Passage en BCPST2

Les questions générales sur le déroulement de la scolarité en CPGE.

Messages : 3

Inscription : 16 juin 2024 17:16

Profil de l'utilisateur : Parent

Passage en BCPST2

Message par rol92 » 16 juin 2024 17:25

J'ai regardé les statistiques du concours Agro des dernières années. J'ai constaté quelque chose d'assez alarmant qui concerne surtout quelques grands établissements parisiens. Au lieu de présenter environ 45 à 48 élèves ou éventuellement légèrement moins je constate que ces établissements présentent autour de 30 parfois moins d'élèves (!) à ce concours qui est quand même le but de tout élève qui rentre en BCPST. Ceci laisse à penser qu'il y a un écrémage très significatif entre la première et la deuxième année de BCPST de ces établissements qui semble-t-il ne reculent devant rien pour maintenir leurs statistiques y compris virer 25 à 30% de la promo. Je peux comprendre qu'il y ait quelques abandons volontaires en cours d'année, par exemple 4/5 sur une promo de 48 mais autour de 20 abandons non désolé je n'y crois pas. Est-ce que quelqu'un confirme cet état de fait? Ceci pourrait m'aider à orienter mon enfant vers certains établissements plutôt que d'autres.

Messages : 213

Inscription : 05 mars 2008 12:55

Profil de l'utilisateur : Enseignant (CPGE)

Re: Passage en BCPST2

Message par louisclem » 16 juin 2024 18:41

Bonjour,

Quelques éléments de réponse : la filière BCPST dans l'ensemble souffre beaucoup de la dernière réforme du lycée, puisque nous avons réellement besoin de 3 matières scientifiques alors que les élèves doivent en choisir 2. Cela crée des classes très hétérogènes, des élèves qui ne se sentent pas au niveau dans une matière et qui remettent leur orientation en question, le phénomène a été national, il y a eu ces dernières années un nombre élevé de démission de BCPST. Il y a toujours eu aussi des élèves qui veulent être seulement et uniquement vétérinaire, et qui peuvent se rendre compte à un moment qu'ils ne seront pas au niveau du concours en France, partent pour les formations postbac en France ou les écoles vétérinaires privées en Espagne / Portugal / Belgique / Roumanie etc. Les classes ne démarrent pas toutes non plus à 48, réforme du lycée aussi, les bons élèves en spécialités maths / physique ne sont pas forcément encouragés à aller vers BCPST.

Mais moins de 30 élèves présentés aux concours c'est pas beaucoup quand même, j'ai du mal à croire que ce soit le cas des établissements très demandés et qui remplissent à peu près leurs classes en première année. Il faut vraiment comparer ces chiffres par rapport au nombre d'élèves qui sont effectivement présents en première année, et pas par rapport aux 48 places théoriques.

Chez nous les élèves ne sont pas « virés » si on estime qu'ils peuvent avoir une école sur les concours agro-véto ou G2E, mais il y a eu un certain nombre de départs, qu'on considère plutôt comme des réorientations accompagnées.
Professeur de Mathématiques
BCPST1, Lycée Hoche, Versailles

Messages : 3

Inscription : 16 juin 2024 17:16

Profil de l'utilisateur : Parent

Re: Passage en BCPST2

Message par rol92 » 16 juin 2024 18:52

Bonjour,

Je vous remercie bien vivement pour cet éclairage. Effectivement la réforme a du particulièrement impacter cette filière qui comporte 3 majeures si on ne distingue pas la physique de la chimie. Et la revue à la hausse des recrutements veto post-bac n'a pas du arranger les choses...Néanmoins je vous confirme, moins de 30 candidats présentés pour certains établissements, vérifications faites cela correspond à la totalité l'effectif de la promo de seconde année!

Messages : 424

Inscription : 25 nov. 2009 22:44

Profil de l'utilisateur : Enseignant (secondaire)

Re: Passage en BCPST2

Message par Freija » 18 juin 2024 22:27

Bonjour,
Le post de @louisclem explique la situation mais il faut à mon avis ajouter le fait que toutes les prépas n'obligent pas à s'inscrire à Agro-Véto, même si c'est très fortement recommandé. Pour des élèves ne visant que l'ENS, par exemple (ce qui peut être le cas dans les prépas les plus prestigieuses), il arrive qu'ils ne s'inscrivent pas à Agro. Mais cela reste normalement un phénomène assez marginal, donc je pense que la difficulté de recrutement en BCPST depuis la réforme est davantage en cause.
BCPST à Saint-Louis --> ENS Cachan --> Thèse en microbiologie --> Prof de SVT

Messages : 349

Inscription : 13 juin 2023 10:06

Profil de l'utilisateur : Parent

Re: Passage en BCPST2

Message par w7exnd » 18 juin 2024 23:51

Peut-être pas si marginal que ça ; il y a les géologues et les hydrologues (concours G2E), les biotechniciens (ESBS, Enstbb...), les généticiens (magistère génétique), les chimistes (concours PC BIO)...

Ma fille, par exemple, va aller en BCPST sans être intéressé par le concours Agro véto

Messages : 2734

Inscription : 25 avr. 2015 11:57

Profil de l'utilisateur : Élève de lycée

Re: Passage en BCPST2

Message par grenadine » 19 juin 2024 07:48

Même avant la réforme, il y a toujours eu beaucoup de départs en fin de sup dans certaines prépas BCPST.
Mum :)
PSI* Hoche ENSTA/INSTN//SciencesPo
PT Benjam' ESTP
MPSI/PSI* Saint-Louis/Bossuet/ENSAE

Messages : 182

Inscription : 18 févr. 2020 14:42

Profil de l'utilisateur : Parent

Re: Passage en BCPST2

Message par Feedback » 19 juin 2024 08:18

louisclem a écrit :
16 juin 2024 18:41


Chez nous les élèves ne sont pas « virés » si on estime qu'ils peuvent avoir une école sur les concours agro-véto ou G2E, mais il y a eu un certain nombre de départs, qu'on considère plutôt comme des réorientations accompagnées.
Par curiosité, vers quelles filières ces réorientations ?

Messages : 2734

Inscription : 25 avr. 2015 11:57

Profil de l'utilisateur : Élève de lycée

Re: Passage en BCPST2

Message par grenadine » 19 juin 2024 08:27

La BCPST est plombée par les écoles vétérinaires et les places post bac. + réforme débile de l'abandon d'une spécialité.

Il fallait réintroduire une entrée en véto à bac+1 depuis BCPST. Mais ça n'a pas l'air d'en prendre le chemin. Dommage
Plutôt une volonté d'obtenir des places en école d'ingénieurs autres que agro véto. Il pourrait y avoir les 2. Certaines écoles sont intéressées mais ne sont pas bien reçues.

On n'y comprend pas grand chose de l'extérieur.
Mum :)
PSI* Hoche ENSTA/INSTN//SciencesPo
PT Benjam' ESTP
MPSI/PSI* Saint-Louis/Bossuet/ENSAE

Messages : 12615

Inscription : 10 nov. 2010 22:03

Profil de l'utilisateur : Professionnel

Re: Passage en BCPST2

Message par father » 19 juin 2024 08:43

C est vrai que c est le bazar.
La réforme des ats bio est sportive également…
On pourrait très bien imaginer que les écoles de chimie notamment soient plus nombreuses à recruter des bpcst…

A parcourir les forum, on comprend également qu il y a bcp d étudiants qui visent la santé humaine en ayant voulu shunte la fac (pass pharma bio).
Et certains déchantent pour finalement rejoindre des fac de bio. Cela a toujours existe mais peut se renforcer.

La bpcst est une prepa difficile.
Bcp de matières : maths physique chimie biologie geol et tout le reste.

Je rejoins Grenadine: le recrutement des veto à bac+1 reste le plus logique.
C était d ailleurs le cas jadis avant les fusion des agro.
Pas besoin de faire 2 ou 3 ans de maths et de geol pour devenir véto.

Messages : 213

Inscription : 05 mars 2008 12:55

Profil de l'utilisateur : Enseignant (CPGE)

Re: Passage en BCPST2

Message par louisclem » 19 juin 2024 10:22

Feedback a écrit :
19 juin 2024 08:18
louisclem a écrit :
16 juin 2024 18:41


Chez nous les élèves ne sont pas « virés » si on estime qu'ils peuvent avoir une école sur les concours agro-véto ou G2E, mais il y a eu un certain nombre de départs, qu'on considère plutôt comme des réorientations accompagnées.
Par curiosité, vers quelles filières ces réorientations ?
Au-delà des écoles vétérinaires (postbac en France, ou a l'étranger, privé ou public, il semble que le privé soit loin d'être aussi sélectif) c'est assez varié. Diverses écoles d'ingénieurs postbac en cours d'année (pour des élèves qui déclarent soufrir de la pression), parfois sans rapport avec la bio, aussi des L1 ou L2 bio. Et des repassages par Parcoursup pour des choses très variées, vœux en STAPS, médecine, droit..... Oui il y a des gens qui disent « je suis là mais en fait je ne voulais pas, je veux faire du droit » donc ceux-là on ne les retient pas. Et des cas qui partent en médecine parce qu'ils disent ne pas supporter la pression de la prépa bon ça c'est un peu étonnant, je ne sais pas ce qu'ils deviennent...
Professeur de Mathématiques
BCPST1, Lycée Hoche, Versailles

Répondre