Dosage conductimétrique de H2SO4

Répondre

Messages : 18

Enregistré le : 12 févr. 2019 16:07

Classe : PC

Localisation : Quelque part sur une exoplanète bleue

Dosage conductimétrique de H2SO4

Message par Ma YunLi » 17 mars 2019 19:43

Bonjour à tous,

J'ai un gros problème avec le dosage conductimétrique de H2SO4.


L'évolution théorique de σ donne ceci :

H2SO4 est un poly-acide avec deux acidités.

- Avant la 1è équivalence :
H2SO4 + OH- → HSO4- + H2O. H2SO4 n'est pas un ion, OH- est totalement consommé, seul Na+ est rajouté, donc σ augmente.

- Après la 1è équivalence et avant la 2è :
HSO4- + OH- → SO42- + H2O. HSO4- diminue mais SO42- et Na+ augmente, donc σ augmente au vu des λ des ions mis en jeu.

- Après la 2è équivalence, et jusqu'à la fin :
OH- et Na+ sont rajoutés, σ augmente fortement.

Le problème est que j'ai obtenu en TP une courbe qui ne correspond pas du tout avec l'interprétation théorique de l'évolution de σ : elle décroît vite, puis un peu moins, puis augmente :shock:


Pouvez-vous m'expliquer mon erreur ? Me suis-je trompée dans l'interprétation de l'évolution de σ, ai-je oublié de prendre en compte certaines choses, ou même totalement raté le dosage conductimétrique ?

Merci :)
« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles. » Oscar Wilde

Messages : 18

Enregistré le : 12 févr. 2019 16:07

Classe : PC

Localisation : Quelque part sur une exoplanète bleue

Re: Dosage conductimétrique de H2SO4

Message par Ma YunLi » 24 mars 2019 15:35

Ça y est, je sais où est mon erreur ! :D

En fait H2SO4 est un acide fort, il se dissocie donc dans l'eau : H2SO4 + H2O → H3O+ + HSO4- (ou H2SO4 → H+ + HSO4-)
Donc il y deux réaction simultanées :
H3O+ + OH- → H2O et HSO4- + OH- → SO42- + H2O
Ce qui peut s'écrire "H2SO4" + 2OH- → SO42- + 2H2O.

On retrouve une droite décroissante puis croissante (les deux décroissances -droites non linéaires- sont dues à la dilution)

Bonne journée à tous.
« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles. » Oscar Wilde

Répondre