Grandeur molaire partielle et grandeur molaire

Répondre

Messages : 24

Enregistré le : 09 août 2005 18:08

Localisation : Paris

Grandeur molaire partielle et grandeur molaire

Message par Earth » 08 avr. 2006 22:41

Bonsoir,
Pourquoi dans le cas d'un corps pur, le volume molaire est-il égal au volume molaire partielle ?? Une grandeur molaire partielle est définie à température et pression constante, non ?? Ce qui n'est pas le cas d'une grandeur molaire ?
Merci de m'expliquer. Bonne soirée
E.

Messages : 213

Enregistré le : 09 oct. 2005 14:14

Message par Th. Zabulon » 09 avr. 2006 19:33

Une grandeur molaire (sous-entendu pour un corps pur) est bien sûr définie à T et p données. La grandeur molaire d'un corps pur est en fait un cas particulier d'une grandeur molaire partielle : par définition la grandeur molaire partielle Xi du constituant physicochimique i est la dérivée de la grandeur extensive X d'un mélange par rapport à la quantité du constituant physicochimique (ni) à température, pression, et quantités des autres constituants (nj) constantes.
La grandeur molaire d'un corps pur n'en est donc que le cas particulier : dérivée de X par rapport à la quantité du seul constituant présent, à T et p constantes.
Thomas Zabulon
Prof. chimie
Lycée Clemenceau, Nantes

Avatar du membre
BiG

Messages : 1291

Enregistré le : 13 janv. 2006 22:16

Localisation : Paris 16

Message par BiG » 10 avr. 2006 00:24

waw...c'est en sup ou en spé qu'on voit ça ?

(Comme dirait sh4dy, la chimie c'est le mal :P )
2006/2007 : PCSI-SI
2007/2009 : PSI
Vétéran de la guerre de Corée - Décoré de la croix d'honneur du dentifrice
"J'ai déçu mon Dieu et puisque c'est dans ma nature, je décevrais le diable..." (Moi même après une overdose de Chocapix)

Messages : 233

Enregistré le : 25 févr. 2004 21:01

Localisation : en l'air

Message par Pif-Pof » 10 avr. 2006 00:48

Nan, la thermochimie c'est mal. Le reste c'est fun.

Répondre