Travailler en suisse

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 8926

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: Travailler en Alsace ou en Allemagne ou en Suisse ?

Message par U46406 » 19 mars 2019 19:28

Diogene ? (tu es démasqué !)

Et Paname75 ne conseillerait pas non plus de faire ingénieur agro-alimentaire en Alsace :

- Alsace : Le fabricant de céréales pour le petit déjeuner Sevenday liquidé
https://www.bfmtv.com/economie/alsace-l ... 55587.html
https://fr.news.yahoo.com/alsace-fabric ... 32832.html
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 55

Enregistré le : 29 nov. 2017 15:59

Re: Travailler en Alsace ou en Allemagne ou en Suisse ?

Message par djam92 » 19 mars 2019 19:30

U46406 a écrit :
19 mars 2019 19:28
Diogene ? (tu es démasqué !)

Je ne suis pas Diogène, si c'est à moi que ça s'adresse. Y aurait-il une internationale creusotine sur ce forum? :D

Messages : 55

Enregistré le : 29 nov. 2017 15:59

Re: Travailler en suisse

Message par djam92 » 19 mars 2019 19:39

Je ne dis pas que l'industrie c'est beau, merveilleux et la solution à tous les problèmes, mais juste que ça existe et que ça peut ne pas être inintéressant.
La fermeture des petits sites industriels c'est terrible pour le personnel de production mal formé plus que pour les cadres techniques. Si on parle en tant qu'intérêt du travail pour des ingénieurs, l'industrie est un secteur à prendre en considération. Tout le monde n'a pas envie de passer sa vie derrière un ordinateur dans une métropole. Ce qui peut très bien en intéresser d'autres.

Messages : 49

Enregistré le : 20 juin 2016 00:32

Re: Travailler en suisse

Message par howlili » 19 mars 2019 23:25

C'est aussi ce qui m'a frappée en arrivant en Suisse: l'économie est beaucoup plus locale / de proximité.

(poour revenir au post de départ)
Et puis comme a été dit plus haut ya pas d'élitisme / engouement pour les diplomes. Tout le monde est considéré pour son propre talent, que ce soit du manuel, de l'artistique, du technique...! :)
Ca vaut aussi pour l'ingéniérie ou les diplomé.e.s de HES sont aussi considéré.e.s que les diplomé.e.s dune 'EPF et occupent les memes postes, modulo bien sur les cours suivis! Il n'y a pas de grille de salaire comme en France! :D

Par contre il faut être conscient du climat pro-suisse / anti-étrangers. Tout ce qui vient de Suisse (y compris les formations) y ait mieux considéré que ce qui vient d'ailleurs... Comme dit plus haut l'OP risque de subir ce biais au début...

Messages : 55

Enregistré le : 29 nov. 2017 15:59

Re: Travailler en suisse

Message par djam92 » 20 mars 2019 00:03

howlili a écrit :
19 mars 2019 23:25
C'est aussi ce qui m'a frappée en arrivant en Suisse: l'économie est beaucoup plus locale / de proximité.

(poour revenir au post de départ)
Et puis comme a été dit plus haut ya pas d'élitisme / engouement pour les diplomes. Tout le monde est considéré pour son propre talent, que ce soit du manuel, de l'artistique, du technique...! :)
Ca vaut aussi pour l'ingéniérie ou les diplomé.e.s de HES sont aussi considéré.e.s que les diplomé.e.s dune 'EPF et occupent les memes postes, modulo bien sur les cours suivis! Il n'y a pas de grille de salaire comme en France! :D

Par contre il faut être conscient du climat pro-suisse / anti-étrangers. Tout ce qui vient de Suisse (y compris les formations) y ait mieux considéré que ce qui vient d'ailleurs... Comme dit plus haut l'OP risque de subir ce biais au début...
J'ai découvert la xénophobie en Suisse... quand on ne répondait pas à mon "bonjour" dans les magasins à cause de mon accent français. :mrgreen: Peut être plus marqué dans le Gros de Vaud que dans les grandes villes frontalières.

Messages : 2

Enregistré le : 21 mars 2019 13:12

Re: Travailler en suisse

Message par JohnLol » 21 mars 2019 13:18

djam92 a écrit :
20 mars 2019 00:03
howlili a écrit :
19 mars 2019 23:25
C'est aussi ce qui m'a frappée en arrivant en Suisse: l'économie est beaucoup plus locale / de proximité.

(poour revenir au post de départ)
Et puis comme a été dit plus haut ya pas d'élitisme / engouement pour les diplomes. Tout le monde est considéré pour son propre talent, que ce soit du manuel, de l'artistique, du technique...! :)
Ca vaut aussi pour l'ingéniérie ou les diplomé.e.s de HES sont aussi considéré.e.s que les diplomé.e.s dune 'EPF et occupent les memes postes, modulo bien sur les cours suivis! Il n'y a pas de grille de salaire comme en France! :D

Par contre il faut être conscient du climat pro-suisse / anti-étrangers. Tout ce qui vient de Suisse (y compris les formations) y ait mieux considéré que ce qui vient d'ailleurs... Comme dit plus haut l'OP risque de subir ce biais au début...
J'ai découvert la xénophobie en Suisse... quand on ne répondait pas à mon "bonjour" dans les magasins à cause de mon accent français. :mrgreen: Peut être plus marqué dans le Gros de Vaud que dans les grandes villes frontalières.
Il faut dire que les frontaliers font baisser les salaires des suisses aussi, je peux comprendre leurs amertumes. Je suis pas non plus un fan de la mentalité Suisse, de manières générale ils sont peux accueillants.

Répondre