si échec après première année de prépa??

Tout ce qui peut vous intéresser sur un concours spécifique, ou plusieurs
Répondre

Messages : 2

Enregistré le : 28 mai 2010 21:55

si échec après première année de prépa??

Message par garden of everything » 28 mai 2010 22:06

Bonjour, je suis actuellement en Terminale S spé Maths au Lycée Pierre de Fermat et j'ai un énorme dilemme sur les bras: Depuis des années je veux entrer à L'ENAC pour devenir ICNA mais avec les rumeurs comme quoi il se pourrait que l'année prochaine et peut-être aprés encore, l'ENAC ne propose aucun poste, j'hésite à vouloir aller en prépa MP sachant qu'il y a aussi la possibilité d'être refoulée à la fin de la première année et que je me retrouve au final sans rien du tout. Si je suis effectivement refoulée en première année, est-ce que je pourrais intégrer une école d'ingénieur par la suite? SI oui lesquelles??
Merci d'avance de vos réponses :).

Messages : 478

Enregistré le : 27 mai 2010 16:31

Re: si échec après première année de prépa??

Message par rickyy » 29 mai 2010 14:40

Je crois que tu peux toujours faire des dossiers pour les INSA par exemple , même si c'est peu courant en fin de sup (je connais des exemples de 3/2 qui l'ont fait par contre, comme quoi c'est possible). Dans ce cas, le plus important, c'est les appréciations de tes profs: Si tu n'as rien fait de l'année, ton dossier ne sera surement accepté nulle part, mais si tu as travaillé sérieusement ta sup, les commentaires des profs seront du style "élève sérieuse" etc..., et ca, c'est aprécié pour les dossiers d'écoles d'ingé. Mais bon, il ne faut pas non plus trop se persuader que l'on va se faire recaler, même si tu as raison de te ménager une porte de sortie au cas où 8)
MPSI-MP*, Hoche -> ENS Rennes, Maths -> Doctorat, chargé de TD à l'ENS Rennes. -> Prof.

Messages : 2

Enregistré le : 28 mai 2010 21:55

Re: si échec après première année de prépa??

Message par garden of everything » 29 mai 2010 19:09

Merci beaucoup de ta réponse rickyy :) Si c'est effectivement possible je vais me renseigner à ce sujet ! Merci beaucoup ^^

Messages : 47

Enregistré le : 22 mai 2010 00:48

Classe : PSI

Localisation : 92i

Re: si échec après première année de prépa??

Message par hichamov.shady » 30 mai 2010 18:39

bonjour,
si on vous a viré de la prépas, vous pouvez tjrs retenter une prépas mais en changeant de filière , par exemple si vous étiez en MPSI, vous pouvez faire PCSI, pour faire soit PSI (possible pour les MPSI aussi) ou PC, sachant que PSI n'est pas vraiment très différente de MP, et si vous avez marre de la prépas et vous ne voulez plus la retenter , vous pouvez allez à la fac, puis postuler pour les écoles d'ingénieur ( ya tjrs des places pour les cursus parallèles comme BTS, DUT, ou meme la fac, mais ces places sont limités), sinon ya de bonnes comme de mauvaise (...) écoles d'ingé sur dossier ( les INSA, UTC, et autres ) mais vous devez valider votre première année de fac ou de prépas. je vous conseille de tenter les écoles postbac ( INSA, et autres ), mais croyez moi, si vous voulez vraiment devenir ingénieur vous le serez, car en France, il ya plus de places dans les écoles d'ingé que les élèves, mais elles ne sont pas toutes des bonnes :), mais quand vous sortez d'une école d'ingénieur, et que vous trouvez un emploi, le reste est à vous de le faire, la différence entre celui qui sort d'une école d'ingé dont on a jamais entendu le nom et celui qui sort de Polytechnique est le travail.

j'éspère que j'ai répondu à votre question, et croyez moi, vous n'allez jamais regrettez d'avoir fait une prépas, certes on a pas assez de temps pour regarder le matche de foot de notre équipe préféré ou de profiter pleinement de nos vacances , mais ça reste une très bonne expérience unique de son genre au monde ( sauf Maroc ), donc si vous vous sentez bien en maths et en physique, prenez le risque, car meme si vous vous finissez à la fac, ce que vous avez acquis n'est jamais perdu, c'est tout un esprit de travail, un rythme , est des méthodes et outils.
"Un mec bien, tiens compte de erreur alors qu'un monstre ne se rend pas compte de ses horreurs" ... Rohff

Répondre