Question école et magistère.

Tout ce qui peut vous intéresser sur un concours spécifique, ou plusieurs
Répondre

Messages : 4

Enregistré le : 25 nov. 2022 02:10

Classe : L3-P

Question école et magistère.

Message par BloomBloom » 25 nov. 2022 02:25

Bonjour, je suis actuellement en L3 Physique dans une Parisienne. J'aimerais tenter d'intégrer une école A+ (l'ESPCI me fait de l'œil) et je voulais vous demander votre avis concernant ma lettre de motivation/entretien.

J'ai très bien réussi ma L2 et j'avais donc la possibilité d'aller dans des magistères (Physique fondamentale et physicochimie moléculaire de Saclay) de relativement bon niveau. Cependant j'ai préféré suivre le conseil de mes professeurs qui me déconseillaient les magistères si je visais une école comme les effectifs sont constitués à 95% d'ex prépa, de normaliens et des double cursus ingé + fac comme ceux de CS. Je risquais donc une grosse décote de mon dossier en allant dans une de ces formations.

Je me demandais si je pouvais tourner ça à mon avantage (notamment en entretient) en disant que j'avais eu les magistères parce que j'ai un bon niveau et que j'ai refusé comme je ne voulais pas poursuivre dans la recherche académique ou dans l'enseignement, et que je ne souhaitais pas m'engager dans un cursus de 3 ans pour le quitter au bout d'une seule. Cela pour montrer que c'est bien le cursus ingénieur qui m'intéresse et que je ne suis pas du genre à m'engager dans une voie qui ne me correspond pas malgré le "prestige" de la formation.

Ma seule crainte en disant ça, c'est que les examinateurs se doutent que j'ai refusé les magistères principalement pour la "facilité" et qu'au final cela se retourne contre moi.

Je voulais savoir si des gens ont eu des expériences similaires, ou simplement obtenir des avis :wink:

Messages : 2846

Enregistré le : 03 févr. 2010 11:07

Classe : ingénieur

Re: Question école et magistère.

Message par piroud » 25 nov. 2022 17:11

BloomBloom a écrit :
25 nov. 2022 02:25
Je me demandais si je pouvais tourner ça à mon avantage (notamment en entretient) en disant que j'avais eu les magistères parce que j'ai un bon niveau et que j'ai refusé comme je ne voulais pas poursuivre dans la recherche académique ou dans l'enseignement, et que je ne souhaitais pas m'engager dans un cursus de 3 ans pour le quitter au bout d'une seule. Cela pour montrer que c'est bien le cursus ingénieur qui m'intéresse et que je ne suis pas du genre à m'engager dans une voie qui ne me correspond pas malgré le "prestige" de la formation.

Ma seule crainte en disant ça, c'est que les examinateurs se doutent que j'ai refusé les magistères principalement pour la "facilité" et qu'au final cela se retourne contre moi.

Je voulais savoir si des gens ont eu des expériences similaires, ou simplement obtenir des avis :wink:
cela me parait bien de dire que tu as eu le choix. cela montre que tu as un objectif clair, le fait de que tu ne voulais pas partir au bout d'un an est le signe d'une certaine ethique (en tout cas a presenter comme tel)
neanmoins, essaie d'eviter l'utilisation de "refuser" (qui donne une connotation negative) et prefere insister sur choisir (en n'oubliant pas de preciser que ta L3 a aussi un bon niveau, des cours interessant, etc)
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

Messages : 7093

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Question école et magistère.

Message par father » 25 nov. 2022 20:27

les bons arguments pour postuler à espci :
1 tu veux travailler dans le privé (maitriser des stat précises espci v magistère au delà des clichés)
2 tu ne veux pas choisir de suite entre physique et chimie. C est l'interface qui t interesse...
c'est bateau mais c'est le meilleur argument.
3 l'aspect expérimental développé à espci.
4...

J ai bien compris que tu voulais 'glorifier/étalonner' ton parcours par ces admissions sur titre mais :
a) tes notes de licence devraient parler d'elles mêmes.
b) le magistère n'a pas le prestige que tu crois (l'espci recrute des cadors sur le concours de l'X)
normaliens et magistériens sont des populations distinctes, la proximité du magistère est plus forte avec iogs que CS...
c) 2 magistères très différents ca fait tatonnement si tu ne l'articules pas avec le point 2.
d) la pseudo fidélité reste factice :
extrait du site du magistère de maths : "A l’issue du L3, vous pouvez aussi candidater aux écoles d’ingénieurs via le concours universitaire ou le second concours de l’ENS Paris-Saclay"

Ce que tu peux dire (mais plutôt pour l'oral) :
- ton épanouissement dans ton environnement actuel t a incité à finir ta licence dans ta fac
double tranchant : tu vas quitter ta fac, ta fidelité reste donc relative... lol
- le fait que ces admissions t ont permis de t'étalonner sur le marché des formations
En pratique c'est bien ce que tu as fait
A double tranchant : l'espci peut penser que tu recommences
- que tu visais déjà l'Espci (pas d intérêt de déménager 2 fois :-))
A double tranchant : allergique à la mobilité

Le recruteur peut effectivement penser que ton rang actuel est à relativiser si c'est une petite fac (?)
T inquiète pas. Ils connaissent les hiérarchies.
so what : ca prouve que tu es malin/pragmatique.
(les borgnes sont rois au royaume des aveugles :-))

En pratique tu as peut être intérêt à ne citer qu une seule admission en magistère et garder la seconde pour l'oral (toujours garder des munitions) : à relier au point n°2
Je trouve cela plus sérieux.

les questions maintenant :
Tu suis quel cursus ? licence de physique chimie, double licence, cupge, licence sprint ? paris6 ou paris7 ?
Pourquoi n avoir pas postulé au magistère de paris7 ?
Tu n as pas tenté ens saclay sur dossier ?
Espci c'est via GEI ou un acces spécifique sur titres ?
Quels sont tes plans B ?

Les alternatives :
Iogs (double diplome avec magistère voire espci). Tu pouvais tenter l'an passé.
2nd concours de saclay (double diplome avec iogs et espci). C était plus facile depuis le magistère ou l'ens saclay
Chimie Paris (dd avec espci)
GEI : quelles écoles ?
Autres ?

Messages : 4

Enregistré le : 25 nov. 2022 02:10

Classe : L3-P

Re: Question école et magistère.

Message par BloomBloom » 26 nov. 2022 00:09

Merci pour les bons conseils.

Pour te répondre father je suis dans la L3 Physique de Paris-Saclay. Je n'ai pas tenté le magistère de P7 parce le magistère de Physique fondamentale de Saclay a (il me semble) une meilleur réputation et que j'étais quasi sûr de l'avoir. Sinon je n'ai pas tenté l'ENS-Saclay sur dossier parce que l'enseignement et la recherche académique ne m'intéresse absolument pas. J'avoue que le magistère FJC est quasiment identique à la L3 de l'ENS et que de toute façon il est plutôt d'usage sur le plateau d'intégrer le magistère FJC, de passer l'ENS en second concours et de l'intégrer directement en M1 (ce qui permet par ailleurs d'obtenir le statut de normalien et donc d'être rémunéré pour 3 ans) comme tu l'as bien dit.

Sinon je compte bien passer l'ESPCI par AST via GEI-univ et je compte tenter Polytechnique par la même occasion (même si j'ai peu d'espoir) comme les deux écoles permettent de continuer en Physique Chimie. Après je tenterai évidemment les classiques pour garder une roue de secours. Et pour revenir sur ce que tu dis je sais que les magistères n'ont pas un prestige comparable à l'ESPCI, je sais qu'elle est sur concours de l'X, mais je pense qu'ils peuvent servir d'indicateur du niveau d'un étudiant "pur fac'".

Au niveau de la """réputation""" de ma licence, elle met quelques personnes dans des écoles d'ingé notables chaque année pour une promo d'un peu plus d'une centaine d'étudiants (sur les 6 dernières années ils ont mis au total 1 X, 1 ENSTA, 1 telecom paris, 10 CS, 8 IOGS, 6 IMT pour ne citer que celles-ci), et visiblement le responsable me disait qu'ils ont raté une intégration à l'X de peu cette année.

Sinon sur tes points tu as bien résumé ce que je comptais dire, c'est surtout l'aspect sciences expérimentales et l'importance donnée aux TPs à l'ESPCI qui m'intéressé tout en permettant de retarder mon choix entre la Physique et la Chimie.


et sinon piroud en effet je vais éviter de dire des termes à connotation négative et il faut que j'évite d'indirectement dénigrer ma formation en utilisant l'argument du refus des magistères.

Messages : 7093

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Question école et magistère.

Message par father » 26 nov. 2022 09:54

Ok
Tu avais parlé de parisienne… d ou ma méprise.
Saclay n est qu une petite fac de banlieue (blague).
Fjc Kezako.
Franchement, je ne vois pas bien ce que tu gagnes a indiquer que tu étais pris en magistère.
Les recruteurs connaissent très bien saclay. Pas besoin d en rajouter…
Tes résultats de licence doivent parler d eux mêmes. Y a t il des rangs exprimés en fin d année ?
Je pense que tu raisonnes sur des postulats erronés. Certains taupins intègrent un magistère sans que ce soient des cracks. Loin de là. Tu n as aucun complexe à nourrir là dessus.
Cette admission peut te rassurer mais ce n est pas un bon étalon.
Tu étais bon éleve de l2, tu as postulé dans ce magistère et tu as été pris.
C est la même fac. Rien de bien extraordinaire là dedans.
Tu n as même pas eu de concours à passer.
Si tu en parles et si le recruteur rebondit dessus, il va te dire pourquoi avoir postulé puisque ça ne vous intéresse pas ? Tu réponds quoi ?
Que tu avais besoin d être rassuré sur ton niveau ?
Est ce un conseil de tes profs que de l évoquer ?
Ça te permet de construire une figure : voyez j aurais pu faire cela mais je veux suivre un autre chemin.
Ça reste très artificiel. Why not.
Tous les magisteriens ne finissent pas dans la recherche académique.
Et réciproquement, de nombreux ingénieurs de l X ou de l espci suivent une doctorat…
Prépare bien ton argumentation si tu t aventures sur ce terrain.
Espci est orientée recherche.
Ce n est pas de la recherche académique (et encore) mais Qd même…
C est la seule école école en 4ans dont la dernière année est un m2r (ex dea).
Bon y a d autres options désormais…

On peux très bien intégrer une ens et finir dans le privé. C est minoritaire mais ça se fait.
Espci et chimie paris accueille des ens en double diplôme.
Évite de penser en silo.
Plutôt en arborescence.

Pour tes voeux d école ça me semble bien trop restreint.
Surtout si tu ambitionnes de devenir ingénieur.
Évidemment si tu veux continuer de faire de la chimie, l espci est idéale mais tout miser là dessus quel risque !

Quels sont les domaines de la physique qui t intéressent ?

Pourquoi ne pas tenter mines, ensta ?
Trop de maths ? Pas assez de TP ?
Iogs ?
Les mines sont une école assez physicienne avec de la souplesse sur la 2a et un double diplôme espci.

Supaero a également un dd avec espci.

Tu fais quoi si tu n as rien (ce qu on ne te souhaites pas). Tu vas en m1 et tu recommences ?

As tu pensé à Phelma (super école de physique)

https://phelma.grenoble-inp.fr/fr/forma ... -ingenieur

As tu pensé à Epfl ?
https://www.epfl.ch/education/master/fr ... /physique/

Un ex de filiere :
https://phelma.grenoble-inp.fr/fr/forma ... esentation

Ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier.

Messages : 4

Enregistré le : 25 nov. 2022 02:10

Classe : L3-P

Re: Question école et magistère.

Message par BloomBloom » 26 nov. 2022 14:33

Je ne compte évidemment pas passer que l'ESPCI et l'X. Je vais m'inscrire à la majorité des écoles du catalogue GEI (mis à part l'ENAC qui n'a aucune place pour les L3), au concours de CS et à celui d'Ulm (pour ce dernier c'est sans grandes ambitions et plutôt pour avoir un examen oral en condition réel avant de passer ceux des écoles qui m'intéressent). J'aviserai ensuite en fonction des écoles qui me proposent une admissibilité.

Dans le cas ou je n'aurai vraiment rien d'intéressant je ne suis pas vraiment démuni car j'envisage de faire un Master Erasmus Mundus dans ce cas (QUARMEN, LASCALA ou IMLEX). Je suis relativement confiant quant à mon plan B puisque mon dossier et je pense largement suffisant et il n'y a pas de concours (uniquement un oral de motivation et dossier).

Enfin même si je n'avais rien de tout ça ce qui est somme toutes peu probable, j'irai en M1 dans le magistère de Physique fondamentale (mes notes en L3 sont pour le moment amplement suffisantes) ou dans le pire des scénarios dans dans le M1 de Physique appliquée de ma fac.

Je vais me renseigner pour Phelma, j'en ai déjà entendu parlé mais elle n'est pas sur GEI il me semble. Donc je vais voir comment faire pour se présenter.

Messages : 7093

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Question école et magistère.

Message par father » 26 nov. 2022 15:16

Très sympa ces erasmus.
Plutôt à dominante photonique.
Tu en as un à centrale Marseille également.
Pour Ulm, ne dis pas que la recherche ne t intéresse pas !😂
Bonne continuation

Messages : 10

Enregistré le : 10 juin 2013 14:25

Classe : Césure

Re: Question école et magistère.

Message par Ramen » 29 nov. 2022 22:42

Bon courage à l'OP.
Juste un conseil, évite de dire que tu n'es pas intéressée par la recherche, académique ou autre, car l'ESPCI est quand même une des écoles les plus connues pour la recherche en physique et en chimie, ça fait partie de leur identité..

Messages : 7093

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Question école et magistère.

Message par father » 29 nov. 2022 23:09

Ulm c est juste pour faire du name droping lors des autres entretiens en disant :
1) regardez comme je le vaux bien
2) oui mais c est votre école que je veux.
Pas la leur. Voyez comme vous le valez bien.

Ça permet également de se tester comme acteur racontant des bobards…
Faut pas tomber sur un recruteur un peu retors/aiguisé qui va croiser toutes ces infos.

Messages : 4

Enregistré le : 25 nov. 2022 02:10

Classe : L3-P

Re: Question école et magistère.

Message par BloomBloom » 28 déc. 2022 02:42

Juste un conseil, évite de dire que tu n'es pas intéressée par la recherche, académique ou autre, car l'ESPCI est quand même une des écoles les plus connues pour la recherche en physique et en chimie, ça fait partie de leur identité..
Oui bien évidemment, je compte préciser que je trouve la recherche académique frustrante pour certaines raisons (recherches de financements, peu d'applications directes et concrètes) et que je préfère m'orienter vers un cursus ingénieur pour pouvoir appliquer mes connaissances dans le monde de l'industrie. Je ne suis d'ailleurs pas du tout fermé à l'idée de faire une thèse et je compte bien le préciser pour l'entretien.
Ulm c est juste pour faire du name droping lors des autres entretiens en disant :
Je ne comptais pas parler d'Ulm en entretien :lol: je vais juste le tenter comme ça tombe en même temps que les autres concours et que comme je serai prêt pour ceux-ci pourquoi ne pas le tenter en parallèle

Répondre