calculatrice et concours

Pour toutes les dernières informations, les changements...

Messages : 110

Enregistré le : 01 août 2004 19:31

Localisation : Besançon

Message par lhommekipasse » 22 avr. 2007 15:17

Philippe PATTE a écrit : Tu crois vraiment que la calculatrice t'a vraiment beaucoup aidé à obtenir ces résultats ! J'ai des doutes ! :wink:
Non, bien sûr. Je ne faisais que répondre à ceux pour qui utiliser des antisèches signifie ne pas savoir son cours
Lors des oraux, ça s'est passé comment au tableau ?
"Euh... un instant, M'sieur, j'vais jeter un oeil à ma calculatrice : la réponse à vot'question d'cours est d'dans !"
Enfin, je ne sais pas, c'est pas invraissemblable, mais... quand même Rolling Eyes !
Non mais on les connait les formules...à un signe près. Ou à une erreur d'homogénéité près.
Alors bien sûr on peut vérifier la formule par un petit calcul.

Mais dans un devoir à l'écrit (et aux oraux où l'on peut préparer), c'est bien pratique d'avoir instantanément la formule exacte.
Ne serait-ce que pour être tranquille et pouvoir se concentrer sur la suite.

Et je n'ai cité des exemples de physiques que parce que c'est souvent en physique que les calculatrices sont autorisées : Combien de taupins connaissent vraiment par coeur les DSE ou les DLs usuels ? Et les formules de Taylor-Lagrange, Taylor-Young ?

Mais je ne prétend pas que mon expérience soit transposable universellement. C'est juste qu'il me semblait utile de faire contrepoint au consensus du forum sur l'inutilité des antisèches sur calculatrice.
lhommekipasse
X2006

Messages : 5991

Enregistré le : 04 sept. 2005 19:27

Localisation : Versailles

Message par JeanN » 22 avr. 2007 17:08

Thread édité en fonction des remarques pertinentes de Jimbo et Bourricot.
Merci de ne pas reproduire sur ce forum l'humour qui a court dans les lycées parisiens sur une certaine université...
Merci également de ne pas en débattre longuement ;)
Professeur de maths MPSI Lycée Sainte-Geneviève

Messages : 9598

Enregistré le : 18 déc. 2002 19:09

Classe : Prof

Localisation : Metz

Message par Quetzalcoatl » 22 avr. 2007 18:10

lhommekipasse a écrit :Mais dans un devoir à l'écrit (et aux oraux où l'on peut préparer), c'est bien pratique d'avoir instantanément la formule exacte.
Ne serait-ce que pour être tranquille et pouvoir se concentrer sur la suite.
C'est effectivement pour ça que je conseille à mes élèves d'avoir des formules dans la calculatrice. C'est trop bête de se tromper de signe ... :?

Après, de toutes façons, c'est clair que quelqu'un qui n'a pas appris à faire de la physique ou des maths, il aura beau avoir des anti-sèches, il aura plus que beaucoup de mal ! :)
Les hôpitaux sont les lieux les plus dangereux de France : c'est là qu'on y meurt le plus.

Matthieu Rigaut
Physique PC*, Image Fabert (Metz)
Cours, DM, DS, TD donnés à mes étudiants
Me prévenir par MP pour modérer un message

Messages : 104

Enregistré le : 29 oct. 2005 17:54

Message par Paramécie » 22 avr. 2007 18:18

CBP a écrit : C'est effectivement pour ça que je conseille à mes élèves d'avoir des formules dans la calculatrice.
donc selon vous, c'est tout à fait "légal" d'avoir des formules dans sa calculette pour les concours?
bcpst 2

Avatar du membre
Leg

Messages : 2335

Enregistré le : 18 juin 2005 16:38

Message par Leg » 22 avr. 2007 19:10

Paramécie a écrit :
CBP a écrit : C'est effectivement pour ça que je conseille à mes élèves d'avoir des formules dans la calculatrice.
donc selon vous, c'est tout à fait "légal" d'avoir des formules dans sa calculette pour les concours?
Tacitement légal, et même s'il l'interdisait, il ne pourrait pas le vérifier de manière optimale, voire tout court.
Anachronique, '2011.

Avatar du membre

Messages : 3695

Enregistré le : 13 févr. 2004 15:11

Message par » 22 avr. 2007 19:58

Alea/4£34 a écrit :Tacitement légal, et même s'il l'interdisait, il ne pourrait pas le vérifier de manière optimale, voire tout court.
Pendant un temps l'école de l'air prêtait des calculatrices aux candidats: ça c'est de l'égalité des traitement!

Avatar du membre
Leg

Messages : 2335

Enregistré le : 18 juin 2005 16:38

Message par Leg » 22 avr. 2007 20:59

C'est une solution avec l'interdiction de la calculette.
Anachronique, '2011.

Messages : 1660

Enregistré le : 03 févr. 2007 21:16

Localisation : Athis-Mons

Message par bourricot » 22 avr. 2007 21:29

Mû a écrit :Pendant un temps l'école de l'air prêtait des calculatrices aux candidats: ça c'est de l'égalité des traitement!
Le concours interne que j'ai passé (ENTPE, niveau sup), prêtait la calculatrice pour l'épreuve orale de physique. Par contre, au concours de l'ENAC interne (niveau Spé), la calculatrice est fournie pour tous les candidats (il n'y en a pas beaucoup :wink:) : c'est une TI 30, non alphanumérique, pas de programmes, etc. ! Je ne sais pas ce qu'il en est du concours externe...
Paramécie a écrit :donc selon vous, c'est tout à fait "légal" d'avoir des formules dans sa calculette pour les concours?
En prépas, on m'avait dit qu'une prof qui surveillait des concours n'oserait jamais toucher à la calculatrice d'un candidat : si elle la faisait tomber et la cassait, que se passerait-il ? L'élève pourrait (à raison) se plaindre, voire porter plainte, etc.
Bref, si lors d'un concours quelqu'un touche à ta calculette pour vérifier si elle contient des formules, défends-toi ! :wink: (Par contre, si c'est ton prof lors d'un DS, ça se passera peut-être différemment :twisted:)
Modifié en dernier par bourricot le 27 avr. 2007 08:54, modifié 1 fois.
Alexandre Pacini
http://apacini.free.fr

Messages : 1157

Enregistré le : 05 sept. 2004 14:07

Localisation : Paris

Message par Teteph » 27 avr. 2007 01:57

Le seul texte qui réglemente l'usage des calculatrices est une circulaire de 1986 qui ne précise que les dimensions externes maximales autorisées. Elle est totalement obsolète mais n'a pas été révisée.

Il me semble qu'un surveillant n'a nulle autorité pour toucher à la calculatrice d'un candidat. En particulier, si la calculatrice est autorisée, il est hors de question de contrôler ce qu'il y a dedans.
Stéphane Ravier
Professeur (physique PCSI), lycée Henri IV
Désolé, je ne réponds pas aux MP concernant des dossiers d'admission.

Messages : 264

Enregistré le : 28 juin 2005 01:39

Message par keicheux » 15 mai 2007 16:55

Chnouillette a écrit :
Philippe PATTE a écrit :

keicheux ---> :shock:
vi vi, pour la SI l'important n'est pas de connaître les formules
pourquoi en école d'ingé les polys sont autorisés?
du moment qu'on sait les appliquer pourquoi se priver d'outils?
Clemenceau (PCSI => PSI ) => ECP

Répondre