Valeur perçue en France d'un diplôme d'ingénieur allemand (KIT)

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 6

Enregistré le : 17 juil. 2016 10:08

Classe : Césure

Valeur perçue en France d'un diplôme d'ingénieur allemand (KIT)

Message par PolarLow » 12 févr. 2019 13:39

Bonjour,

Je lance ce sujet pour un ami (d'ailleurs j'ai hésité entre cette section et "Questions générales sur les écoles", désolé d'avance si celle-ci est moins appropriée).

Après avoir passé son bac en France, il est parti faire ses études supérieures en Allemagne, au KIT (Karlsruhe Institute of Technology), Bachelor et Master, avec un cursus orienté mécanique, mécanique des fluides, et simulations numériques.
Il vient de rentrer en France pour son stage de fin d'études et compte y rester.
Problème, le supérieur allemand ne trempe pas tout à fait dans la même philosophie que son homologue français, et mon ami a été surpris par l'importance de la "valeur" du diplôme en France, là où en Allemagne, même si toutes les universités ne profitent pas non plus de la même aura, on ira plus regarder les résultats académiques en eux-mêmes et la teneur des différents projets et stages.

Il aurait a priori un excellent profil en Allemagne (top 7 % de sa promo en Master, et même si la communication sur les classements est bien moins forte outre-Rhin, le KIT est considéré/classé top 3 national dans les disciplines mentionnées plus haut).
Tout l'enjeu est donc de savoir si les recruteurs français, je pense à l'industrie essentiellement, sauront retranscrire la qualité de son cursus, la plupart ignorant complètement le système allemand.

Je lui ai conseillé de mentionner sur son CV les infos du genre "top 3 Allemagne" et "top 7% promo", mais en l'état il n'a aucun moyen de savoir comment ce sera vu en France.

Qu'en pensez-vous ? Des conseils ?

Merci d'avance !

Messages : 4551

Enregistré le : 03 févr. 2010 11:07

Classe : ingénieur

Re: Valeur perçue en France d'un diplôme d'ingénieur allemand (KIT)

Message par piroud » 12 févr. 2019 15:13

quand on veut travailler dans un pays en tant que jeune diplome, l'ideal est d'avoir un diplome du pays donc, ton ami aurait du cibler un DD avec une universite / ecole francaise.
Mais c'est sans doute trop tard donc maintenant, je lui conseillerais donc de cibler
- l'entreprise ou il fait son stage (si il se plait dans celle-ci)
- des filiales de groupes allemands
- des filiales de multinationales
- des entreprises proches des frontieres allemandes

pour son CV, mettre top 3 Allemagne, top 7% promo, bof, bof. mieux vaut a mon avis insister sur les competences qu'il a acquis en Allemagne: il devrait etre plus pointu au niveau technique, fluent en allemand / anglais, etc
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: Valeur perçue en France d'un diplôme d'ingénieur allemand (KIT)

Message par Volte » 12 févr. 2019 17:17

J'aurais imaginé, au vu de la comparaison des performances des deux pays sur le plan économique et technologique, que les entreprises françaises feraient preuve d'un peu plus de modestie... :roll:

Messages : 4551

Enregistré le : 03 févr. 2010 11:07

Classe : ingénieur

Re: Valeur perçue en France d'un diplôme d'ingénieur allemand (KIT)

Message par piroud » 12 févr. 2019 18:35

Volte a écrit :
12 févr. 2019 17:17
J'aurais imaginé, au vu de la comparaison des performances des deux pays sur le plan économique et technologique, que les entreprises françaises feraient preuve d'un peu plus de modestie... :roll:
ce n'est pas une question de modestie , c'est juste que personne ne peut connaitre l'ensemble des des formations dispenses dans le monde (deja que c'est difficile a l'echelle d'un pays) donc, dans le doute, on va preferer ecarter le candidat (surtout si on a 10 ou 20 autres candidats qui vont avec le profil recherche)
les performance economiques ne sont pas liees (ou alors de tres loin) a la qualite des ingenieurs, quand aux performances technologiques, les francais n'ont pas grand chose a envier aux allemands (petit rappel, les moteurs diesel de PSA passent les dernieres normes sans logiciel truqueur, le rafale a de meilleures performance que l'Eurofighter et des exemples de ce type, je peux en trouver beaucoup)
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: Valeur perçue en France d'un diplôme d'ingénieur allemand (KIT)

Message par Volte » 12 févr. 2019 18:53

piroud a écrit :
12 févr. 2019 18:35
Volte a écrit :
12 févr. 2019 17:17
J'aurais imaginé, au vu de la comparaison des performances des deux pays sur le plan économique et technologique, que les entreprises françaises feraient preuve d'un peu plus de modestie... :roll:
ce n'est pas une question de modestie , c'est juste que personne ne peut connaitre l'ensemble des des formations dispenses dans le monde (deja que c'est difficile a l'echelle d'un pays) donc, dans le doute, on va preferer ecarter le candidat (surtout si on a 10 ou 20 autres candidats qui vont avec le profil recherche)
les performance economiques ne sont pas liees (ou alors de tres loin) a la qualite des ingenieurs, quand aux performances technologiques, les francais n'ont pas grand chose a envier aux allemands (petit rappel, les moteurs diesel de PSA passent les dernieres normes sans logiciel truqueur, le rafale a de meilleures performance que l'Eurofighter et des exemples de ce type, je peux en trouver beaucoup)
Oui, la France est un pays auto-centré qui ne connait pas les autres pays, c'est pour ça qu'elle est pitoyable au niveau de ses exportations.
Je travaille avec des allemands, je peux te dire qu'on les fait bien rire.
Au fait, notre fleuron technologique, le Rafale, ça y est, on a commencé à le vendre ?
Sinon, je n'ai pas dit que les allemands étaient meilleurs, je dis qu'ils ne sont pas moins bons.

Messages : 184

Enregistré le : 02 janv. 2018 11:54

Re: Valeur perçue en France d'un diplôme d'ingénieur allemand (KIT)

Message par Laut » 12 févr. 2019 19:33

ceci-dit, pour avoir travaillé avec des allemands (projet commun donc pas en tant que clients ou fournisseurs, mais partenaires), ils sont TRES axés sur les diplômes aussi... Si on n'est pas "docteur-ingénieur", on n'est rien ! Et cela s'affiche bien sur les cartes de visite...

Messages : 11457

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Valeur perçue en France d'un diplôme d'ingénieur allemand (KIT)

Message par father » 13 févr. 2019 07:35

Pour rebondir sur les bons conseils de piroud
Un groupe français ayant des filiales en Allemagne pourra également etre intéressé.
C est notre 1er partenaire commercial et les cadres bilingues ne sont pas si courant..
Cela ne me choque pas qu il cite le rang de cette université et son rang académique dans son cv si ca peut l aider a passer le 1er filtre.
Ce sera a lui de prouver ses compétences et sa motivation en entretien

2 rqs :
Le KIT a un double diplôme avec l ensam
S il savait déjà vouloir travailler en france, il aurait pu jouer cette carte (?)

Pourquoi ne pas cibler justement des doubles diplômés ensam/KIT via linkedin. Ils connaissent forcément la qualité de cette formation.
Surtout qd on est specialiste meca..

Un dernier point : le college des ingénieurs (emanation des ponts, ecole francaise..) propose un mba gratuit et même payé a des scientifiques/ingénieurs exclusivement, de haut potentiel.
KIT est dans la short list..

Messages : 90

Enregistré le : 27 mai 2018 10:53

Classe : 3/2

Message par jedetestelinjustice » 14 févr. 2019 00:05

A quoi sert alors l'harmonisation des diplômes LMD universitaires si l'on trouve des difficultés à faire reconnaître la valeur d'un diplôme d'ingénieur allemand en France et vice et versa par ex pour ne prendre que le cas de ces 2 pays?
Ne pourrait-on pas imaginer le classement des établissements uniquement de l'UE pour faciliter cette reconnaissance réciproque des diplômes dans le cadre de l'UE avant de se préoccuper de différents classements internationx?
D'autant qu'on ne rencontre très rarement des étudiants anglais ou américains venir en France... Avez-vous déjà vu ou croisé un professeur américain ou anglais qui enseigne dans une université ou une grande école française? Même les écoles de commerce les plus réputées en France n'arrivent pas à les recruter...
Par ex, dans le réseau de Neoma business school qui existent à Paris, Metz et à Rouen, lorsque l'on regarde la tête des professeurs, on voit essentiellement des professeurs qui viennent d'ailleurs, essentiellement des pays émergents, parce qu'ils sont anglophones et ont un niveau académique ''correct" car tous ont publié surtout des articles dans les revues internationales en plus de leur doctorat. En revanche, au poste de responsable de chaque département, c'est tjrs un ou une prof français.
Y-a-t-il des prof américains ou anglais par ex à Hec, Essec ou même Insead? Je ne crois pas.
Alors que c'est la ruée des étudiants français vers les pays anglophones dont les E-U, R-U.... tant pour booster leur CV pour un emploi bien rémunérateur en France ou travailler à l'international ou carrément s'installer dans ces pays pour leur carrière professionnelle.
En tout cas, alors que dans certains pays d'Asie, les tests TOEIC et TOEFL américains ont un long passé de plusieurs décennies avant la France par ex, les Américains ont trouvé un nv marché d'éducation en vendant leurs tests en France qui s'est enfin mis à mesurer l'importance criante de l'anglais dans la formation de nos jeunes. Et bientôt, les agences privées d'enseignement d'anglais vont certainement échafauder des formations en chinois à condition qu'ils trouvent des français d'origine peut-être chinoise ou des chinois francophones suffisamment compétents... Ainsi même le monde du marché d'éducation suit la mode du moment créée d'après l'unique critère, celui de la puissance économique d'un pays à un moment donné... C'est bizarre que l'enseignement du japonais n'ait pas provoqué autant d'engouement en France, du temps où l'économie japonaise se portait bien.

Messages : 4551

Enregistré le : 03 févr. 2010 11:07

Classe : ingénieur

Re: Valeur perçue en France d'un diplôme d'ingénieur allemand (KIT)

Message par piroud » 14 févr. 2019 00:24

Volte a écrit :
12 févr. 2019 18:53
Oui, la France est un pays auto-centré qui ne connait pas les autres pays, c'est pour ça qu'elle est pitoyable au niveau de ses exportations.
Je travaille avec des allemands, je peux te dire qu'on les fait bien rire.
Au fait, notre fleuron technologique, le Rafale, ça y est, on a commencé à le vendre ?
Sinon, je n'ai pas dit que les allemands étaient meilleurs, je dis qu'ils ne sont pas moins bons.
moi aussi, j'ai travaille avec des allemands, et leur connaissance / ouverture d'autres pays n'est guere meilleure que celle des francais. et j'ai eu plusieurs occasion ou j'aurais pu bien rigole des allemands
pour le rafale, oui, on le vend (au fait combine de pays on choisi l'eurofighter, en dehors de ceux qui ont finance cet avion ?)
sinon, on est d'accord, on est n'y meilleur ni moins bon que les allemands
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

Messages : 90

Enregistré le : 27 mai 2018 10:53

Classe : 3/2

Re: Valeur perçue en France d'un diplôme d'ingénieur allemand (KIT)

Message par jedetestelinjustice » 14 févr. 2019 00:27

C'est peut-être parce que les Japonais ont une très réputation d'être nuls en langue étrangère et de plus, du temps où leur économie allait bien, les touristes japonais qui voyageaient à l'étranger n'avaient pas trop à savoir la langue locale du pays qu'ils visitaient puisque c'étaient les autres qui apprenaient le japonais, certes rudimentaire, pour les servir. Je crois qu'il aurait été difficile de trouver des professeurs japonais suffisamment francophones pour enseigner leur langue maternelle en France. Je caricature un peu mais cela se vérifie: un Japonais qu'il ait vécu 20 ans ou 30 ans voire plus en France, il parlera tjrs aussi mal le français. C'est très curieux comme phénomène... d'autant que le Japon est le pays le plus occidentalisé d'Asie. Alors qu'une autre personne venant d'un autre pays asiatique apprendra le français avec plus de facilité. Y-a-t-il un gêne particulier à une population par rapport à la facilité ou non de l'apprentissage d'une LV? Question à creuser...

Répondre