Intégrer les plus prestigieuses écoles, c'est inné ?

Tout ce qui peut vous intéresser sur un concours spécifique, ou plusieurs
Répondre

Messages : 2048

Enregistré le : 27 nov. 2014 20:58

Classe : Khâgne

Re: Intégrer les plus prestigieuses écoles, c'est inné ?

Message par Shadownono » 17 mai 2015 23:45

Moi j'ai une autre théorie, bien que moins pertinente que celle des gênes: leurs parents les ont conseillés parce qu'ils sont déjà passé par là (très originale comme théorie n'est-ce pas? :mrgreen: ).
Image

The countdown is over: I'm gone...

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Intégrer les plus prestigieuses écoles, c'est inné ?

Message par Jay Olsen » 18 mai 2015 00:35

Autant on admet sans problème qu'on est pas tous pareils sur des caractéristiques visibles (taille, couleur de cheveux, etc..), autant dès qu'il s'agit de caractéristiques non visibles on crie à l'absurdité
Vendue, merci

Messages : 309

Enregistré le : 01 nov. 2013 14:59

Re: Intégrer les plus prestigieuses écoles, c'est inné ?

Message par LeCaRiBoU » 18 mai 2015 03:19

Je pense que le fait d'avoir ses parents qui connaissent les prépas est utile au moins sur les points suivants:
- Ils peuvent conseiller assez tôt l'enfant à aller au-delà du programme en Maths et à se confronter à des élèves de leur niveau (cf concours général, stages animaths etc...)
- Tout petit, ils lui permettent aisément de jouer d'un instrument/faire des échecs/etc... si il en ressent le besoin, et lui font ressentir que c'est cool, et certainement pas ringard
- Ils peuvent lui faire remarquer qu'il peut être utile d'avoir un excellent dossier en Terminale pour accéder aux meilleures prépas, et pas simplement se reposer sur ses lauriers parce qu'il trouve les exos triviaux
- Ils l'aident à choisir au mieux la filière qui lui correspond le mieux, selon ses résultats, l'école qu'il veut intégrer etc...
- Ils lui montrent l'interet d'aller dans une grosse prépa (ne serait-ce que pour l'émulation et le cahiers d'oraux), et pas simplement dans la prépa du quartier
- Une fois en prépa, ils comprennent les difficultés que peuvent traverser leur enfant, et vont chercher à le consoler, à lui expliquer que les notes aux DS sont pas importantes, l'important c'est le concours etc...
- Dans certains cas (prof/chercheur...), ils peuvent carrément les aider sur le cours/les exos
- Puis viennent les concours. Ils ont à priori les moyens de lui payer une chambre pas loin des écrits/oraux, afin qu'il soit le plus à l'aise possible.
- Même si je ne suis pas vraiment d'accord avec ça, on pourrait placer ici que l'enfant à question sera avantagé lors des oraux vu que ses parents lui auront appris à bien se tenir etc...
- Une fois les résultats tombés, ils pourront au mieux diriger leur enfant, et surtout accepteront sans problème qu'il fasse 5/2 (ce qui est incompréhensible pour beaucoup d'autres parents)
- Si les résultats de l'étudiant en 5/2 leur paraissent toujours insuffisant, ils peuvent toujours lui payer le reste de ses études à l'EPFL/dans une autre université étrangère....

Une fois ceci pris en compte, je veux bien qu'on me parle d'inné. En attendant, ça reste pour moi surtout une excuse de certains élèves pour ne pas admettre qu'ils ont réussi principalement parce que leurs parents sont ingés/chercheurs etc...
2013-2014: MPSI-MP
2014-2018 : ENS Paris-Saclay
2018-... : Google Software Engineer

Messages : 5923

Enregistré le : 28 juil. 2014 11:11

Classe : Aldo attardé...

Re: Intégrer les plus prestigieuses écoles, c'est inné ?

Message par abouMPSI » 18 mai 2015 11:43

Inné ou acquis ? Le marronnier.

Révise plutôt tes acquis pour les oraux...

Tu as aussi vu le cas des Christophe de Margerie, qui ont été adoptés par leur papa qui n'était pas leur père biologique ? Ou autres, les cas sont très nombreux.
Tu as aussi étudié les cas d'enfants handicapés fils de polytechniciens, voire le cas des fondations d'aide aux handicapés, fondées par des gars de haut niveau ?
« La morte non è nel non poter comunicare, ma nel non poter più essere compresi. » (Pier Paolo Pasolini).

أبُ : père (mais je ne suis pas l'utilisateur father ! :-) )

Compte mis en sommeil pour cause de 5/2 en mode snafu ...

Messages : 5923

Enregistré le : 28 juil. 2014 11:11

Classe : Aldo attardé...

Re: Intégrer les plus prestigieuses écoles, c'est inné ?

Message par abouMPSI » 18 mai 2015 11:49

LeCaRiBoU a écrit :Si les résultats de l'étudiant en 5/2 leur paraissent toujours insuffisant, ils peuvent toujours lui payer le reste de ses études à l'EPFL/dans une autre université étrangère...
Comme si l'EPFL était n'importe quelle autre université étrangère, accessible au premier 5/2 venu...

Allo padpad ! SOS !


PS pour LeCaRiBoU : tu as reforme la grand-mère^W grammer fransez ?
« La morte non è nel non poter comunicare, ma nel non poter più essere compresi. » (Pier Paolo Pasolini).

أبُ : père (mais je ne suis pas l'utilisateur father ! :-) )

Compte mis en sommeil pour cause de 5/2 en mode snafu ...

Messages : 309

Enregistré le : 01 nov. 2013 14:59

Re: Intégrer les plus prestigieuses écoles, c'est inné ?

Message par LeCaRiBoU » 18 mai 2015 14:46

abouMPSI a écrit :
LeCaRiBoU a écrit :Si les résultats de l'étudiant en 5/2 leur paraissent toujours insuffisant, ils peuvent toujours lui payer le reste de ses études à l'EPFL/dans une autre université étrangère...
Comme si l'EPFL était n'importe quelle autre université étrangère, accessible au premier 5/2 venu...

Allo padpad ! SOS !
Le niveau de sélection de l'EPFL post-bac est bien en dessous de beaucoup de prépas, et je connais au moins 2 élèves qui y ont été admis sans même avoir été admissible aux Mines (je sais que les Mines sont déjà un bon résultat pour beaucoup d'élèves, mais ce serait sortir ma phrase de son contexte que de considérer que je parlais initialement d'un élève lambda). Comme cela a été dit à de très nombreuses reprises, la difficulté n'est pas de rentrer à l'EPFL, mais d'y rester (à mon avis c'est plus sain que le système français mais bon...).
abouMPSI a écrit : PS pour LeCaRiBoU : tu as reforme la grand-mère^W grammer fransez ?
Toujours soucieux de m'améliorer, pourriez-vous svp m'indiquer ces erreurs? (j'en ai repéré 2)
2013-2014: MPSI-MP
2014-2018 : ENS Paris-Saclay
2018-... : Google Software Engineer

Messages : 577

Enregistré le : 07 mai 2011 09:19

Classe : Vieux con de taupin

Re: Intégrer les plus prestigieuses écoles, c'est inné ?

Message par Siolag » 18 mai 2015 15:25

trub a écrit :Bonsoir à tous :).

Il est commun de s'apercevoir qu'une grande majorité des personnes intégrant Polytechnique ou encore HEC sont issues de familles très favorisées.
Ce que j'aimerais discuter avec vous cette fois-ci c'est, est-ce-que pour vous ces personnes ont des facilités car elles se sont fixées l'objectif d'intégrer ces écoles depuis leurs enfances (oui, j'en connais pas mal), ou bien cela serait inné?
En ce sens que ces personnes issues de milieux très favorisés ont hérités (vive la génétique) de l'intelligence de leurs parents....et du coup c'est sûr que c'est plus facile d'intégrer l'X ...
Ce qui serait intéressant c'est de design-er une expérience à partir de laquelle on peut avoir des éléments de réponses, au lieu d'émettre des hypothèses sans fondements basées sur pas grand chose, et biaisé (dans les 2 sens).

Pour préciser un peu ma pensée, l'idée n'est pas de savoir si n'importe qui (dans le sens n'importe quel élève en prépa quelque soit la famille de laquelle il est issu) peut entrer à l'X ou l'ULM en fournissant l'effort nécessaire. Parce que la réponse est oui (y'en a toujours à exiber des exemples par-ci par-là).
Mais plus de savoir parmi ces élèves (qui intègrent X par exemple) qui sont issus de milieux favorisés, s'ils ont intégré car ils sont conditionnées pour ou bien c'est du à un "héritage d'intelligence".

Messages : 5923

Enregistré le : 28 juil. 2014 11:11

Classe : Aldo attardé...

Re: Intégrer les plus prestigieuses écoles, c'est inné ?

Message par abouMPSI » 18 mai 2015 16:49

J'ai rencontré un parent * du centralien Poivilliers (centrale Paris), qui m'a dit que les 2 garçons ont été gravement handicapés... Tu en déduis quoi ?
* il agit pour la lutte contre le handicap, il agit aussi contre les déterminismes sociaux.
« La morte non è nel non poter comunicare, ma nel non poter più essere compresi. » (Pier Paolo Pasolini).

أبُ : père (mais je ne suis pas l'utilisateur father ! :-) )

Compte mis en sommeil pour cause de 5/2 en mode snafu ...

Messages : 577

Enregistré le : 07 mai 2011 09:19

Classe : Vieux con de taupin

Re: Intégrer les plus prestigieuses écoles, c'est inné ?

Message par Siolag » 18 mai 2015 16:56

abouMPSI a écrit :J'ai rencontré un parent * du centralien Poivilliers (centrale Paris), qui m'a dit que les 2 garçons ont été gravement handicapés... Tu en déduis quoi ?
* il agit pour la lutte contre le handicap, il agit aussi contre les déterminismes sociaux.
On en déduit rien du tout. On ne déduit rien d'un exemple particulier. Une expérience doit prendre un échantillon aléatoirement assez grand.

Messages : 4563

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: Intégrer les plus prestigieuses écoles, c'est inné ?

Message par padpad » 18 mai 2015 17:20

Hello ami aboumpsi que t'as pas honte d'être aussi anonyme.. tsss !
Désolé je sors juste d'oraux. ( des oraux dans une discipline ou feu mon papa était pas diplômé).

Je suis partagé sur le sujet de base .
"Reproduction des élites"
Au sens facilité offerte à l'entrée surement pas.
Au sens facilité par les valeurs socio cul du foyer c'est d'une telle évidence que y'a pas même débat.
Mais il ne faut pas oublier que dans cette hypothèse le milieu le plus favorisé n'est pas celui des enfants de ""bourgeois"" mais celui des enfants d'enseignants. Et le traitement d'un enseignant me semble assez surement discriminer la culture du fric ... (litote)

Différence certaine entre écoles d"ingé et école de commerce par voie ES
- d'abord au niveau du coût, ne l'oublions pas.. même si des articles récents que je coris avoir publiés ici montrent que la réforme des unes et des autres va sévèrement changer sur ce plan.
- ensuite au niveau des "savoirs", car - pardon - mais les maths c'est à la portée de tout cerveau bien fait, même élevé dans un milieu "peu culturel", alors que les "savoirs" nécessaires à HEC par voie ECE .. c'est .. pas donné à tout le monde (cf les développements sur la suppression "démocratique" de l'épreuve de culture générale à l'ENA - qui rappelle douloureusement un dossier actuel que j'éviterai d'aborder selon le principe de don't feed the con-troll)

Donc je dirais oui classes prépas = haut lieu de promotion sociale POSSIBLE, plus en math qu'en ECS et plus en ECE qu'en ECS mais (cf un vieux poste de Maître Quetz), encore faut-il que tout simplement le gamin sache que les prépas ça existe .. il citait un cas non unque de Fabert où les parents ne le savaient même pas ou n'y croyaient pas ou .. Et de toutes façons de POSSIBLE a EFFECTIF .. y'a une marche.

Quand aux aneries sur l'EPFL un peu comme dans d'autres sujets je pense qu'il serait bon de laisser la parole à ceux qui y ont été admis et à ceux qui y ont réussi plutôt qu'à ceux qui fantasment sur pourquoi ils n'en veulent pas ou pourquoi elle ne veut pas d'eux.

Ugh
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.
Ou si vous préférez, plus on essaie de rentrer dans le moule plus on ressemble à une tarte.

Répondre