Impact de la réforme du bac sur le classement

Pour les questions sur l'inscription informatique ou sur une inscription hors procédure.

Messages : 53

Enregistré le : 08 janv. 2021 06:50

Classe : Parent

Re: Impact de la réforme du bac sur le classement

Message par barb333 » 05 mars 2021 18:10

Dans le lycée de mon fils la prépa de proximité est venue faire sa pub.
Une jeune fille a posé une question et le professeur de mathématiques MPSI qui était présent lui a demandé quelles spécialités elle avait. Sa réponse fut maths et éco (elle a abandonné la physique en fin de première), le professeur lui a répondu du tac au tac : Que fais tu là? Ce n'est même pas la peine de poser ta candidature tu ne seras pas prise avec ces deux spécialités.

Donc je pense quand même que les prépas scientifiques recherchent maths et physique

Messages : 12966

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: Impact de la réforme du bac sur le classement

Message par U46406 » 05 mars 2021 18:24

Future PrépaBL .
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 527

Enregistré le : 12 févr. 2020 18:08

Re: Impact de la réforme du bac sur le classement

Message par ribo » 05 mars 2021 18:45

barb333 a écrit :
05 mars 2021 18:10
Que fais tu là? Ce n'est même pas la peine de poser ta candidature tu ne seras pas prise avec ces deux spécialités.
C'est beau!
Donc je pense quand même que les prépas scientifiques recherchent maths et physique
Et ça ça fait flipper, comme si les sciences se résumaient aux math et à la physique. (comme s'il était plus important de faire voler des avions que de créer des vaccins en gros)

Messages : 53

Enregistré le : 08 janv. 2021 06:50

Classe : Parent

Re: Impact de la réforme du bac sur le classement

Message par barb333 » 05 mars 2021 19:44

Non je ne pense pas que ce soit un jugement de valeur mais plutôt le fait que les prépas scientifiques en l 'occurence ici MPSI et PCSI sont axées dans leur programme sur les maths et la physique.
Je pense qu'ils se disent que de ne pas avoir fait physique en terminale est très handicapant pour réussir en prépa.

Messages : 527

Enregistré le : 12 févr. 2020 18:08

Re: Impact de la réforme du bac sur le classement

Message par ribo » 05 mars 2021 22:43

barb333 a écrit :
05 mars 2021 19:44
Non je ne pense pas que ce soit un jugement de valeur mais plutôt le fait que les prépas scientifiques en l 'occurence ici MPSI et PCSI sont axées dans leur programme sur les maths et la physique.
Je pense qu'ils se disent que de ne pas avoir fait physique en terminale est très handicapant pour réussir en prépa.
bien sûr qu'il s'agit d'un jugement de valeur mpsi>pcsi> à tout le reste. Et je me demande si ce n'est pas le sens caché de la réforme : permettre aux "matheux" de se détacher.

Ce qui pose de vrais problèmes existentiels pour ceux qui veulent faire bcpst "quelles options choisir".
Et formate la future élite de la nation à une culture scientifique très matho-centrée et surtout très étroite, on est loin de Pascal et de Descartes.

Messages : 53

Enregistré le : 08 janv. 2021 06:50

Classe : Parent

Re: Impact de la réforme du bac sur le classement

Message par barb333 » 06 mars 2021 06:05

ribo a écrit :
05 mars 2021 22:43
on est loin de Pascal et de Descartes.
2 mathématiciens... Mon fils aime énormément la philo et idolâtre les maths
Je crois qu'il entre dans le moule de la réforme ;-)

Messages : 272

Enregistré le : 01 juin 2020 16:26

Classe : Pater et Filius

Re: Impact de la réforme du bac sur le classement

Message par H2Fooko » 06 mars 2021 07:10

Bonjour,
ça me rappelle un fil de discussion d'un matheux philosophe.

Dans un monde de plus en plus spécialisé où il faut choisir des spécialités de plus en plus tôt au risque d'avoir des œillères. Je pense qu'il faut des ponts entre les matières, qu'il faut aussi savoir prendre un peu de hauteur pour voir ces ponts. Les neurosciences par exemple nécessitent d'être pluridisciplinaire, l'informatique quantique nécessite de faire de la physique au niveau moléculaire (spins...). Les stats sont utiles à l'éco et l'I.A. etc...

Concernant la réforme il existe des lycées où il n'y a pas toutes les spécialités par manque de profs, de moyens obligeant les parents à inscrire leurs enfants plus loin. On ne favorise pas ainsi la proximité.
отец (un notre père) сынок (& fils en PCSI 2020-21)

Messages : 12966

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: Impact de la réforme du bac sur le classement

Message par U46406 » 06 mars 2021 08:51

H2Fooko a écrit :
06 mars 2021 07:10
Concernant la réforme, il existe des lycées où il n'y a pas toutes les spécialités par manque de profs, de moyens obligeant les parents à inscrire leurs enfants plus loin.
De mauvais esprits pensent que c’est le but de la réforme... (je précise : que toutes les disciplines ne soient pas disponibles)
SPOILER:
(mais non !)
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 527

Enregistré le : 12 févr. 2020 18:08

Re: Impact de la réforme du bac sur le classement

Message par ribo » 06 mars 2021 17:04

barb333 a écrit :
06 mars 2021 06:05

Je crois qu'il entre dans le moule de la réforme ;-)
qu'il goute à son bonheur, mais pour celui qui veut être vétérinaire et qui naturellement préfère la svt, c'est une horreur cette réforme et la source de dilemmes pas possible il y a des fils sur le sujet.

Messages : 527

Enregistré le : 12 févr. 2020 18:08

Re: Impact de la réforme du bac sur le classement

Message par ribo » 06 mars 2021 17:20

H2Fooko a écrit :
06 mars 2021 07:10
Bonjour,
ça me rappelle un fil de discussion d'un matheux philosophe.

Dans un monde de plus en plus spécialisé où il faut choisir des spécialités de plus en plus tôt au risque d'avoir des œillères. Je pense qu'il faut des ponts entre les matières, qu'il faut aussi savoir prendre un peu de hauteur pour voir ces ponts. Les neurosciences par exemple nécessitent d'être pluridisciplinaire, l'informatique quantique nécessite de faire de la physique au niveau moléculaire (spins...). Les stats sont utiles à l'éco et l'I.A. etc...

Concernant la réforme il existe des lycées où il n'y a pas toutes les spécialités par manque de profs, de moyens obligeant les parents à inscrire leurs enfants plus loin. On ne favorise pas ainsi la proximité.
je serais curieux de savoir dans quel esprit à bien pu naitre l'idée qu'il fallait se('hyper) spécialiser et que ce serait même une source d'efficacité.
SPOILER:
Je me demande si ce n'est pas une tare française. prenons par exemple le ski alpin (surtout féminin), ou en France on fait la distinction entre épreuves techniques et de vitesses, ou les consultants ont intégré cette idée histoire que ça rentre bien dans le crâne. Résultat en France c'est le désert, les filles des autres nations qui gagnent pratiquent toutes les disciplines, (il y en a même une qui est championne olympique dans 2 sports différents ski et snow) et il n'y a personne pour se dire mais en fait ce que l'on fait c'est complètement con puisque ça marche pas. Mais non on va faire pareil avec le bac c'est une bonne idée.

Répondre