la Cour des comptes veut fusionner CPGE et univs

Poster ici tous les liens qui vous semblent interessants (en dehors des posts de synthèse gérés par les modérateurs)

Modérateur : David

Répondre

Messages : 145

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

la Cour des comptes veut fusionner CPGE et univs

Message par U46406 » 15 nov. 2021 19:12

Publication de la Cour des comptes
Les universités à l’horizon 2030

Publié l'avant-veille des vacances de la Toussaint
21.10.2021

https://www.ccomptes.fr/sites/default/f ... rsites.pdf
page 24
en bas de la colonne 2

y chercher : classes préparatoires aux grandes écoles


(Merci à l'agence privée qui fait une veille sur l'enseignement supérieur, ce qui m'a permis d'apprendre cette information que je n'avais pas cherché à la source.)
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 7

Enregistré le : 21 mai 2020 16:49

Re: la Cour des comptes veut fusionner CPGE et univs

Message par Teteenlair » 15 nov. 2021 19:55

Les souhaits de la cour des comptes sont une chose. Leur concrétisation dans la vie réelle en sont une autre. Ils sont nombreux, les souhaits de la CdC à être restés lettre morte...

Sur le fond, le souhait de la CdC vise à dégager des moyens (financiers et humains) pour renforcer l'encadrement en université... en deshabillant Pierre (les prépas) pour habiller Paul (les facs). Le reste du discours ce n'est que de l'enfumage pour trouver de supposées vertus dans la manoeuvre.

Messages : 61

Enregistré le : 12 févr. 2020 18:08

Re: la Cour des comptes veut fusionner CPGE et univs

Message par ribo » 16 nov. 2021 10:00

Ce que je trouve flippant ce serait plutôt ça :

"clarification des compétences entre l’État et les collectivités locales, trop peu associées à la stratégie universitaire. Appelées à financer ponctuellement certaines actions, les collectivités locales ne participent pas au dialogue contractuel mené par l’État et ne sont pas signataires d’un contrat « quinquennal ». Afin de les impliquer davantage,(...)une démarche de
contractualisation entre les régions et les universités de leur ressort permettrait un meilleur ancrage territorial de ces dernières"

Une sorte de : Bon maintenant les bouseux ça suffit il va peut-être falloir casquer et laisser notre pognon tranquille, parce que si vous croyez qu'on va continuer à raquer pour 3 pecnos, pardon des concitoyens ancrés territorialement, qui savent même pas faire taire leur coq quand on va se ressourcer en télétravail habillés en baroudeurs chics.

Répondre