Prepas parisiennes / profils eleves

Quel lycée choisir, quel aspect privilégier dans un lycée ...

Messages : 362

Enregistré le : 20 déc. 2019 09:42

Classe : Parent

Re: Prepas parisiennes / profils eleves

Message par Ajax59 » 24 nov. 2022 08:10

Seulement 25% de "provinciaux" à SL ? Pas énorme pour le seul lycée public où il n'y a que des classes préparatoires et dans le top 10. A la BJ il y a 7 ans le directeur annonçait 50% de franciliens et 50% pour les autres (provinciaux et quelques uns venant de l'étranger), Ginette étant le pendant privé de Saint Louis (avec uniquement des prépas ET en plus un internat (obligatoire) pour tous).
Dad
n°1 : BJ-PC*-ENPC
n°2 : Stan-PC-CS
n°3 : ECAM Lyon
n°4 : 5ème

Messages : 946

Enregistré le : 25 avr. 2015 11:57

Re: Prepas parisiennes / profils eleves

Message par grenadine » 24 nov. 2022 08:48

Il y a 5 classes de MPSI et PCSI !

Rien à voir avec Ginette. Il y a assez de lycées en Province de la sélectivité de St Louis pour couvrir les besoins.

Il faut aussi caser les franciliens et les parisiens, premiers de classe, qui n’auront pas le top 5.

Et le recrutement de Ginette….pas certaine qu’il soit aussi équilibré que cela. Certains lycées y envoient des élèves par paquet.
Mum :)
PSI* Hoche ENSTA/INSTN//SciencesPo
PT Benjam' ESTP
MPSI/PSI* Saint-Louis/Bossuet/ENSAE

Messages : 6757

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Prepas parisiennes / profils eleves

Message par father » 24 nov. 2022 10:04

flo_rio a écrit :
24 nov. 2022 00:14
Sur le sujet initial, il y a quand même des différences de recrutement entre prépas parisiennes au delà des notes. Certaines prépas recrutent par exemple plutôt des provinciaux, il me semble que c'est le cas de St Louis notamment. Janson et Condorcet ont des critères différents, que je ne connais pas mais juste un exemple mon fils avait été pris en MPSI à Condorcet dès l'ouverture de Parcoursup alors qu'il a été très mal classé à Janson tant en MPSI qu'en PCSI. Il est intéressant de voir dans quelles prépas sont allés les élèves du lycée les années passées pour établir ses voeux.
Plusieurs points.
Sur les critères :
Il y a en général un 1er filtrage pour réduire la liste à classer.
Cet algorithme releve de chaque boutique.
Certaines jouent la transparence. C est le cas de Michelet et c est tout à son honneur.
A la limite, le retour pourrait être immédiat pour éviter aux étudiants de gâcher un sous voeu (terme galvaudé).
Ensuite c est de l humain. C est comme les entretiens d embauche. Ça peut passer dans une boîte et pas dans une autre.
Concernant les différences entre condorcet et jds. Le résultat de votre fils peut sembler contreintuitif puisque la sélectivité de condorcet est à 17% quand celle de jds n est que de 24%.
Mais les dossiers à l entrée ne sont pas les mêmes.
Il n y a pas d internat à condorcet.
Celui de janson est ouvert le we (y ajouter jean zay). Avec régime interne externe possible.
Du coup les candidatures affluent de partout (y compris expat, étrangers…)
Cela fait 2000 dossiers de plus.
Même si janson a beaucoup de places, la part laissée aux franciliens est moindre.
59% vs 83% pour condorcet. Ce n est pas un choix de la prépa mais l expression d une demande.
Confortée par le choix final des étudiants.
Et si l on regarde le% de mentions TB des intègres, elle est de 83% pour jds contre 70% pour condorcet…

Messages : 362

Enregistré le : 20 déc. 2019 09:42

Classe : Parent

Re: Prepas parisiennes / profils eleves

Message par Ajax59 » 24 nov. 2022 14:58

grenadine a écrit :
24 nov. 2022 08:48
Il y a 5 classes de MPSI et PCSI !

Rien à voir avec Ginette. Il y a assez de lycées en Province de la sélectivité de St Louis pour couvrir les besoins.

Il faut aussi caser les franciliens et les parisiens, premiers de classe, qui n’auront pas le top 5.

Et le recrutement de Ginette….pas certaine qu’il soit aussi équilibré que cela. Certains lycées y envoient des élèves par paquet.
La BJ et je pense aussi STAN recrute autant d'élèves du privé que du public; 20 à 25% des bacs généraux provenant d'élèves du privé, il y a donc déséquilibre en faveur du privé pour ces 2 prépas et effectivement ils ont des habitudes avec certains lycées privés (et peut-être aussi des publics ?) mais ce n'est au mieux qu'un chiffre se comptant sur les doigts d'une main, sauf peut-être FRANKLIN (voire quelques autres institutions privées de la capitale ?).
Au moins ils absorbent une partie des bons dossiers qui sinon iraient peut-être faire concurrence à d'autres dans le public.
Il faudrait voir dans les prépas du top ten quel % ils en prennent venant du privé.
Mais il y a des non-dits : les bons bahuts privés ne vont pas claironner que leurs bons élèves ont peut-être moins de chances d'aller dans une bonne prépa publique mais par contre vont mettre en avant la possibilité d'intégrer des prépas privées qui les connaissent bien.
A la fin ce sont les concours qui arbitrent (même si les gens de la BJ ne vont pas passer les oraux avec un tee-shirt Sainte Geneviève; en bons élèves d'une institution religieuse ils ne vont pas tenter le diable :mrgreen: ).
Je propose d'en rester là pour ne pas être accusé de déterrer le sujet public vs privé trop sensible dans notre pays jacobin, d'autant plus avec les baisses de niveau constatées dans le secondaire.
Dad
n°1 : BJ-PC*-ENPC
n°2 : Stan-PC-CS
n°3 : ECAM Lyon
n°4 : 5ème

Messages : 946

Enregistré le : 25 avr. 2015 11:57

Re: Prepas parisiennes / profils eleves

Message par grenadine » 24 nov. 2022 17:54

Les datas 2021 indiquent plutôt 35% pour Saint-Louis. Ce n’est donc pas immuable.
Mum :)
PSI* Hoche ENSTA/INSTN//SciencesPo
PT Benjam' ESTP
MPSI/PSI* Saint-Louis/Bossuet/ENSAE

Messages : 65

Enregistré le : 28 janv. 2020 13:37

Classe : Parent

Re: Prepas parisiennes / profils eleves

Message par Rado » 24 nov. 2022 18:44

Teteenlair a écrit :
22 nov. 2022 16:49
Wilfried.kro a écrit :
22 nov. 2022 16:17
J'entends bien. Ma question est justement sur ces criteres, du moins vu de haut.
Pour Louis Le Grand c'est assez clair. Mais si l'on prend par exemple Janson et Condorcet qui ont un recrutement assez similaire en terme distribution de mention au bac, existe t il des nuances connus dans les profils qu'ils recherchent ? (au dela de dire que Jason est dans le 16e et donc est "forcement plus bourgeois" et que Charlemagne est "dans le 4eme "et que vu le nombre de prepas à Paris, avec 10 sous choix on ratisse large).
Je pense que tu prends le problème à l'envers lorsque tu émets l'hypothèse que les différentes prépas ont des critères de sélection bien différenciés. En fait elles recherchent toutes la même chose: l'excellence, les élèves avec le meilleur niveau de départ possible.

Et la différenciation, elle ne vient pas des prépas: elle vient des candidats... Lorsque le candidat est accepté dans plusieurs prépas à la fois, c'est lui qui choisit dans laquelle il va. C'est à donc à lui qu'il faudrait demander: Pourquoi LLG plutôt que HIV, pourquoi Janson plutôt que Charlemagne, pourquoi Condorcet plutôt que Fénelon (ou vice-versa, à chaque fois...), etc, etc, etc.

Alors certes, on me dira: oui mais justement, y'a untel qui a été pris à Charlemagne et pas à Janson. Et pour tel autre c'est le contraire, alors que leurs dossiers sont "équivalents". Si je devais trouver une explication je dirais que... c'est pifométrique. Effectivement, face à des milliers de dossiers à peu près équivalents, ou peu différenciés, qu'il faut absolument classer l'un devant l'autre, il y a une part d'aléatoire, d'irrationnel, d'humain, impossible à modéliser par une équation ou un algorithme. Il y avait la glorieuse incertitude du sport, et il y a également la glorieuse incertitude de parcoursup...

Mais cette glorieuse incertitude n'empêchera pas les bons candidats d'exprimer tout le potentiel au moment où c'est vraiment important, deux ans plus tard, aux concours. Quelle qu'ait été leur prépa.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je n'ai qu'une expérience unique, donc forcément pas représentative...mais je mettrais quand même un bémol à tout ça.

Même si lui s'en fout, je n'ai jamais compris pourquoi mon gamin n'a pas été pris , ni en MPSI, ni en PCSI, même pas sur liste d'attente à LLG alors qu'il cartonne dans les top15 de sa filière en PC* à Ginette en ce moment ( même si cela ne présage rien du concours à venir évidemment).
En plus il a mis dans sa lettre qu'il souhaitait préparer le concours de l'ens.

Ceci dit, il n'est pas malheureux là où il est, loin de là !

Messages : 6757

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Prepas parisiennes / profils eleves

Message par father » 24 nov. 2022 19:16

avait il passé des olympiades et autres concours généraux ?
Les appréciations des profs étaient elles à la hauteur ?
Après on a jamais dit que ginette était plus sélective que llg

Messages : 65

Enregistré le : 28 janv. 2020 13:37

Classe : Parent

Re: Prepas parisiennes / profils eleves

Message par Rado » 24 nov. 2022 19:21

father,

Vous êtes en train de dire qu'il faut ces conditions ( concours et cies..) pour être à minima sur liste d'attente de llg ?

Messages : 6757

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Prepas parisiennes / profils eleves

Message par father » 24 nov. 2022 20:16

je n en sais strictement rien.
Ce n'est qu une simple hypothèse
Pas de raison que ce soit un prérequis
Mais Y a tellement de demandes...
L'essentiel est qu il se sente bien ou il est. Les résultats de Ginette sont probants.
(mais ca vous coute un peu plus)

Messages : 362

Enregistré le : 20 déc. 2019 09:42

Classe : Parent

Re: Prepas parisiennes / profils eleves

Message par Ajax59 » 27 nov. 2022 18:45

Rado a écrit :
24 nov. 2022 18:44
Teteenlair a écrit :
22 nov. 2022 16:49
Wilfried.kro a écrit :
22 nov. 2022 16:17
J'entends bien. Ma question est justement sur ces criteres, du moins vu de haut.
Pour Louis Le Grand c'est assez clair. Mais si l'on prend par exemple Janson et Condorcet qui ont un recrutement assez similaire en terme distribution de mention au bac, existe t il des nuances connus dans les profils qu'ils recherchent ? (au dela de dire que Jason est dans le 16e et donc est "forcement plus bourgeois" et que Charlemagne est "dans le 4eme "et que vu le nombre de prepas à Paris, avec 10 sous choix on ratisse large).
Je pense que tu prends le problème à l'envers lorsque tu émets l'hypothèse que les différentes prépas ont des critères de sélection bien différenciés. En fait elles recherchent toutes la même chose: l'excellence, les élèves avec le meilleur niveau de départ possible.

Et la différenciation, elle ne vient pas des prépas: elle vient des candidats... Lorsque le candidat est accepté dans plusieurs prépas à la fois, c'est lui qui choisit dans laquelle il va. C'est à donc à lui qu'il faudrait demander: Pourquoi LLG plutôt que HIV, pourquoi Janson plutôt que Charlemagne, pourquoi Condorcet plutôt que Fénelon (ou vice-versa, à chaque fois...), etc, etc, etc.

Alors certes, on me dira: oui mais justement, y'a untel qui a été pris à Charlemagne et pas à Janson. Et pour tel autre c'est le contraire, alors que leurs dossiers sont "équivalents". Si je devais trouver une explication je dirais que... c'est pifométrique. Effectivement, face à des milliers de dossiers à peu près équivalents, ou peu différenciés, qu'il faut absolument classer l'un devant l'autre, il y a une part d'aléatoire, d'irrationnel, d'humain, impossible à modéliser par une équation ou un algorithme. Il y avait la glorieuse incertitude du sport, et il y a également la glorieuse incertitude de parcoursup...

Mais cette glorieuse incertitude n'empêchera pas les bons candidats d'exprimer tout le potentiel au moment où c'est vraiment important, deux ans plus tard, aux concours. Quelle qu'ait été leur prépa.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je n'ai qu'une expérience unique, donc forcément pas représentative...mais je mettrais quand même un bémol à tout ça.

Même si lui s'en fout, je n'ai jamais compris pourquoi mon gamin n'a pas été pris , ni en MPSI, ni en PCSI, même pas sur liste d'attente à LLG alors qu'il cartonne dans les top15 de sa filière en PC* à Ginette en ce moment ( même si cela ne présage rien du concours à venir évidemment).
En plus il a mis dans sa lettre qu'il souhaitait préparer le concours de l'ens.

Ceci dit, il n'est pas malheureux là où il est, loin de là !
Votre fils venait d'un lycée sous contrat donc il avait moins de chances d'intégrer LLG que la BJ; parce qu'il y a probablement plus de candidats à LLG qu'à Ginette et parce qu'à Versailles ils en prennent 50% venant du privé mais pas à LLG.
On ne peut tout avoir; il a pu s'épanouir dans le secondaire grâce à l'Institution (collège+lycée) où il était plutôt qu'au lycée de secteur qui est très moyen (c'est malheureusement comme ça dans toute la métropole lilloise) mais ça le prédestine plutôt vers Ginette ou Stan pour les très bonnes prépas franciliennes.
Les résultats de LLG sont (très) légèrement meilleurs quand même.
Top 15 PC* BJ = une très bonne intégration à venir s'il maintient le cap. Mes 2 grands qui ont fait le même secondaire mais moins brillants que votre fils ont intégré correctement en ingé; à mon avis mieux (même si aucun moyen de le savoir) que s'ils avaient fait la locale Faidherbe (avec ADP à l'époque les choix devaient être classés, vous ne pouviez savoir si vous étiez pris ou sur LA pour les voeux en dessous (juste si vous étiez refusés) et eux avaient mis Ginette et Stan dans leurs 1ers choix pour différentes raisons, entre autres l'internat).
Dad
n°1 : BJ-PC*-ENPC
n°2 : Stan-PC-CS
n°3 : ECAM Lyon
n°4 : 5ème

Verrouillé