licence en parallèle d'une école d'ingénieur

Tout ce qui peut vous intéresser sur un concours spécifique, ou plusieurs

Messages : 893

Enregistré le : 05 juil. 2005 00:15

Localisation : ECAM

Re: licence en parallèle d'une école d'ingénieur

Message par Cecrops » 02 août 2008 13:09

Salut! Moi aussi j'essaie de m'inscrire en fac de lettres à P3, mais je me suis fait méchamment snober... Maintenant faudra voir à la fin du mois...
Gaara je suis TRÈS sceptique moi aussi. Tu n'en a pas encore conscience mais même si tu es dispensé de tous les TD et CM et tu as les capacités de le faire, le simple fait d'aller aux partiels deux fois dans l'année peut fortement te pénaliser. Deux semaines de prépa en moins, ça te fais rater deux chapitres de maths, 1 de physique ... ça peut créer des lacunes qui seront embêtantes, même si tu as un bon niveau... :?
Je te conseil de laisser passer la prépa, tu as tout le temps. Ce serait vraiment bête de ne pas réussir tes concours comme tu le veux pour avoir été trop impatient...
École Centrale Paris

Messages : 851

Enregistré le : 22 janv. 2008 00:27

Re: licence en parallèle d'une école d'ingénieur

Message par _-Gaara-_ » 02 août 2008 13:11

Arf je comprends !

c'est pourri! on ne peut pas faire ce qu'on veut :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

tu as raison faudrait pas que je rate les cours de maths , je ne fais pas partie des gens qui peuvent se le permettre !

Merci ;)
she said i love you baby oh oh oh ohh
Janson de sailly Sup 2 , Janson de sailly MP*2 , Centrale Lille

Messages : 1106

Enregistré le : 05 juil. 2007 02:33

Classe : ENS Lyon / L3

Re: licence en parallèle d'une école d'ingénieur

Message par macbland » 02 août 2008 13:25

Cecrops, le niveau d'un L3 en lettres est quand même élévé, hein !

Je comprends qu'on t'ait refusé. Si tu veux commencer en L1, là, on t'acceptera sans problème. Mais passer outre deux années, faut pas pousser. Vous n'aviez que deux heures par semaine, et vous ne faisiez pas de commentaires ni d'explications, et vos dissertations sont un peu différentes de ce qui est attendu en L3.
2007-2009 : HK A/L & KH Lyon au lycée Lakanal, interne.
2009 : Admis à l'ENS de Lyon, filière Lettres & Arts.
2009-2010 : L3 Lettres modernes à l'université Lyon 2.

Messages : 893

Enregistré le : 05 juil. 2005 00:15

Localisation : ECAM

Re: licence en parallèle d'une école d'ingénieur

Message par Cecrops » 02 août 2008 17:13

Non, rassure toi, je n'avais pas la prétention de demander la L3!! (je voulais dire Paris III si c'est ce qui t'a induit en erreur, je suppose que tu sais qu'ils ont pas mal de trucs intéressants)
C'est juste que je voulais demander des infos sur la L1, notamment s'il fallait que je m'inscrive par correspondance et s'il y avait un moyen de s'inscrire à l'option philo qui n'est pas disponible dans les cours par correspondance habituels.
Je n'ai pas eu de réponse :evil:
Peut être que le type étais déjà en vacances (quoique ça fait quand même longtemps que je lui ai écrit..)

J'ai entendu des gens dire que l'on pouvais sauter la L1 voire la L2 mais ça ne m'intéresse pas a priori! Le diplôme m'intéresse (c'est la classe 8) ) mais je ne suis pas là pour ça...
D'ailleurs, je me demande ce que ça lui ferait à un recruteur d'ingénieurs de lui dire qu'on a une licence de lettres modernes :lol:
École Centrale Paris

Messages : 1106

Enregistré le : 05 juil. 2007 02:33

Classe : ENS Lyon / L3

Re: licence en parallèle d'une école d'ingénieur

Message par macbland » 02 août 2008 17:17

Pardon, je n'avais pas compris. :oops:

D'ailleurs, si tu n'as simplement pas eu de réponse, c'est très certainement à cause des vacances. Tu as ton bac, tu peux a priori t'inscrire en L1 n'importe où. Le problème qui pourra se poser ne sera que celui de l'emploi du temps. :wink:

Quant aux recruteurs, se méfier de la surqualification. :twisted:
2007-2009 : HK A/L & KH Lyon au lycée Lakanal, interne.
2009 : Admis à l'ENS de Lyon, filière Lettres & Arts.
2009-2010 : L3 Lettres modernes à l'université Lyon 2.

Messages : 24

Enregistré le : 15 juil. 2008 23:13

Re: licence en parallèle d'une école d'ingénieur

Message par Adelbert » 07 août 2008 12:23

Bonjour à tous. Je relance ce sujet car je cherche moi aussi (on devrait fonder un club...) à suivre des cours de philosophie en parallèle d'une école d'ingénieur. J'ai été admis à l'ENSTA (Finalement Cecrops, ça a marché ! :D ) à Paris, et je cherche donc l'université la plus adaptée. L'ENSTA est dans Paris intramuros donc je n'aurai pas besoin d'avoir recours au cursus par correspondance. J'ignore tout des universités à Paris, mais j'ai vu que Paris 1, Paris 4 (que Blinis a évoqué) et sans doute d'autres proposaient des cours de philosophie. Laquelle me conseillez-vous ?

Merci d'avance !

edp

Messages : 585

Enregistré le : 24 mars 2008 13:41

Localisation : IDF

Re: licence en parallèle d'une école d'ingénieur

Message par edp » 07 août 2008 13:15

antoine56000 a écrit :Pensez vous qu'il soit possible de suivre des cours à la fac en même temps que ceux d'une école d'ingénieur?
Je viens en effet d'intégrer une école d'ingénieur et je souhaiterais aussi m'inscrire en L1 soit en histoire de l'art ou en philosophie.
Est-ce envisageable?
Quelqu'un l'a t'il déjà fait?
Antoine.

Pour philo, j'ai même eu une équivalence de L2 après une prépa scientifique ; on m'a pris directement en L3. Il y a eu un moment d'adaptation ("jargon" de la discipline à acquérir, ce n'était pas facile), mais c'est en troisième année de philo qu'on commence vraiment à raisonner, et là avoir fait des sciences semble un avantage.
Maître de Conférences en Maths Appliquées
Docteur ès Sciences, section Mathématiques Appliquées
Agrégé de Mathématiques
M1 de Philosophie
A mes heures perdues, musicien et théophile

Messages : 893

Enregistré le : 05 juil. 2005 00:15

Localisation : ECAM

Re: licence en parallèle d'une école d'ingénieur

Message par Cecrops » 07 août 2008 20:08

Félicitations Adelbert pour l'ENSTA, tu ne seras pas déçu! Moi qui pensais depuis le début de la 3/2 que je me retrouverais à l'ENSTA, ça me fait un petit pincement au cœur de savoir que je n'irai pas...enfin je crois que je m'en remettrai! :mrgreen:
En plus, étant donné que c'est à l'intérieur de Paris et que ton emploi du temps va pas être trop chargé (25h disons), c'est l'idéal pour une licence de lettres! Le tout c'est de vraiment essayer de retenir et comprendre pendant les cours.
edp a écrit :Pour philo, j'ai même eu une équivalence de L2 après une prépa scientifique ; on m'a pris directement en L3. Il y a eu un moment d'adaptation ("jargon" de la discipline à acquérir, ce n'était pas facile), mais c'est en troisième année de philo qu'on commence vraiment à raisonner, et là avoir fait des sciences semble un avantage.
Ça ne t'a pas manqué d'avoir raté le début? Moi, on me déconseille la L1, je me disais que la L2 serait adaptée...
Je pourrais savoir dans quelle fac tu étais? Tu as un doctorat ou tu as arrêté avant? :mrgreen:

Je voulais aussi faire remarquer qu'on critique souvent ceux qui se dirigent vers les filières les plus lucratives (moi aussi :oops: ), c'est la preuve que tout n'est pas perdu en partant à l'ENSAE! :mrgreen:
École Centrale Paris

edp

Messages : 585

Enregistré le : 24 mars 2008 13:41

Localisation : IDF

Re: licence en parallèle d'une école d'ingénieur

Message par edp » 09 août 2008 11:20

J'étais à P4 (et pourtant je n'ai pas été réformé, bon c'est une boutade pour ceux qui ont connu le service national qui durait ...)

Oui il y a des choses qui m'ont manqué, mais heureusement l'ambiance était sympa et des camarades m'ont prêté leurs cours de L1 et L2. J'ai arrêté à la M1 pour la philo, par manque de temps car je me suis découvert d'autres centres d'intérêt qui durent depuis plus longtemps d'ailleurs : musique et thés.

Et enfin ce n'est pas parce qu'on est dans une filière lucrative que soit-même on roule sur l'or. Un MCF (classe normale) finit en fin de carrière au niveau du salaire d'embauche d'un diplômé d'une école de ce niveau (2950€ net /mois). Mais effectivement vers la finance, quelques énergumènes ont gagné plus en un an que moi sur toute ma vie (avec en plus moins de bouleau). Mais c'est vrai que faire dans une école comme l'ENSAE des études en fac et dans deux fillières (philo et maths) ce n'est pas courant, vouloir devenir enseignant chercheur ce ne l'est pas tellement non plus (je me souviens des camarades de promo : "pourquoi tu continues à bosser, en plus c'est dur d'avoir un poste à la fac, tu devrais aller tranquillos dans le privé" ...)

PS : j'ai la brochure générale de P1 sous les yeux. Pour la philo, tu as trois mentions en L :
tu as deux L mention philo, de L1 à L3, avec un parcours au choix entre lettres et droit
et tu as une L3 mention logique
En revanche, aucun master de philo à P1 n'a de vocation pro ; ce n'est pas un pb pour toi car tu fais cela "en plus".
Maître de Conférences en Maths Appliquées
Docteur ès Sciences, section Mathématiques Appliquées
Agrégé de Mathématiques
M1 de Philosophie
A mes heures perdues, musicien et théophile

Messages : 1106

Enregistré le : 05 juil. 2007 02:33

Classe : ENS Lyon / L3

Re: licence en parallèle d'une école d'ingénieur

Message par macbland » 09 août 2008 18:07

En ce qui concerne la philosophie à Paris I et Paris IV, d'après les dires de professeurs de classe prépa littéraire, Paris IV est plus généraliste et "meilleure" en licence, alors que Paris I se concentre surtout sur le master et la spécialisation... A titre d'information, que je n'ai pas vérifiée moi-même. :wink:
2007-2009 : HK A/L & KH Lyon au lycée Lakanal, interne.
2009 : Admis à l'ENS de Lyon, filière Lettres & Arts.
2009-2010 : L3 Lettres modernes à l'université Lyon 2.

Répondre