Page 4  sur  7

Posté : 19 juin 2007 18:29
par RP1700
Mû a écrit :Il faut arrêter de se prendre la tête pour savoir si les Mines de Paris sont deuxième ou cinquième, cela n'a aucun sens. C'est une excellente école qui offre de très bonnes perspectives de carrières.
+1

Il est à mon avis plus utile de regarder le programme qui est enseigné dans les écoles (et donc de viser ce qui nous plaît / ce qui nous paraît être le plus adapté) plutôt que de se demander laquelle est la plus cotée. Evidemment entre une ENSI et Mines Paris, il n'y a pas photo, mais entre Mines Paris, Centrale Paris, Supélec...

Posté : 19 juin 2007 20:15
par Ashen Shugar
RP1700 a écrit :
Mû a écrit :Il faut arrêter de se prendre la tête pour savoir si les Mines de Paris sont deuxième ou cinquième, cela n'a aucun sens. C'est une excellente école qui offre de très bonnes perspectives de carrières.
+1

Il est à mon avis plus utile de regarder le programme qui est enseigné dans les écoles (et donc de viser ce qui nous plaît / ce qui nous paraît être le plus adapté) plutôt que de se demander laquelle est la plus cotée. Evidemment entre une ENSI et Mines Paris, il n'y a pas photo, mais entre Mines Paris, Centrale Paris, Supélec...
malheureusement il faut rentrer en ecole d'ingé pour s'en rendre compte. C'est vrai qu'en prépa on a tendance à faire des classements sur tout, et c'est seulement après l'echo que j'ai eu de la part des intégrés qu'on réalise ce qui compte le plus.

Posté : 19 juin 2007 22:26
par benji442
Tous les gens que je connais qui sont partis à l'X étaient des élèves tout simplement brillants tout le long de leur scolarité :o

Posté : 19 juin 2007 22:29
par
benji442 a écrit :Tous les gens que je connais qui sont partis à l'X étaient des élèves tout simplement brillants tout le long de leur scolarité
Le problème est de savoir où on place le "brillant".
Une écrasante majorité a presque toujours été dans les bons ou les très bons pendant sa scolarité, c'est vrai.
Maintenant, ce ne sont que rarement des extra-terrestre avec trois ans d'avance et qui terminent tous leurs DS de prépa une heure avant la fin.

Posté : 20 juin 2007 00:01
par Error
Pat27 a écrit :
Error a écrit :Des 5 premiers Les Mines Paris a la plus basse proportion de diplomés embauchés avant ou dès leur sortie, c'est à dire 80%
Curieux comme raisonnement ...

N'est ce pas plutôt l'école qui a la plus haute proportion de diplômés qui poursuivent au delà leurs études, genre doctorat ?
Je ne fais aucun raisonnement. Je donne des chiffres et des obesrtvations pour eux que ça intéresse.

Je suis même pas encore en prépa, donc je ne porte aucun avis personnel sur la question.
Mais je suis bien d'accord avec Mû, que ce soit 1ère ou 5ème, y'a franchement aucune différence, ce sont les meilleures écoles. Après, qui est meilleure que l'autre, on s'en fout ... et puis surtout, tout est relatif.

Posté : 20 juin 2007 08:44
par
Error a écrit :Je ne fais aucun raisonnement. Je donne des chiffres et des obesrtvations pour eux que ça intéresse.
Ce qui est la preuve éclatante que les chiffres donnés sans explication ne veulent rien dire.
Remarque, il y a de qui tenir: la télé nous abreuve quotidiennement de dizaines de pseudo-statistiques où on nous balance des chiffres définitifs sans explication, sans méthodologie, sans intervalle de confiance... Une formation scientifique manque vraiment aux journalistes.

Posté : 20 juin 2007 10:16
par cerise
Eh eh... Ça me rappelle ma prof de Français de sup qui nous disait : "Le Français n'est pas à négliger, par exemple à tel concours le coefficient est 8" sans préciser les coefficients dans les matières scientifiques :roll:

Posté : 20 juin 2007 11:12
par lhommekipasse
Tbotw69 a écrit : La seule chose qui m'interesserait à l'X, c'est que chaque année, une place est reservée pour aller dans la gendarmerie nationale :D
Bien plus qu'une place...

Posté : 20 juin 2007 11:16
par Banane volante
cerise a écrit :Eh eh... Ça me rappelle ma prof de Français de sup qui nous disait : "Le Français n'est pas à négliger, par exemple à tel concours le coefficient est 8" sans préciser les coefficients dans les matières scientifiques :roll:
Elle a raison, c'est autant qu'une épreuve de math ou de physique, sur tous les concours.
Ce qui est la preuve éclatante que les chiffres donnés sans explication ne veulent rien dire.
Remarque, il y a de qui tenir: la télé nous abreuve quotidiennement de dizaines de pseudo-statistiques où on nous balance des chiffres définitifs sans explication, sans méthodologie, sans intervalle de confiance... Une formation scientifique manque vraiment aux journalistes.
Je me rappelle d'un classement où la plupart des données qu'ils classaient étaient bidons: dans le genre, l'école avec la formation la plus polyvalente était classée en fonction du rapport nombre d'heures de cours non scientifiques par semaine sur le nombre d'heures total...

Posté : 20 juin 2007 11:23
par Calamity
Banane volante a écrit :Elle a raison, c'est autant qu'une épreuve de math ou de physique, sur tous les concours.
Oui mais il est bien plus rentable de travailler les math, la physique ou la chimie tant qu'on n'a pas 20 que le français, c'est bien plus facile d'y progresser et bien moins aléatoire (ce que je dis ne va pas plaire aux profs de français, mais c'est un constat que beaucoup font ...).

L'anglais on peut sans doute plus progresser mais c'est sur le long terme et ça demande vraiment un gros investissement je pense :?

Sinon pour l'X il y a des tas de gens qui y rentrent sans avoir été """brillants""" au lycée. La plupart sont quand même des gens sérieux et efficaces et l'étaient souvent déjà au lycée, mais ce n'est pas une condition nécessaire (j'espère, sinon ça ne sert à rien que j'aille à mon oral de demain ...).