Transformation isobare ( concrètement )

Répondre

Messages : 375

Enregistré le : 03 sept. 2017 12:56

Classe : MP

Transformation isobare ( concrètement )

Message par mik2000 » 26 mai 2019 21:11

Salut a tous,
Des transformations thermodynamiques qu'on a vu c'est la transformation isobare qui me pose problème ce soir.
On prend comme système { une enceinte contenant du gaz et son piston} en évolution isobare.

Comment le volume du système peut il varier sans que la pression du système ne varie ?

Car si le piston monte vers le haut, par exemple c'est bien que la pression du système est plus grande que la pression "extérieure".... donc qu' elle varie !

Voici en lien l exemple concret et c'est bizarre que ça puisse marcher...

https://drive.google.com/file/d/1ET_0_0 ... p=drivesdk


Merci,
Mik

Messages : 43

Enregistré le : 18 nov. 2016 18:45

Classe : PSI

Re: Transformation isobare ( concrètement )

Message par Valsoon » 03 juin 2019 16:17

Voila comment je le vois :

Considerons le systeme { une enceinte contenant du gaz et son piston}

L’extérieur est un pressostat (la pression exterieur ne varie pas et reste à Po)

Supposons l'évolution quasi statique et donc suffisamment lente, il passe par une infinité d'état d'équilibre.

Ainsi à tout instant on a l'équilibre mécanique Pext = Pint = P0

L'évolution est donc isobare

Physiquement considerons que le gaz soit un gaz parfait lié par la relation PV = NRT
Ainsi V = NRT/P
Si P est constant alors pour que le volume augmente la temperature augmente nécessairement ce qui est le cas ici (Tf > T0)
Ainsi c'est l'augmentation de la température qui augmente le volume (la température est relié à l'agitation thermique qui augmente le volume du gaz pour moi mais ça manque peut être de détail je suis pas un spécialiste...)
2017-2018 : PTSI
2018-2019 : PSI

Messages : 1733

Enregistré le : 27 oct. 2017 10:55

Classe : Bac a fleurs

Re: Transformation isobare ( concrètement )

Message par Hibiscus » 03 juin 2019 16:30

Valsoon a écrit :
03 juin 2019 16:17
Supposons l'évolution quasi statique et donc suffisamment lente, il passe par une infinité d'état d'équilibre.
Un petit détail/tic pénible sur l'ordre de formulation..
Il me semble qu'avoir une évolution isobare, c'est à dire à pression constante et uniforme, implique que la pression du système soit définie, et que la transformation soit quasistatique. Sous entendu, pour que la pression demeure uniforme et constante dans le bazar, le volume du système doit changer très lentement.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Messages : 6651

Enregistré le : 17 avr. 2012 21:19

Classe : Thé à la

Re: Transformation isobare ( concrètement )

Message par bullquies » 03 juin 2019 17:12

Bonjour,

Si je change la température du gaz je peux avoir la même pression mais un volume différent.
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

Messages : 43

Enregistré le : 18 nov. 2016 18:45

Classe : PSI

Re: Transformation isobare ( concrètement )

Message par Valsoon » 03 juin 2019 18:26

Hibiscus a écrit :
03 juin 2019 16:30
Valsoon a écrit :
03 juin 2019 16:17
Supposons l'évolution quasi statique et donc suffisamment lente, il passe par une infinité d'état d'équilibre.
Un petit détail/tic pénible sur l'ordre de formulation..
Il me semble qu'avoir une évolution isobare, c'est à dire à pression constante et uniforme, implique que la pression du système soit définie, et que la transformation soit quasistatique. Sous entendu, pour que la pression demeure uniforme et constante dans le bazar, le volume du système doit changer très lentement.
Effectivement j'ai fais une erreur la pression doit être définie à chaque instant et uniforme.. Ce n'est donc pas juste une supposition merci
2017-2018 : PTSI
2018-2019 : PSI

Répondre