Statistiques SCEI 2023

Tout ce qui peut vous intéresser sur un concours spécifique, ou plusieurs

Messages : 10957

Inscription : 10 nov. 2010 22:03

Profil de l'utilisateur : Professionnel

Re: Statistiques SCEI 2023

Message par father » 23 oct. 2023 09:53

aguichet a écrit :
22 oct. 2023 22:33
Le système de l'interclassement n'a pas que des avantages, surtout depuis l'apparition des 4 options et la suppression de la contrainte de la série du bac. Certaines options pourraient être vite moribondes du fait de stratégies possibles par les étudiants et non maîtrisées en aval par les écoles tant que ne sera pas instauré des quotas par option, après tout certaines d'entre elles viennent bien de mettre en oeuvre ces quotas pour la filière littéraires alors qu'elles étaient dans l'interclassement auparavant. La pluralités des recrutements pourraient en prendre un coup très rapidement.
Un certain nombre d'établissements hors contrat s'asseyaient déjà sur la série des bacheliers.
A t on du recul sur les stats 2023 d intégration par école entre Maths appro/Maths appli (voire HGG/ESH).
Est ce vraiment différent de la situation antérieure (ECS/ECE) ?
Sans même instaurer de quotas il suffit de distribuer les notes judicieusement pour que les écoles obtiennent le mix souhaité.
Evidemment il faut qu elles soient d'accord entre elles avec cette approche. C est là que cela peut coincer...

2nd point : quels sont les chiffres croisés maths appro/maths appli x spécialité de terminale (math expert, spécialité ou maths complémentaires) : Y a t il une déformation ?

Messages : 65

Inscription : 06 juil. 2019 22:22

Profil de l'utilisateur : Enseignant (CPGE)

Re: Statistiques SCEI 2023

Message par aguichet » 23 oct. 2023 12:06

Il se murmure qu'il y a eu une certaine distorsion à l'écrit (concernant le ratio maths appli / maths appro en faveur des premiers) qui a été opportunément corrigée avec les oraux aux écoles parisiennes. Mais comme les données chiffrées ne sont pas publiées pour les statistiques d'admissibilité, difficile de dire si cela relève de la légende urbaine ou de la réalité.

Au concours 2023, il y a eu environ 1000 candidats de moins en maths appro qu'en ECS. En revanche les maths appli ont augmenté par rapport aux ECE.
Professeur de mathématiques approfondies en ECG2, lycée Touchard-Washington, Le Mans

Messages : 663

Inscription : 01 sept. 2008 16:49

Profil de l'utilisateur : Professionnel

Re: Statistiques SCEI 2023

Message par Wilfried.kro » 23 oct. 2023 12:07

ThomasC a écrit :
22 oct. 2023 20:00


Du grand n'importe quoi de classe internationale...
[...]


Arrêtez les préjugés ; c'est à la limite de la désinformation.
Bravo pour le sens de la nuance et de l'appaissement :-)
Les filières CPGE sont très proches, et ne sont que 50 nuances de MPSI. Ce n'est pas parce qu'un MP est spécialisé en maths qu'il ne peut pas faire de la thermique dans une centrale nucléaire. Ce n'est pas parce qu'un PC a eu plus de chimie que les autres dans son cursus qu'il va automatiquement se bananer à l'ENSIMAG.
Certes mais avec les MPI on fait un pas de plus vers une "specialisation" des prepas, plus avoir la meme premiere année en ecole d'ingenieur pour tous impliquera un nivellement par le bas.
D'ailleurs j'ai cru comprendre que Telecom Paris allait / avait differencier l'enseignement de l'informatique selon la section d'origine

Bien sur si on vise des formations "generaliste" peu importe qu'on est fait plus de maths, de chimie, d'info ou de grec ancien. Ca fait partie de sa formation intellectuel et a priori aucune discipline n est par essence plus interressante.
D'un autre coté dans le monde qui vient, veut on des ingenieurs avec plus de culture generale en chimie ou en infos ?

Par contre si on veut faire des maths/infos, eh bien, faire plus de chimie à la place d'heure de maths et d'infos n'a pas grand sens.
Apres la question c'est ce que ca vaut la peine de ne plus faire de chimie (ou presque) pour encore plus d'infos ? Ca m'a pas l'air clair du tout.
Il y a un tronc commun en 1ere année qui met tout le monde à niveau..
Cela n'a jamais posé de problème et ça fait plus de 30 ans que c'est comme cela.
Je n'ai pas eu le meme son de cloche. Oui j'ai des collegues qui ont fait PC -> ENSIMAG et qui sont parfaitement competant mais j'en ai aussi qui on fait MP/Info -> ENSIMAG et qui ont ete tres tres decu du contenu des cours de premiere annee.
Par ailleurs l'ENSIMAG a ete cree à une epoque on ne faisait pas d'infos en prepas (le debut du turbo pascal a dose homeopatique doit etre dans la seconde partie des année 80) et ou le programme de sup etait le meme pour tout le monde (14 heures de math par semaine si je ne m'abuse).

Et puis honnetement si le contenu de ce qui est utile / exigé en ecole parmis ce qu'on fait en prepas ce reduit par matiere a l'intersection des programes de chaque section, pourquoi on se fatiguer a enseigner et à apprendre plus ? S'il ne s'agit que de classer, les universités americaines ont prouvé que des tests normalisé faisait l'affaire.

W.

PS

Messages : 10957

Inscription : 10 nov. 2010 22:03

Profil de l'utilisateur : Professionnel

Re: Statistiques SCEI 2023

Message par father » 23 oct. 2023 15:48

aguichet a écrit :
23 oct. 2023 12:06
Il se murmure qu'il y a eu une certaine distorsion à l'écrit (concernant le ratio maths appli / maths appro en faveur des premiers) qui a été opportunément corrigée avec les oraux aux écoles parisiennes. Mais comme les données chiffrées ne sont pas publiées pour les statistiques d'admissibilité, difficile de dire si cela relève de la légende urbaine ou de la réalité.

Au concours 2023, il y a eu environ 1000 candidats de moins en maths appro qu'en ECS. En revanche les maths appli ont augmenté par rapport aux ECE.
Merci c est très instructif.
Pour ma culture, est ce à dire que certaines terminales très fortes en maths ont délibérément choisi math appli pour cartonner au moins a l écrit ?

Si les parisiennes ont corrigé le tir, je suppose qu elles n ont pu le faire qu aux épreuves de maths à l oral (?).

Enfin, aucun rapport sur la distribution des notes pour chacune des épreuves (écrites et orales) ?
A l heure ou les business schools veulent prendre le virage de la data, ça ne les honore pas !

Messages : 65

Inscription : 06 juil. 2019 22:22

Profil de l'utilisateur : Enseignant (CPGE)

Re: Statistiques SCEI 2023

Message par aguichet » 23 oct. 2023 16:49

Ce serait en grande partie (80% au doigt mouillé) les étudiants les plus en difficulté en maths qui se seraient retournés vers maths appli (même s'il y a aussi un nombre important de stratèges forts en maths).
Professeur de mathématiques approfondies en ECG2, lycée Touchard-Washington, Le Mans

Répondre