Choix écoles ingé. secteur de l'énergie / transition énergétique

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Messages : 3

Enregistré le : 15 déc. 2019 23:32

Classe : PSI

Choix écoles ingé. secteur de l'énergie / transition énergétique

Message par Woody18 » 02 juil. 2022 18:17

Bonjour à tous

Nous cherchons à affiner le choix des écoles d'ingénieur en cohérence avec le projet de ma fille, et sollicitons votre avis pour nous aider à avancer dans la réflexion.

Le projet est le suivant :

Travailler dans le secteur de l'énergie sur les thèmes de la transition énergétique sur un poste dans un premier temps recherche et/ou conception dans le domaine de la production énergétique. Plutôt sur les énergies renouvelables mais surtout en contribution à la transition énergétique. L'autre facette envisagée est celle de l'optimisation de la consommation d'énergie. Le domaine n'est pas figé à date : processus industriels ? transports ? bâtiment ?

En terme de niveau : 3/2 filière PSI
• Non admissible à Mines - Ponts, Mines - Télécom (de peu) et les Centrales (sauf ENSEA)
• Admissible aux Mines Télécom "2ème série" = ENSG Géologie, EIVP, ENSSAT, ENSG Géomatique
• Admissible CC INP, 100 points au-dessus de la barre.
• Admissible aux Polytech et E3A

Les écoles envisagées à date sur le thème de l'énergie (certaines étant probablement des vœux de rêve) avec une première version du classement, sont les suivantes

ENSEEIHT : Mécanique des Fluides-Energétique-Environnement (MFEE)
ENSE3 : Ingénierie de l'énergie ou Mécanique et Energétique
Phelma (Physique Matériaux Procédés) : Génie énergétique et nucléaire ou Electrochimie et procédés pour l'énergie et l'environnement
ISAE-ENSMA Poitiers avec dd ENSIAME : Mécanique et Energétique
ENSI Poitiers : Energie
ENSICAEN : Génie Nucléaire et Énergie
Lorraine INP - ENSEM - Energie
ENSGTI Pau - Energétique

EIL Côte d'Opale - Dunkerque (Génie Energétique et Environnement)

Polytech Nancy - Energie, Mécanique, Matériaux, Environnement
Polytech Nantes - Thermique, Énergétique
Polytech Orléans - Technologies pour l'Énergie, l'Aérospatial et la Motorisation
Polytech Clermont-Ferrand - Génie Physique

Pourriez-vous nous guider sur les écoles en adéquation avec le programme (celles qui manquent / celles qui ne correspondent pas) et les questions à se poser pour affiner les choix. L'idée générale étant d'acquérir une formation technique solide avant de se projeter sur des postes plus globaux dans le domaine de la transition énergétique.

Plusieurs chemins sont probablement envisageables. A ce titre ma fille regarde aussi les cursus en génie industriel. Ce sont des seconds choix à ce stade de la réflexion.

Merci d'avance pour votre aide et vos avis !

Messages : 5861

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Choix écoles ingé. secteur de l'énergie / transition énergétique

Message par father » 02 juil. 2022 23:55

L ensiame n existe plus (devenue insa hdf mais sortie du réseau polymeca)

Peu importe son classement final, il faut classer tout ce qui l intéresse et ce n est pas si facile.

Il convient de scanner les 3a de toutes les écoles ayant un rapport avec l energie.
Pour schématiser, certaines sont plus meca, d autres plus elec enfin certaines à dominante thermique.

Mes impressions :
Inp Grenoble évidemment.
Phelma est plus physicienne.
La filière électrochimie est très ancienne.
De l avenir dans le stockage d energie mais c est un peu spécialisé.
Filière nucléaire.
Ense3 : possède également une filière nucléaire.
Bcp d opportunités.
Notamment parcours en 4ans international sur les énergies renouvelables

Ensem : une valeur sûre.
Accord georgiatech (faut les sous)

Ensma : une bonne piste.
Très pointue en thermique. (Propulsion oblige)
3 accords :
Isae
Ensta B (durable ?)
Instn : la seule ccp qui dispose de la convention double diplôme.
https://instn.cea.fr/wp-content/uploads ... e-.pdf.pdf

J ai du mal à positionner n7 ex hydro…

Côté polytech :
Je ne vois pas Marseille (meca/énergétique) ni Nantes (énergie électrique).
A travers ces écoles plus spécialisées qu ense3, on retrouve des dominantes : meca, thermique, elec…
Elle va devoir trancher.

A contrario génie physique Clermont, la spécialité énergétique ne concerne que la dernière année…

Après les programmes et les filières de 3a, Qu elle regarde les m2r associés
Et les doubles diplômes à l étranger.
Parfois des opportunités.

Est elle admissible ensil limoges ?

Messages : 119

Enregistré le : 27 oct. 2017 10:55

Classe : Bac a fleurs

Re: Choix écoles ingé. secteur de l'énergie / transition énergétique

Message par Hibiscus » 03 juil. 2022 08:34

Je m'étonne d'un point, si votre fille cherche à travailler dans
le secteur de l'énergie sur les thèmes de la transition énergétique sur un poste dans un premier temps recherche et/ou conception dans le domaine de la production énergétique. Plutôt sur les énergies renouvelables mais surtout en contribution à la transition énergétique. [...] l'optimisation de la consommation d'énergie.
Quel est le rapport avec une formation en école dans l'énergie ou l'énergétique ?

C'est un peu une question provoc, mais concrètement, dans le secteur de l'énergie - sur un poste en BE/R&D/Conception, il y a beaucoup de métiers différents, qui n'ont pas besoin d'une formation spécifique en énergie. Il y aura (au pif) des mécaniciens, des thermiciens, des électroniciens, des chimistes, des systémiers (qui regardent un peu tout), des qualiticiens, des testeurs/AIT, et tout un tas d'autres trucs selon le domaine/produit.
Vous parlez de nucléaire, il y a des physiciens et "gens des" radiations dedans aussi : ils n'ont pas besoin d'un diplôme ou d'une formation estampillée énergie pour travailler dans ce secteur.

Quel métier, ou plutôt "quel département" d'une boîte centrée sur le secteur de l'énergie / transition énergétique voudra-t-elle rejoindre ? me semble la question à se poser, pour ne pas éliminer d'écoles qui n'ont pas le mot "énergie" écrit dans leur diplôme, mais permettent tout à fait de rejoindre ce secteur, et inversement, ne pas en ajouter qui peuvent conduire à un métier dont le quotidien l'intéressera moins. (e.g. juste "thermicienne")

Une fois ce métier un peu plus resserré, je pense que vous pourrez ajuster la liste ; le secteur d'une entreprise me semble assez décorrélé de la mention du parcours en école (sauf cas très spécifiques, bien sûr.)
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique (X15) -- PhD Student (Japon, Astrophysique) -- Ingé (spatial)

Messages : 5861

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Choix écoles ingé. secteur de l'énergie / transition énergétique

Message par father » 03 juil. 2022 09:54

Ça veut dire quoi un poste global ?
Vue système ?
Devenir chef
Ou une fonction politique ?

Messages : 5861

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Choix écoles ingé. secteur de l'énergie / transition énergétique

Message par father » 03 juil. 2022 16:14

C est un fait :
Construire des éoliennes ou optimiser le rendement de panneaux voltaïques n appelle pas les mêmes compétences.

Mi@

Messages : 14

Enregistré le : 27 juin 2022 11:36

Re: Choix écoles ingé. secteur de l'énergie / transition énergétique

Message par Mi@ » 04 juil. 2022 21:55

Bonjour,

Si je puis me permettre ma petite contribution d'expérience.
Je suis diplômée ingénieure "Génie Energétique et Environnement", j'ai pris de surcroit en 5ième année la spécialité Environnement.
J'ai commencé ensuite en BET, en CVC. Alors plusieurs constats :
- meme si sur le papier mon école est totalement dans la cible décrite par votre fille, la formation reste généraliste : je n'étais nullement préparée au métier d'ingénieur CVC
- on apprend beaucoup sur le domaine mais on ne nous a pas concrètement former à un métier
- le stage ingénieur aura à mon sens beaucoup plus de poids sur l'orientation

Entre temps, j'ai changé de pays. J'ai continué en BET, mais en consulting énergétique dans le bâtiment
Mais encore une fois, l'école n'a fait que donner un bagage en énergie dont je ne me suis servie que d'une infime partie...
Je pense que n'importe qui avec un minimum de connaissance en énergie (donc pour moi n'importe quel ingénieur) pourrait être formé à ce métier. Inutile de sortir d'une école estampillée énergie.

Ce qui importe c'est la volonté de travailler dans un domaine et d'avoir appris à apprendre.
Mon conseil : quelque soit l'école elle pourra y arriver ! En sortant de prépas elle a déjà un solide bagage technique. Le programme détaillé de chacune des écoles me parait secondaire.
Plutôt regarder les possibilités d'expériences internationales, un double diplôme, ou encore le côté pratique de chacune des écoles (emplacements, réseaux alumni etc.)
Mère de 2 lycéens 22-23 : terminale Maths/NSI et 1ere Maths/PC/NSI

Messages : 3

Enregistré le : 15 déc. 2019 23:32

Classe : PSI

Re: Choix écoles ingé. secteur de l'énergie / transition énergétique

Message par Woody18 » 11 juil. 2022 00:27

Bonsoir

Merci pour vos retours complets et les questions qui nous aident à clarifier le projet.

Suite à vos remarques nous avons retravaillé les listes en ajoutant
• Le critère sur les double diplômes et l’ouverture à l’international.
• Le domaine de la mécanique car effectivement l’innovation sur la transition énergétique peut venir sous différentes formes. Toutefois la spécialisation dans les domaines de l’électronique et de l’informatique (sauf en tant qu’outil) sont confirmés comme étant écartés car peu d’affinités.

La liste est maintenant la suivante

Grenoble INP - Phelma (Physique Matériaux Procédés)
Toulouse INP - ENSEEIHT - Mécanique des Fluides-Energetique-Environnement (MFEE)
Grenoble INP - ENSE3
Lorraine INP - ENSEM - Energie
ENSGTI Pau - Energétique
EIL Côte d'Opale - Dunkerque (Génie Energétique et Environnement)
Polytech Nancy - Energie, Mécanique, Matériaux, Environnement
Polytech Nantes - Thermique, Énergétique
ENSI Poitiers Energie
Polytech Orléans - Technologies pour l'Énergie, l'Aérospatial et la Motorisation
Polytech Marseille - Mécanique, Energétique
ENSICAEN Génie Physique et systèmes Embarqués
ESI Reims - Energetique
Polytech Annecy-Chambéry - Bâtiment Eco-construction Energie
Polytech Clermont-Ferrand - Génie Physique


Toutefois EIL Côte d'Opale - Dunkerque - Génie Energétique et Environnement est difficile à calibrer et du coup nous ne savons pas la classer en relatif. En particulier par rapport aux Polytech et les CC INP du bas du classement.

L’accréditation CTI semble plutôt positive mais la filière Génie Energétique et Environnement est récente et donc il a y probablement peu de recul à date sur l’employabilité.

Il y a une ouverture à l’international, une bonne dynamique sur l’académie et une bonne insertion dans le tissu industriel local. La filière serait de ce que nous comprenons en adéquation avec les attentes locale.

Mais ces éléments ne permettent pas de classer l’école par rapport aux autres.

Nous sommes preneurs de retours sur cette école et sa filière Génie Energétique et Environnement.

Concernant les questions
Est elle admissible ensil limoges ?
Oui. Cette école a été écartée car elle semble trop spécialisée.

ne pas en ajouter qui peuvent conduire à un métier dont le quotidien l'intéressera moins. (e.g. juste "thermicienne")
Effectivement, c'est probablement le cas des suivantes. A retravailler probablement.
ENSGTI Pau - Énergétique
ESI Reims - Énergétique
Polytech Annecy-Chambéry - Bâtiment Eco-construction Energie

Ça veut dire quoi un poste global ?
Nous faisions référence à un rôle de coordinateur, intégrateur, chef de projet, vision système ou la dimension technique / l'expertise serait moins prégnante.

Quel métier, ou plutôt "quel département" d'une boîte centrée sur le secteur de l'énergie / transition énergétique voudra-t-elle rejoindre ? me semble la question à se poser.
Nous n'avons pas pu répondre complètement à cette question. Par contre nous avons un peu plus ciblé les matières recherchées : thermodynamique, mécanique des fluides et mécanique.

Messages : 5861

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Choix écoles ingé. secteur de l'énergie / transition énergétique

Message par father » 11 juil. 2022 11:08

Faire de l energie sans électricité ça va être compliqué.

Concrètement elle veut démarrer par quoi ? Optimiser des turbines, la consommation d une usine ?

La filière mecatronique de l ensil est bien plus large que peut l être la thermique du bâtiment.
Option énergie en 3a…

Vous êtes de quelle académie ?

En haut de classement je mettrais ense3 devant n7
Voire ensem.
D un autre côté vous parlez de mecaflu…
Y a du boulot derrière ?

Pas d avis sur eil : aucun recul.
Je ne vois pas l intérêt d essuyer les plâtres. Dunkerque c est cool.
Mais ça va être très familial.
Accessoirement Imt Lille lance une formation d apprenti au même endroit.

Pour le reste c est pas la liste qui compte mais les motifs de sa construction.
Si c est indexé sur la présence d un club de bière on ne peut pas le deviner

Je remonterais Marseille.
A voir pour l ENSIcaen. Il y a bien une filière nucléaire mais c est très loin de la meca.

Avez vous tenu compte des accords instn.
Des accords internationaux. Pour quelle destination ?

Messages : 3

Enregistré le : 15 déc. 2019 23:32

Classe : PSI

Re: Choix écoles ingé. secteur de l'énergie / transition énergétique

Message par Woody18 » 11 juil. 2022 12:04

Merci pour le complément d'information :D

Ci dessous un premier retour :

Effectivement parmi les matières recherchées il y a en majeur l'électricité.

La mécanique des fluides y est en complément de la mécanique. Il y a de la mécanique des fluides dans les circuits de refroidissement des centrales thermiques et nucléaires, dans les turbines à gaz, the turbines des barrages et des usines marée motrices, les pales des éoliennes.

L'académie actuelle est Paris. Mais Paris n'est pas le lieu privilégié pour effectuer les études d'ingénieurs.

Les critères du classement sont
- les matières enseignées : électricité, thermodynamique, mécanique dont mécanique des fluides
- l'ouverture à l'international en troisième année, idéalement en dd en particulier au Canada ou Europe du Nord mais la localisation reste un point totalement ouvert. Du coup l'INSTN n'est pas une option.
- pas trop spécialisée pour laisser le temps de murir le projet lors des stages. Donc les écoles qui ont plusieurs sous filières sont au début du classement (eg ENSE3)
- à la marge la cote de la ville étudiante (véto pour Paris)
- à iso critères, la cote de l'école

Un premier poste pourrait par exemple être de travailler dans un département R&D d'EDF.

Pour revenir sur EIL Opale, sur le papier elle coche plusieurs case en dehors de l'attractivité de la ville étudiante.

Messages : 5861

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Choix écoles ingé. secteur de l'énergie / transition énergétique

Message par father » 11 juil. 2022 14:09

Paris c est résolu puisqu elle n y a pas d école (hors les polytech).

Dunkerque a ses charmes (revoir baron noir) mais je suis partial.

La mer, le carnaval et un bon accès tgv (30mn de Lille)
Mais c est pas la ville la plus étudiante qui soit.
Relief très plat.

Pour EDF, l ensem est une référence.
L accord avec georgiatech est un plus, mais coûteux.

Mais vu ce qu elle veut faire je m intéresserais à Général Electric.

Ceci dit elle a encore bien le temps.

N évacuez pas si vite l instn.
L école recrute des inge diplômés pour 1an.
Entre un dd à l étranger qui ajoute 1an et l instn, ça se débat.
Et ça ne l empêche pas de faire sa 3a à l étranger. Ça restera moins coûteux que 2ans.
L instn est qd même une référence pour le nucléaire avec cette vue globale que vous évoquiez.
Si elle veut travailler pour EDF (en France donc), ce sera plus utile que un diplôme de chicoutimi.
Si elle veut travailler sur de nouveaux barrages au Canada c est un autre sujet.
Et c est bien ense3 qu il faut alors privilégier.
Davantage que phelma.

Je n ai pas approfondi n7
Vous avez un lien vers les programmes de 2a et 3a ?

Répondre