Concours X/ENS

Tout ce qui peut vous intéresser sur un concours spécifique, ou plusieurs

Messages : 5831

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Concours X/ENS

Message par father » 07 juil. 2022 10:33

L argument de la pantoufle est parfaitement recevable.
Concrètement quel % rembourse ?
Avec quel prorata ?

Messages : 208

Enregistré le : 20 déc. 2019 09:42

Classe : Parent

Re: Concours X/ENS

Message par Ajax59 » 07 juil. 2022 11:38

Jehan a écrit :
07 juil. 2022 10:08
father a écrit :Ce serait 25 salaires pardon soldes à verser 4ans durant. Environ 1million/an en régime de croisière
https://www.polytechnique.edu/pantoufle ... nt-special

Les soldes doivent être remboursées. Donc il ne faut pas voir cette solde comme un "cadeau", mais comme une avance remboursable, comme un prêt à taux 0.
Prêt pendant 5 ans, puisque dès la 5e année, si l'X est parti travailler dans le privé et n'a pas passé 1 an dans la fonction publique, il doit rembourser 30k€ ("accomplir 1 an de service public dans les 5 ans qui suivent la sortie de l’École").

Donc ouvrir des places supplémentaires ne grèverait pas le budget de l'Etat (750000€ d'avance remboursable, remboursés pour la plus grande majorité au bout de 5 ans).
En revanche, le logement sur le campus poserait peut-être problème.
D'un autre côté, l'X a bien su accueillir les 120 élèves du Bachelor. Donc des élèves supplémentaires sur le cycle ingénieur polytechnicien ne leur poserait peut-être pas de problèmes logistique.
+1

Mais çà mon sens ça reste quand même pour partie un cadeau dans le sens où l'enseignement d'un niveau élevé avec des moyens, enseignants et intervenants conséquents, est gratuit (pour le logement je ne sais pas trop) et que les élèves ne remboursent que le net perçu pas le "brut ni les charges". Or leur scolarité leur "rapporte" à minima 3 annuités de cotisation retraite avec des pensions qui seront un jour ou l'autre perçues par les intéressés (avec l'argent du contribuable).
Et il faudrait aussi chiffrer ce que le fonctionnement "militaire" coûte en plus par rapport aux écoles d'ingé normales.
C'est assez cocasse puisque cette gratuité et cette prise en charge par l'Etat sur la base des résultats à un concours hyper sélectif s'exerce au profit d'un pourcentage conséquent (entre 50 et 70% au pif) de gniards issus de milieux CSP++ (grosso modo les intégrés proviendraient à environ 80% de 6 prépas dont 3 privées).
Ca ne s'applique pas d'ailleurs qu'à l'X. Quelques soient les études ça m'a toujours interpellé que des étudiants perçoivent un SALAIRE, donc des droits à la retraite et autres, en plus de la gratuité des cours et parfois des facilités pour le logement; à la rigueur une indemnité serait déjà très bien.

Attention mes chiffres sont très grossiers (issus de ma mauvaise mémoire) et non vérifiés.

Et j'arrête mes HS sur les singularités que constituent pour moi les écoles "d'étudiants-fonctionnaires percevant un salaire".

Messages : 38

Enregistré le : 28 janv. 2018 16:39

Classe : Mommy

Re: Concours X/ENS

Message par gerclo » 07 juil. 2022 14:51

Le logement est payant (env. 450€ ), les annuités de cotisation portant sur 5000€ annuels de salaire (ce qu'on a déclaré cette année pour fiston) ça ne pèse pas très lourd pour la retraite non ?
Il vaut mieux je pense commencer à bosser après 3 ans d'école que de faire 4A dans cette optique retraite...D'ailleurs des étudiants non gênés par le financement de leurs études font ce calcul et préfèrent faire CS ou les Mines.

Le fonctionnement militaire a un coût mais aussi un engagement (physique, mental), que tout le monde n'est pas prêt à avoir.

Avec un fils qui était boursier, pour qui déjà on a du faire un emprunt pour la prépa (comme on devra faire avec son frère s'il va à la fac, mais ça nous coûtera encore plus cher), le fait qu'il puisse être payé était très important.
Les salaires (plus élevés) de l'ENS qui ne concernent pas que des CSP- que je sache, tous les normaliens ne restent pas fonctionnaires non plus.
Après on pourrait peut être réserver cette solde à ceux dont les parents n'ont pas les moyens, ça ne me choquerait pas.

N'oublions pas qu'on a failli avoir un programme promettant une salaire pour tout étudiant durant 3 ans sans contrepartie de sélection, d'engagement moral et physique, ni de résultats, ni remboursable (est ce plus légitime qu'une solde moindre, remboursable, demandant quand même du taf ou du talent pour la décrocher ?).
Du coup je me dis que cette solde n'est pas volée non plus.

Les intégrés par la prépa viennent à 80% de 10 lycées...dont les élèves viennent de partout. Il y a aussi ceux qui viennent des voies universitaires (bon ok surtout de Paris). L'ouverture plus importante aux BCPST il y a 3 ou 4 ans est forcément aussi une tactique de féminisation.
Mais on aura beau faire, le domaine maths et techniques attire moins les filles...Ca se voit dès le lycée, et surtout avec la dernière réforme.

On peut en effet parler des études (très bien) payées des futurs contrôleurs aériens, qui gagneront en moyenne plus qu'un paquet d'étudiants sortis des grandes écoles (top 5 compris), et les conditions de vie des contrôleurs que je côtoie sont justes incroyables. Pour le coup leur retraite anticipée est confortable !
Mère pas zen d'un
Gaston Lagaffe cool
eX-PT

Messages : 64

Enregistré le : 30 mars 2020 13:23

Classe : MPI*

Re: Concours X/ENS

Message par yarama098 » 07 juil. 2022 15:41

Certes un controleur aérien gagne plus que certains ingénieurs au début de carriere
Mais je suis étonné par le fait qu'il puisse gagner plus que des ingénieurs du top 5 apres 10-15ans :mrgreen:
MPI*

Messages : 1096

Enregistré le : 01 juin 2012 22:03

Re: Concours X/ENS

Message par Cortez » 07 juil. 2022 16:36

Image

Messages : 42

Enregistré le : 20 nov. 2021 11:45

Re: Concours X/ENS

Message par julfub » 07 juil. 2022 17:10

J'adore le fin de carrière après 20 ans d'XP. Si je comprend bien je suis à la retraite, il eu fallu me prévenir :)

Messages : 1096

Enregistré le : 01 juin 2012 22:03

Re: Concours X/ENS

Message par Cortez » 07 juil. 2022 17:28

Ca vient sans doute de : "Jusqu'à récemment, dès lors qu'ils avaient exercé leur activité durant 15 ans et atteint l'âge de 50 ans, ils pouvaient liquider leur droit à pension. Et, pour des raisons de sécurité (acuité visuelle, résistance à la fatigue durant leur long tour de garde, etc.) l'âge limite du départ à la retraite des contrôleurs aérien était fixé à 57 ans. Effets de la loi Woerth sur les retraites de 2010, ces différents paramètres vont progressivement évoluer pour les Icna. En 2015, la durée minimum de travail sera portée de 15 à 17 ans, l'âge requis progressivement de 50 à 52 ans et l'âge maximal pour le départ passera, lui aussi, progressivement, de 57 ans à 59 ans en 2023"

Fin du hors sujet ;)

Igo

Messages : 137

Enregistré le : 18 nov. 2019 11:52

Re: Concours X/ENS

Message par Igo » 07 juil. 2022 21:12

Il y aurait 77 places pour les MPI sur le concours mines ponts. Sans épreuve de chimie mais avec les maths qui rapportent toujours le plus de points…
La prenotice d’information ici
https://www.concoursminesponts.fr/resou ... 3-V1.0.pdf

Messages : 53

Enregistré le : 13 janv. 2022 15:33

Re: Concours X/ENS

Message par Dr Nicklas » 08 juil. 2022 09:17

Ah effectivement, un contrôleur aérien gagnera en moyenne LARGEMENT plus que n'importe quel ingé...

Profession assez méconnue en fait

Fin du hors sujet
Papa Taupin MPSI 2021-2022

Messages : 1096

Enregistré le : 01 juin 2012 22:03

Re: Concours X/ENS

Message par Cortez » 08 juil. 2022 11:37

Dr Nicklas a écrit :
08 juil. 2022 09:17
Ah effectivement, un contrôleur aérien gagnera en moyenne LARGEMENT plus que n'importe quel ingé...
Toute petite administration, fort syndicat corporatiste, gros pouvoir de nuisance --> Grève = Salaire+++

Répondre