 avr. 2018 18:48

siro a écrit :
20 avr. 2018 20:34
Et alors ?

Pour rebondir sur ce que tu écrivais dernièrement, le but de l'Etat en matière d'ESR est de répondre aux besoin de la société, pas aux besoins du privé (ce qui est bien plus restrictif). Et la société elle peut avoir aussi des surdiplômés entrepreneurs, y compris dans des domaines où a priori un simple bac pro/CAP suffirait. Le but des études, c'est d'amener le plus possible les gens à développer une forme de potentiel (sans que cela ne coûte trop cher). Il vaut mieux un monde avec 10.000 postes tech et 2000 postes cadre occupés par 10000 ingés et 2000 DUT/BTS/licence pro, que par 2000 ingés et 10000 DUT/BTS/licence pro.

(Pour la petite anecdote, le fondateur de la désormais plus grosse boîte de salles d'un sport particulier en pleine expansion dont je tairais le nom est un X. Pourtant, y'a pas grand chose qui nécessite une telle formation :mrgreen: )
Dans la situation que tu décris tu as 8000 ingés qui sont déçus parce qu'ils ont un poste en dessous de leur qualification.
Amenant les plus fragiles d'entre eux au burnout/boreout/dépression en français (j'en ai vu dans mon entourage).

Je ne crois pas qu'un monde où 80% des bac+5 sont amenés à travailler en dessous de leur niveau de qualification soit idéal, vois-tu.
Que penserais-tu si tu étais à la place d'une de ces personnes sous employées ? Ne me dis pas qu'il suffit de se sortir les doigts, quand tu as de telles stats, les doigts dehors ne garantissent rien du tout.
Vendue, merci

Répondre