Bosser ou retourner en M2?

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 7

Enregistré le : 06 janv. 2013 17:11

Classe : Ingénieur

Bosser ou retourner en M2?

Message par Epicorz » 22 janv. 2021 14:50

Hello!
Cela faisait longtemps que je n'étais pas passé sur ce forum, je vous salue, et vous souhaite bonne année (on est encore en Janvier j'ai le droit).

Je viens ici à la recherche de conseils, d'avis extérieurs sur ce qui me passe par la tête.

Je vous explique un peu ma situation, je viens d'être diplômé d'une école dont le nom commence par Centrale et fini par Supélec, en me spécialisant en Maths App. J'ai eu une situation un peu particulière dans le sens où j'ai fait ma 3A en 2018/2019 qui s'est scolairement très bien passée, mais psychologiquement pas du tout, j'appréhendais beaucoup l'entrée dans le "vie active", et je me cherchais pas mal. J'ai pris un peu de temps pour trouver un stage de fin d'étude qui me correspondait à peu près, et je l'ai fait de janvier à aout 2020 (dans la R&D de RTE).

En fait j'ai vraiment la hantise de me retrouver à remplir des Excels ou d'arriver à un poste un peu bullshit et de me dire "tout ça pour ça". Depuis je cherche à bosser dans la R&D d'une boite, de faire des maths un peu sympa, mais jusque là j'obtient assez peu de résultats. Au début je cherchais à faire une CIFRE (histoire de gagner un peu ma vie), puis à force de ne rien trouver je me suis dit qu'un autre type de financement, si le sujet me plait vraiment, c'est pas si terrible pour 3 ans. Puis petit à petit je laisse un peu tomber l'idée d'une thèse mais l'envie de faire des maths un peu poussée est restée et je rechigne beaucoup à candidater à des postes qui me semblent trop intenses en slides, paillettes, et réunions en tout genre.

Cependant j'ai l'impression (qui n'est peut être qu'une impression) que je ne peux pas lutter contre des profils plus pointus, et que je n'ai pas l'opportunité de faire mes preuves en postulant aux peu d'offres qui sortent en ce moment.

Je songeais, si je n'ai toujours rien d'ici là, à peut-être candidater en avril dans un M2 du plateau.
Ca me permettrait déjà d'avoir plus d'opportunités d'échanger avec d'autres gens, des labos etc... (en espérant que ca rouvre d'ici là) et peut-être de montrer que oui je suis capable de faire des maths d'un bon niveau.
Tout ca dans l'espoir de bosser en R&D ou de trouver une CIFRE (et puis c'est marre, j'abandonne l'idée d'un autre type de financement parce que je me fais vieux et que j'ai envie de pouvoir mettre de l'argent de coté)

Est ce que vous trouvez que mes idées tiennent la route ou si c'est la frustration qui parle et je m'acharne pour rien.
Est ce que l'idée de faire un M2 vous parait un peu cohérente avec mon projet?
Est ce que cette candidature a des chances d'aboutir?
Des conseils?
(Si vous avez des idées pour occuper le temps je suis preneur aussi)

Merci d'avance pour vos retours. :D :D :D


PS: je pense qu'avec les éléments que j'ai donné et une petite recherche Google on doit cramer qui je suis mais ca m'est égal, enchanté de faire votre connaissance

Messages : 12813

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: Bosser ou retourner en M2?

Message par U46406 » 22 janv. 2021 15:38

Master M2, ou sinon éventuellement un MS - Mastère Spécialisé.
Tu peux varier les candidatures, et voir où tu seras pris.

(Si tu peux te payer le luxe d'étudier l'année prochaine, autant que tu en profites.)
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 515

Enregistré le : 12 févr. 2020 18:08

Re: Bosser ou retourner en M2?

Message par ribo » 22 janv. 2021 16:38

Epicorz a écrit :
22 janv. 2021 14:50
PS: je pense qu'avec les éléments que j'ai donné et une petite recherche Google on doit cramer qui je suis mais ca m'est égal, enchanté de faire votre connaissance
Pourquoi on ferais ça si personne ne nous en donne l'idée?
Je serais bien incapable de te répondre, mais ta situation me rappelle des souvenirs (pas magnifiques), je compatis.

Messages : 12813

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: Bosser ou retourner en M2?

Message par U46406 » 22 janv. 2021 17:03

éventuellement faire un VIE ou VIA pour repousser d'une année ou deux...
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 5057

Enregistré le : 03 févr. 2010 11:07

Classe : ingénieur

Re: Bosser ou retourner en M2?

Message par piroud » 22 janv. 2021 18:14

Epicorz a écrit :
22 janv. 2021 14:50
Est ce que vous trouvez que mes idées tiennent la route ou si c'est la frustration qui parle et je m'acharne pour rien.
Est ce que l'idée de faire un M2 vous parait un peu cohérente avec mon projet?
Est ce que cette candidature a des chances d'aboutir?
Des conseils?
(Si vous avez des idées pour occuper le temps je suis preneur aussi)
Je n'ai pas de solution miracle pour ta situation mais quelques remarques/questions qui j'espere t'aideront a avancer
Es tu certain de ton projet ? tu sembles avoir changes d'avis plusieurs fois et/ou ton projet semble fluctuant
Donc as tu bien definis ton projet ? (these, R&D, etc)
en as tu discute avec des personnes qui pourraient t'aider ? (par exemple avec le service carriere de ton association d'anciens eleves ou une association aidant les chercheurs d'emploi)
Quand tu dis que tu n'as pas beaucoup de reussite, que cela signifie t'il ? pas de reponse a tes candidatures ? tu fais des entretiens mais cela n'abouti pas ?
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

Messages : 2194

Enregistré le : 27 oct. 2017 10:55

Classe : Bac a fleurs

Re: Bosser ou retourner en M2?

Message par Hibiscus » 22 janv. 2021 18:35

Epicorz a écrit :
22 janv. 2021 14:50
En fait j'ai vraiment la hantise de me retrouver à remplir des Excels ou d'arriver à un poste un peu bullshit et de me dire "tout ça pour ça". Depuis je cherche à bosser dans la R&D d'une boite, de faire des maths un peu sympa, mais jusque là j'obtient assez peu de résultats.
C'est normal, il y en a peu, hors-covid, et encore moins ces temps-ci, puisque ce sont souvent des boites qui ne sont pas des obsédées de la performance/rentabilité/chiffre/toussa.
Epicorz a écrit :
22 janv. 2021 14:50
je rechigne beaucoup à candidater à des postes qui me semblent trop intenses en slides, paillettes, et réunions en tout genre.
Bien que je partage cette opinion, je pense que c'est pas une mauvaise chose de ne pas rejeter trop d'offres et d'en essayer quelques unes (sous-entendu, d'aller jusqu'à l'entretien opérationnel). Tu as la possibilité de voir en entretien si tu feras effectivement du paillettes toutes la journée, ou pas tant que ça, tout comme la possibilité d'émettre pendant ta période d'essai l'envie de faire d'autres missions, tout comme mettre librement fin à ta période d'essai. Tu n'es pas obligé de t'arrêter à l'offre.
Et, tu seras pas mécontent d'avoir acquis un peu d'expérience en ayant fait quelques entretiens opé.
Epicorz a écrit :
22 janv. 2021 14:50
Cependant j'ai l'impression (qui n'est peut être qu'une impression) que je ne peux pas lutter contre des profils plus pointus, et que je n'ai pas l'opportunité de faire mes preuves en postulant aux peu d'offres qui sortent en ce moment.
C'est faux, que tu ne peux pas lutter contre des profils plus pointus. (tu sors d'une super école, tu as fait un super parcours, ya pas grand chose de plus pointu que toi avec des seuls critères d'entreprise. Yaura surtout beaucoup de moins pointus a priori)
C'est vrai, qu'en ce moment, tu auras des CV en compétition avec le tien qui seront d'un niveau bien plus élevé que ce qui était normal il y a quelques années.
Tu as l'opportunité de faire tes preuves, et ça passe d'abord par l'entretien. Un peu de chance peut parfois faire beaucoup, dans les secteurs qui t'attirent, l'humain est souvent privilégié devant le papier.

Le M2 n'est pas une mauvaise idée. Ta candidature a des chances d'aboutir.
Non, tes idées tiennent complètement la route et sont une sensation partagée par beaucoup en ce moment. (ou similaire..)
Mais, un premier poste te sera peut-être encore plus valorisant, et valorisable qu'un M2.
Vu la conjoncture actuelle, ya un moment ou il vaut mieux sauter dans le plat.. Les Cifres sont aussi un risque par rapport à un contrat normal, pour une plus value discutable.. Ca dépend un peu de tes ambitions. Tu peux toujours passer ton titre de docteur dans une dizaine d'années, quand tu as stabilisé tout ça !

Par contre, tu devrais en parler à des anciens / référents orientation de ton école. Tu aurais plus de retours intéressants que tu ne le soupçonnerais, certains pouvant même te trouver ou débloquer des portes d'entrée. La plupart des salariés peuvent recommander des profils lorsque des postes s'ouvrent dans leurs services, et ça peut te débloquer complètement lorsque tu penses ne pas pouvoir te placer.
Je ne sais pas si tu as pu en faire qui t'ont plu, mais tes anciens contacts de stage peuvent aussi être une piste.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique (X15) -- PhD Student (Japon, Astrophysique) -- Ingé (spatial)

Messages : 15413

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Bosser ou retourner en M2?

Message par father » 22 janv. 2021 18:48

De fait la situation est difficile pour tous les jeunes et notamment ceux qui arrivent sur le marché du travail.
On compatit.
Mais tu dois clarifier tes objectifs.
Tu ne peux pas tout a la fois prendre ton temps pour trouver ton stage de pfe
(Le Covid n était pas là).... et dire maintenant que tu veux rapidement des sous.
Si tu te sens conceptuellement insuffisamment armé bien sûr que tu peux faire un m2. Mais tu aurais pu le faire pendant ta 3a.
Pourquoi sur le plateau ? Y en a d autres
Pourquoi pas une thèse ?
Paraît qu en math app ça vaut le coup
Même en France.
Fais une recherche sur le forum.
Tu te vois faire des math appliquées à quel domaine ? Finance, assurance ?
Modifié en dernier par father le 23 janv. 2021 10:19, modifié 1 fois.

Messages : 7

Enregistré le : 06 janv. 2013 17:11

Classe : Ingénieur

Re: Bosser ou retourner en M2?

Message par Epicorz » 22 janv. 2021 23:01

Merci beaucoup pour vos retours!
Quelques éléments supplémentaires et réponses:

U46406 a écrit :
22 janv. 2021 15:38
Master M2, ou sinon éventuellement un MS - Mastère Spécialisé.
Tu peux varier les candidatures, et voir où tu seras pris.

(Si tu peux te payer le luxe d'étudier l'année prochaine, autant que tu en profites.)
Je pense que, si besoins je peux me permettre d'étudier encore cette année (merci papa maman pour de supporter ce Tanguy) mais bon moralement ça ne fait pas très plaisir et ça n'aide pas à l'indépendance financière. :|

piroud a écrit :
22 janv. 2021 18:14
Es tu certain de ton projet ? tu sembles avoir changes d'avis plusieurs fois et/ou ton projet semble fluctuant
Donc as tu bien definis ton projet ? (these, R&D, etc)
Je dirais plutôt que j'ai une direction de préférence: bosser dans une branche technique, sympa, en évitant le trop plein de brassage de vent. Je vois un peu les changements de la fin de mon stage jusque maintenant comme une baisse progressive de mes exigences face à l'échec de les satisfaire plutôt que comme de vrais changements de projet.

Et du coup, si je veux résumer mon projet de là maintenant: bosser en R&D, cadre plutôt industriel, avec des maths un peu sérieuses (au vu des tendances de l'époque, dans mes recherches le mot clé c'est data). J'ai un critère supplémentaire sur le secteur, grosso modo j'enlève la finance et le marketing pour le moment (mais ca ne va peut être pas durer)

piroud a écrit :
22 janv. 2021 18:14
en as tu discute avec des personnes qui pourraient t'aider ? (par exemple avec le service carriere de ton association d'anciens eleves ou une association aidant les chercheurs d'emploi)
Quand tu dis que tu n'as pas beaucoup de reussite, que cela signifie t'il ? pas de reponse a tes candidatures ? tu fais des entretiens mais cela n'abouti pas ?
J'avais parlé à des gens de l'asso quand je cherchais mon stage mais pas depuis. Tu n'es pas la première personne à me le suggérer, je vais leur envoyer un mail.

piroud a écrit :
22 janv. 2021 18:14
Quand tu dis que tu n'as pas beaucoup de reussite, que cela signifie t'il ? pas de reponse a tes candidatures ? tu fais des entretiens mais cela n'abouti pas ?
J'ai eu des entretiens qui n'ont pas abouti et fait des candidatures qui sont restées sans réponse. J'ai aussi réussi à avoir des contacts par moment, mais quand il n'y a pas de poste il n'y en a pas.
D'une manière générale, j'ai l'impression que je n'arrive pas à accéder à l'information, ou trop tard, que je rate des trucs. C'est un peu de là que vient de l'idée de tenter un M2, pour me refaire un tissu avec les labos et les boites qui y recrutent (en plus d'y voir des choses sympa). Mais peut-être que mes échanges avec l'asso vont suffire.
(Ou alors je ne rate rien, c'est juste qu'il n'y a rien)

Hibiscus a écrit :
22 janv. 2021 18:35
C'est normal, il y en a peu, hors-covid, et encore moins ces temps-ci, puisque ce sont souvent des boites qui ne sont pas des obsédées de la performance/rentabilité/chiffre/toussa.
Effectivement ca coupe dans le gras.

Hibiscus a écrit :
22 janv. 2021 18:35
Bien que je partage cette opinion, je pense que c'est pas une mauvaise chose de ne pas rejeter trop d'offres et d'en essayer quelques unes (sous-entendu, d'aller jusqu'à l'entretien opérationnel). Tu as la possibilité de voir en entretien si tu feras effectivement du paillettes toutes la journée, ou pas tant que ça, tout comme la possibilité d'émettre pendant ta période d'essai l'envie de faire d'autres missions, tout comme mettre librement fin à ta période d'essai. Tu n'es pas obligé de t'arrêter à l'offre.
Et, tu seras pas mécontent d'avoir acquis un peu d'expérience en ayant fait quelques entretiens opé.
Tu as raison, je devrais être un peu plus ouvert, je sais que j'ai plus à gagner qu'à perdre, je suis déjà au chômage mais je peut peut-être gratter un café gratuit.

Hibiscus a écrit :
22 janv. 2021 18:35
C'est faux, que tu ne peux pas lutter contre des profils plus pointus. (tu sors d'une super école, tu as fait un super parcours, ya pas grand chose de plus pointu que toi avec des seuls critères d'entreprise. Yaura surtout beaucoup de moins pointus a priori)
C'est vrai, qu'en ce moment, tu auras des CV en compétition avec le tien qui seront d'un niveau bien plus élevé que ce qui était normal il y a quelques années.
Tu as l'opportunité de faire tes preuves, et ça passe d'abord par l'entretien. Un peu de chance peut parfois faire beaucoup, dans les secteurs qui t'attirent, l'humain est souvent privilégié devant le papier.
J'espère que tu as raison, j'ai postulé à un poste dernièrement sur LI et les stats qu'ils sortent (du genre X candidats ont postulé hier) font peur parfois.

Hibiscus a écrit :
22 janv. 2021 18:35
Le M2 n'est pas une mauvaise idée. Ta candidature a des chances d'aboutir.
Non, tes idées tiennent complètement la route et sont une sensation partagée par beaucoup en ce moment. (ou similaire..)
Mais, un premier poste te sera peut-être encore plus valorisant, et valorisable qu'un M2.
Vu la conjoncture actuelle, ya un moment ou il vaut mieux sauter dans le plat.. Les Cifres sont aussi un risque par rapport à un contrat normal, pour une plus value discutable.. Ca dépend un peu de tes ambitions. Tu peux toujours passer ton titre de docteur dans une dizaine d'années, quand tu as stabilisé tout ça !
En vrai j'envisage le M2 en solution de plus ou moins dernier recours si vraiment, en avril j'avance pas (ou si par exemple je me retrouve dans un poste pas terrible et que je peux me permettre de partir pendant la période d'essai)
Si j'ai une opportunité sympa entre temps et que je m'y plait j'y suis j'y reste.
(Qu'est ce que tu veux dire par sauter dans le plat ?)


Tu as raison pour la CIFRE, qui est ne l'oublions pas un CDD, et donc un contrat précaire. J'admet que j'envisage la thèse un peu par orgueil pour montrer que si je veux moi aussi je peux, mais mon expérience en 3A me rend d'autant plus attentif à tout ce qui peut foirer ou mal tourner (sujet pas ouf, directeur grincheux, manger des pates pendant 3 ans), et je sais que je ne m'engagerai pas si un élément est douteux.

Hibiscus a écrit :
22 janv. 2021 18:35
Par contre, tu devrais en parler à des anciens / référents orientation de ton école. Tu aurais plus de retours intéressants que tu ne le soupçonnerais, certains pouvant même te trouver ou débloquer des portes d'entrée. La plupart des salariés peuvent recommander des profils lorsque des postes s'ouvrent dans leurs services, et ça peut te débloquer complètement lorsque tu penses ne pas pouvoir te placer.
Je ne sais pas si tu as pu en faire qui t'ont plu, mais tes anciens contacts de stage peuvent aussi être une piste.
Tu as raison, je vais contacter l'asso des anciens. Peut-être les référents orientation de l'école. Ce qui me bloque pas mal c'est la peur de déranger (mais oui oui je sais, ils sont là pour ça et ils sont payé pour ça de toute manière).
J'avais eu un contact lors de mon dernier stage mais il n'y avait pas de poste d'ouvert, et là ou j'avais fait mon stage ne recrutait pas.
Décidément le sort s'acharne ?

father a écrit :
22 janv. 2021 18:48
De fait la situation est difficile pour tous les jeunes et notamment ceux qui arrivent sur le marché du travail.
On compatis.
Mais tu dois clarifier tes objectifs.
Tu ne peux pas tout a la fois prendre ton temps pour trouver ton stage de pfe
(Le Covid n était pas là).... et dire maintenant que tu veux rapidement des sous.
Pour le cheminement sur mes objectifs je renvoie aux paragraphes précédents quant à mon projet à date d'aujourd'hui et comment il a pu évoluer.
Pour mon pfe c'était un peu particulier, il y a eu plusieurs facteurs et pendant l'année scolaire je n'étais clairement pas en état de chercher un stage, et d'y aller en avril.
Et après sur le fait de gagner rapidement des sous je me suis peut-être mal exprimé. Quand je dis que j'ai envie de gagner un peu ma vie je veux dire avoir de quoi manger / me loger / m'habiller et pouvoir mettre un peu de coté en cas de coup dur. Si on parle en chiffre, une fourchette basse à Paris je dirais que c'est 30k (et encore, mais je me trompe peut être, je suis jeune), ce qui reste au dessus des financements doctoraux types.


father a écrit :
22 janv. 2021 18:48
Si tu te sens conceptuellement insuffisamment armé bien sûr que tu peux faire un m2. Mais tu aurais pu le faire pendant ta 3a.
Je me sens effectivement un peu faible, mais je me sens capable de rattraper le coup assez rapidement.
Je n'en ai pas fait pendant ma 3A pour plusieurs raisons. Je me cherchais un peu avant d'entrer en 3A. Les inscriptions aux masters étaient très tôt et clôturées à la rentrée. Les aménagements de cours pour 3A/M2 étaient quasi-inexistants.

J'avais aussi déjà fait une L3 en 1A et l'expérience m'avait fort déplu. On avait pas du tout le temps d'assister aux amphis (juste aux partiels), et de faire les cours un peu proprement. Au final je l'ai validée mais à mes yeux c'était juste un parchemin de plus. Je me suis dit que si je faisais un M2 ca serait, en ayant la liberté de m'investir dedans et en prenant les cours qui me plaisaient. (naïf que j'était)

father a écrit :
22 janv. 2021 18:48
Pourquoi sur le plateau ? Y en a d autres
J'ai dit sur le plateau parce que je connais le plateau, les bons plans dans le coin, comment me loger, je connais des gens, mais effectivement oui il y en a d'autre.
father a écrit :
22 janv. 2021 18:48
Pourquoi pas une thèse ?
Paraît qu en math app ça vaut le coup
Même en France.
Je te renvois aux paragraphes précédents.

father a écrit :
22 janv. 2021 18:48
Fais une recherche sur le forum.
Tu te vois faire des math appliquées à quel domaine ? Finance, assurance ?
J'avais lu pas mal de post pendant ma 3A à m'angoisser. (j'y ai passé, des nuit, sur ce post de Jay Olsen) Mais effectivement il y a surement du nouveau depuis. Je vais refaire des recherches.
Justement j'aimerai très franchement éviter finance, assurance, marketing. Je recherche plutôt du coté de l'industrie. Je regarde du coté des énergies, de la santé, un peu du coté de la défense, mais il y a surement des choses que j'ai manqué.

Messages : 238

Enregistré le : 01 juin 2020 16:26

Classe : Pater et Filius

Re: Bosser ou retourner en M2?

Message par H2Fooko » 23 janv. 2021 08:54

Bonjour Epicorz

A vous lire il ressort une certaine hésitation qui malheureusement doit se ressentir en entretien d'embauche. Vous serez d'autant plus convaincant que vous serez convaincu de ce que vous souhaitez faire.

En début de carrière, il peut être intéressant de débuter dans une société de conseil 'haut de gamme' pour multiplier les missions et se faire une idée de ce qui vous plait. En ce moment les entreprises frileuses pour embaucher préfèrent acheter une prestation que s'engager à long terme.

Le marché de l'emploi est à 80% caché: vous avez raison de (re)bâtir un réseau. D'autant plus caché que l'on monte en hiérarchie. Il faut par réseau se rapprocher du besoin avant qu'il ne soit exprimé. Le réseau commence autour de soi. Cela peut être la boulangère que vous voyez tous les jours et qui au cours d'une conversation vous indique que son frère est chef de labo au CEA. (juste un exemple et je sais qu'avec des masques c'est pas top pour engager la conversation).

Les ingénieurs ne savent pas trop se vendre et pourtant c'est un parcours obligé. Et malheureusement il faudra un peu de paillettes pour se vendre. Beaucoup de choses se décide à la motivation. Faites vous des relances ? (doser sans harceler)

Etes vous allé voir l'APEC ? et faire un bilan de compétences avec eux ?

Un ingénieur est payé pour apporter de la valeur ajoutée, ou être un offreur de services.
отец (un notre père) сынок (& fils en PCSI 2020-21)

Messages : 15413

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Bosser ou retourner en M2?

Message par father » 23 janv. 2021 10:27

Le premier contact qui me vienne à l esprit dans le monde de la data

https://www.inserm.fr/recherche-inserm/ ... -prix-2020

Telecom paris comme formation initiale

Thèse impérative...
Sors par le haut
Parfois tu peux suivre des cours de m2r en début de phd pour renforcer ton background.
L avantage du m2r préalable c est de tester le labo et le directeur de thèse...
Le plateau tu connais et la vie y est peut être moins chère. Mais va peut être falloir sortir de ce que tu connais...

2nd concours de saclay ?
Tu as un profil ens.. pas pipo
Modifié en dernier par father le 23 janv. 2021 10:59, modifié 3 fois.

Répondre