Nombre d'oXydation

Répondre

Messages : 109

Enregistré le : 04 déc. 2018 22:07

Classe : MP

Nombre d'oXydation

Message par haw7ski » 04 mars 2019 17:00

Bonjour,

Est-ce qu'il y a une méthode pour déterminer le nombre d'oxydation d'un élement chimique X d'une molécule XY sans connaitre celui de Y.
Par exemple le nombre d'oxy de Br/Cu dans CuBr2 . Parce que, si l'atome X n'est ni lié à l'oxygène ni à l'hydrogène, je vois pas comment faire ? Peut-être faut-il apprendre par coeur le no de certains éléments ?

Merci

Messages : 1735

Enregistré le : 27 oct. 2017 10:55

Classe : Bac a fleurs

Re: Nombre d'oXydation

Message par Hibiscus » 05 mars 2019 01:43

Bah là, t'es censé voir (et te rappeler) de la correspondance avec $ Cu^{2+}\;;\;2Br^- $.
Donc Cu : +2, Br : -1
Si tu ne sais pas que Cu donne Cu2+ (celui-là est censé être acquis, mais bon, dans le cas de l'Osmium, tu sais peut-être pas), oui, tu as besoin du numéro atomique.
Le Brome, tu dois savoir que c'est un halogène, avant-dernière colonne => -1.
Sinon, ya une tripotée de règles usuelles, mais j'imagine que tu dois avoir la liste dans ton cours..
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Messages : 109

Enregistré le : 04 déc. 2018 22:07

Classe : MP

Re: Nombre d'oXydation

Message par haw7ski » 05 mars 2019 14:40

En fait, pour les blocs d et s , oui avec le nombre atomique ( et donc la configuration electronique) on peut voir quel ion stable peut former l'atome et donc "déduire" le nombre d'oxydation. Mais pour le bloc d, je ne vois pas comment peut-on le savoir ... C'est acquis que Cu donne Cu2+ stable mais pourquoi ? Pourquoi Cu2+ et pas Cu+? Je sais pas.

Sinon oui pour les règles usuelles ça se fait ( mais avec un O ou H dans la molécule )

Messages : 1735

Enregistré le : 27 oct. 2017 10:55

Classe : Bac a fleurs

Re: Nombre d'oXydation

Message par Hibiscus » 05 mars 2019 15:16

C'est acquis que le Brome donne un anion simple, en tant qu'halogène et que Cu2+ est le seul ion qui "marche" ici. (cuivrique)
Dans un composé comme Cu2O, le Cuivre est au degré d'oxydation I (cuivreux, d9), et écrire Cu+ est tout à fait normal.

Le cuivre III, existe, mais est instable ; des choses comme Cu2O3, K3CuF6 existent aussi.

Cuivre IV existe aussi en théorie, mais très, très rare.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Répondre