Ingénieur militaire

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 5923

Enregistré le : 28 juil. 2014 11:11

Classe : Aldo attardé...

Re: Ingénieur militaire

Message par abouMPSI » 22 juil. 2015 13:13

XCM2012 a écrit :
padpad a écrit :dans les anciens communs de l'ECP et du LDT il y a aussi un officier marinier navigant que je peux te retrouver si tu veux. Sinon, c'est ma promo +/- 2 ans
Un officier marinier ? Un ECP sous-off' ? Même un gadzart refuserait une telle situation ! :shock:
padpad m'a expliqué qu'il est passé par le lycée Descartes une dizaine d'années avant moi, donc à peu près au milieu des années 1970. C'était une autre époque... Le monde des possibles était différent alors.
« La morte non è nel non poter comunicare, ma nel non poter più essere compresi. » (Pier Paolo Pasolini).

أبُ : père (mais je ne suis pas l'utilisateur father ! :-) )

Compte mis en sommeil pour cause de 5/2 en mode snafu ...

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Ingénieur militaire

Message par Jay Olsen » 22 juil. 2015 18:52

Arky a écrit :
corderaide a écrit :Pilote de chasse avec ton physique (...) tu oublies tout de suite.
Il te reste des dents après avoir pris ça en pleine poire, Jay ?
Je le prends pas trop mal parce qu'il a totalement tort :D
corderaide a écrit :Pilote de chasse avec ton physique et ta condition physique, tu oublies tout de suite.
Zyeute du côté de l'ENAC contrôleur/pilote, on sait jamais, mais même chez eux ça recrute très peu en sortie.

Pourquoi spécifiquement du militaire plutôt que du côté civil ? (En supposant que les métiers soient proches.)
Ne dis pas ça comme ça.... Ma condition physique en six mois je la retourne s'il le faut.
Pour mon physique (taille notamment) il est fixe, et ça tombe bien.
Un cockpit d'avion de chasse c'est petit, tout petit. Notamment 90cm de large aux épaules. Longueur maximale de fémur sinon on se fait arracher le genou à l'éjection du siège.
Il y a des critères de masse et de taille, je suis parfaitement dedans, et je te garantis qu'un gaillard de 1m85 il sera moins à l'aise que moi.
Donc je te garantis que mon physique est loin d'être rédhibitoire, quant à ma condition physique je me mets de toutes manières au sport en ce moment :lol:

Pourquoi côté militaire ?
Les militaires ils pilotent leurs avions. Pas comme les civils, qui font du pilote automatique 98% du temps, qui inclinent leur avion à 30° maximum sinon les passagers prennent peur. Un militaire il prend un avion et il explose toutes les limites, même réglementaires, parfois même au péril de sa vie (et parfois même juste pour le fun), et ça c'est inconcevable ailleurs.
Je dois tout de même avouer que le côté militaire peut faire un petit peu peur. L'enfermement à la base de l'EA la première année c'était ce qui m'avait dissuadé de passer le concours en taupe.

Sinon, quant aux salaires, ça se situe entre ingénieur (niveau normal) et pilote de ligne (air france)
2800€ nets en début de carrière, c'est mieux que l'industrie qui me proposerait genre 2500, 5k€ à 35 ans c'est pas mal non plus, et sachant que les opex triplent le salaire :mrgreen:
Mais si vous voulez comparer le salaire, comparez surtout le fait que si je suis ingé je vais griller des milliers d'euros par an dans des heures d'avion léger donc à ce compte là ingé ça ne paiera que très mal.
Ceci dit, ça recrute pas mal sur le site de l'armée de l'air, tu gagnerais peut-être à tout simplement trouver un centre de recrutement et aller discuter avec eux des possibilités qu'ils offrent, vu ton école tu devrais être accueilli les bras ouverts !
Ca ce serait une bonne nouvelle, qu'ils apprécient mon profil et en profitent pour me mettre sur une carrière d'officier pilote de chasse. Etant entendu que je n'ai aucune envie de faire une carrière d'officier, le but serait, aux alentours de 36-37 ans, âge auquel les pilotes peuvent devenir pilote d'essais, pilote pour la paf, ou encore officier dans un bureau, d'éviter à tout prix la troisième option. Y compris retour à la vie civile, avec une expérience de pilote de chasse c'est pas si dur que ça :D
Hugo83 a écrit :
Salut Jay !

La filière pilote sous-officier n'existe plus depuis plusieurs années. Les pilotes sont tous officiers, cependant, ceux recrutés via les EOPN (donc ceux qui n'ont pas fait prépa ou de master) auront un avancement plus restreint que les "direct" qui eux ont réussis le concours maths-spé ou qui ont été admis sur titre !
Typiquement, celui recruté en tant qu'EOPN passera toute sa carrière à voler (et peut éventuellement passer des concours pour devenir militaire de carrière) contrairement à celui recruté après le concours niveau spé qui passera d'abord 10 ans à voler puis aura des postes d'état-major, de direction de bases etc...

Pour devenir pilote d'essais la route est longue, il faut avoir plusieurs milliers d'heures de vol dans l'armée, passer des tests supplémentaires..
Autant dire que si tu y arrives, ça ne sera pas avant plusieurs années :mrgreen:

Si j'ai bien compris tu veux intégrer l'AA sur titre, en tant que pilote.. Ben cette année il y avait 0 places offertes pour les candidats titulaires d'un master qui veulent devenir pilote..
Ça peut bien sûr changer en fonction du recrutement dans les autres filières mais il y a peu de chance que cela arrive..
Du moment que la filière EOPN reste ouverte c'est cool :)
Je suis évidemment conscient du fait que pilote d'essais ce sera certainement pas avant une grosse quinzaine d'années. Tout comme je suis conscient du fait qu'il n'est pas sûr de pouvoir faire de la chasse même une fois admis à l'EA.
Seulement, du moment que je finis pilote (même d'hélico je crois ..) ça m'ira. Je connais un pilote de réception qui avait fait l'alat et qui avait volé sur avion léger dans l'armée. Et c'est plus intéressant qu'un job de pilote de ligne.

Pour le nombre de place de 0, j'ai deux amis FB à l'école de l'air qui m'ont dit que ça réaugmenterait cette année.. Mais ça m'inquiète !
Vendue, merci

Messages : 827

Enregistré le : 16 avr. 2010 19:28

Classe : ♠ ϐ

Re: Ingénieur militaire

Message par Broceliand » 22 juil. 2015 19:32

2800€ net en début de carrière tu as vu cela ou ? ^^ (situ as une source fiable je suis intéressé mais pour être honnête je doute fort mais peut-être que je me trompe [mais j'en doute ^^ sait-on jamais:P]) C'est plutôt dans les 2300-2400€ les 5 premières années hors prime. Ensuite pour le grade de capitaine cela doit être dans ces eaux là donc pour moi tu obtiens ce salaire de basse (2800€ hors prime) après tes 5 premières années en tant qu'officier.

En outre, si tu comptes devenir pilote d'essai par la DGA oublie : car c'est "shotgunné" par une partie des IETA qui font leur 2A et 3A à l'ENSICA (4-5 personnes grosso modo chaque année) et en outre si un polytechnicien a les capacités physiques (yeux etc.) pour le faire il sera pratiquement prioritaire. En outre, il y a une ou deux places de temps en temps (certaines années aucun poste de pilote d'essai n'est demandé par la DGA). D'où à mon humble avis mieux vaut éviter cette piste là.

Passer directement par l'armée de l'air semble plus pertinent. Je ne me prononcerai pas sur cette voie car je ne la connais pas trop mais attention prépare toi à une bonne émulation car tout le monde ne devient pas pilote. En outre, comment comptes-tu rejoindre l'armée de l'air ? en 3A sur titre ? Car sache qu'il recrute déjà une vingtaine de personnel naviguant après les concours. J'imagine que le nombre de places par d'autres voies d'accès est très faible.

Pour devenir pilote d'hélico ALAT faut passer par l'armée de Terre et non l'armée de l'air (des passerelles sont possibles mais encore une fois c'est un gars tous les x années)

Et je confirme : ne passe pas sous-off tu ne voleras jamais en tant que pilote au mieux tu seras le conseiller technique du pilote mais jamais le pilote vraiment (et le boulot n'est pas même : peu de management après x années dans l'armée de l'air, pas le même salaire (mais alors pas du tout) [je parle hors prime mais reste qu'une situation d'officier avec prime reste plus enviable qu'une situation de sous-officier avec prime ;-) )


Et n'oublie pas que l'armée est mis à mal avec les restrictions budgétaires ... (tu me diras depuis janvier l'armée a reçu un coup de pouce budgétaire supplémentaire ... mais cela concerne plus l'équipement et le recrutement des hommes du rangs que celui des officiers, encore moins des pilotes j'imagine : attention ce n'est que mon avis, rien de confirmer, m'enfin je ne pense pas écrire une aberration : il suffit de voir l'évolution du nombre de places en personnels naviguants au concours d'entrée de l'Ecole de l'Air depuis 15 ans)

Autre possibilité si tu veux voler : EOPAN : concurrence féroce mais si tu réussis les tests physiques, psychologique et que tu penses pouvoir ingurgiter une bonne dose de théorie (c'est là où se situe la dernière étape d'écrémage avant les sélections en vol, une fois que tu as passé cela tu auras plus chances d'être au pire pilote d'Alouette)

Bonne chance,

Broce
Z
Ingénieur Armement

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Ingénieur militaire

Message par Jay Olsen » 22 juil. 2015 19:56

Pilote d'essai recruté par la DGA directement en sortie de l'X ? :shock:
L'EPNER précise pourtant bien que leur formation de pilote d'essais est réservée aux navigants chevronnés !

Je comptais faire l'EA ou les EOPN oui
Vendue, merci

Messages : 827

Enregistré le : 16 avr. 2010 19:28

Classe : ♠ ϐ

Re: Ingénieur militaire

Message par Broceliand » 22 juil. 2015 20:03

Ils reçoivent une formation et quand je dis juste qu'il shotgun la place. En gros ils sont affectés dans les centres DGA "aéro" (genre Istres par exemple) et en parallèle de leur job d'ingénieur DGA ils reçoivent une formation de pilote d'essai (avec les différents brevets à passer etc.). Je ne pourrai pas de donner plus détails, je n'ai pas suivi ce cursus. ;-)
Z
Ingénieur Armement

Messages : 901

Enregistré le : 18 avr. 2012 23:39

Localisation : New York

Re: Ingénieur militaire

Message par Jiawang » 23 juil. 2015 00:05

Nan mais limite Jay j'ai envie de te dire qu'il est pas trop tard pour repasser l'X (enfin faut voir ton âge). Pour les carrières dans l'armée t'auras jamais vu aussi privilégié, même en 2015...Je m'en suis rendu compte depuis que je m'y intéresse un peu. Pour caricaturer si tu veux etre pilote de chasse et que tu vois à trois mètres sans lunettes, que tu cours plus de 10min, tu l'es.
X/Master El Karoui
Trader

Messages : 177

Enregistré le : 18 juil. 2014 23:34

Re: Ingénieur militaire

Message par Hugo83 » 23 juil. 2015 00:22

Jay Olsen a écrit :Du moment que la filière EOPN reste ouverte c'est cool :)
Je suis évidemment conscient du fait que pilote d'essais ce sera certainement pas avant une grosse quinzaine d'années. Tout comme je suis conscient du fait qu'il n'est pas sûr de pouvoir faire de la chasse même une fois admis à l'EA.
Seulement, du moment que je finis pilote (même d'hélico je crois ..) ça m'ira. Je connais un pilote de réception qui avait fait l'alat et qui avait volé sur avion léger dans l'armée. Et c'est plus intéressant qu'un job de pilote de ligne.

Pour le nombre de place de 0, j'ai deux amis FB à l'école de l'air qui m'ont dit que ça réaugmenterait cette année.. Mais ça m'inquiète !
Fais gaffe pour EOPN la limite d'âge c'est 24 ans, et comme tu vas être surdiplomé pour devenir "juste" pilote ben les recruteurs peuvent te demander pourquoi t'as pas fait directement l'EA..
N'oublie pas les EOPAN ou l'ALAT (piloter un Tigre ça doit être cool :D) les carrières sont tout autant intéressantes ! Bien que les restrictions budgétaires impactent sur le quotidien du personnel naviguant.
Après peut-être que l'EA va ouvrir son recrutement de pilote aux personnes titulaires d'un master mais ça dépend de la situation de l'école au moment du choix.. Car un mec qu'a un master est forcément plus vieux qu'un mec qu'a fait prépa donc il peut potentiellement être plus "fragile" que son collègue en fin de carrière de pilote (c'est pas mes paroles mais celles de personnes dans l'AA)
Ancien pipin de l'EPA
Désormais officier dans la Marine nationale
Mes écrits postés sur ce forum sont personnels et ne reflètent pas la position de l'institution dans laquelle je sers.

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Ingénieur militaire

Message par Jay Olsen » 23 juil. 2015 00:30

Jiawang a écrit :Nan mais limite Jay j'ai envie de te dire qu'il est pas trop tard pour repasser l'X (enfin faut voir ton âge). Pour les carrières dans l'armée t'auras jamais vu aussi privilégié, même en 2015...Je m'en suis rendu compte depuis que je m'y intéresse un peu. Pour caricaturer si tu veux etre pilote de chasse et que tu vois à trois mètres sans lunettes, que tu cours plus de 10min, tu l'es.
Tain.. si j'avais su j'aurais visé l'X en prépa
J'ai pas du tout la foi de me remettre aux concours de taupe, en plus sans bonus (même pas 5/2) ça sera chaud :mrgreen:
Le souci c'est que en 3/2 je visais absolument supaéro, je pensais l'avoir. Ne pas l'avoir a foutu le bordel dans mes plans. Si j'avais vraiment tout planté j'aurais fait 5/2 pour pourquoi pas l'X, mais j'ai jamais visé l'X en 3/2. J'avais le niveau, si j'avais bossé :mrgreen:

C'est pas l'armée qui m'intéresse, ce qui m'intéresse c'est de mettre mon cul dans un avion militaire. Pourquoi militaire ? Pour le maltraiter comme le font si bien les militaires (vol dos avec un avion pas certifié pour, explosion de la vitesse maxi, j'en passe et des meilleures...)

Hugo83 : j'irai peut-être dans un cirfa cet été pour poser plein de questions.
Ils sauront, en aout, le nombre de places du concours titre EA 2016 ??
EOPN oui je risque d'être surdiplomé mais au pire c'est pas si grave, ça me fera piloter plus longtemps. Mais le diplôme on le conserve, donc si les autres eopn avec juste le bac sont ralentis par ça, il pourrait m'aider moi non ? Par ex si on a peur d'envoyer un mec faire pilote d'essais parce qu'il manque de notions théoriques de mécavol, je ne serais pas dans ce cas.
Aussi, j'aurais 21 ans en octobre, donc je suis large :mrgreen:
Vendue, merci

Messages : 177

Enregistré le : 18 juil. 2014 23:34

Re: Ingénieur militaire

Message par Hugo83 » 23 juil. 2015 08:00

Jay : Le mieux est d'aller dans un CIRFA mais fais gaffe des fois ils donnent des infos totalement bidons :mrgreen: (un peu du genre "si t'as pas 18 de moyenne en terminale c'est pas la peine de tenter les concours militaires")
Normalement la notice du concours EA 2016 sort début 2016.. En tout cas c'était comme ça cette année. (c'est la date officielle mais plusieurs personnes bien informées peuvent avoir une estimation un peu avant 8))
Je sais pas si à ce niveau là le diplôme joue un rôle si important, ce qui fera la différence c'est ta manière de piloter et ton état d'esprit !
Effectivement t'as tout ton temps :mrgreen:

Mpsi2015 :Les conditions sont bien moins strictes dans le civil que chez les milis, un pilote civil pourra commencer sa carrière avec des lunettes, pas un militaire etc...
Même à l'armée il y a des tests pour vérifier que t'es toujours apte à faire ton boulot, c'est partout pareil.
Tout dépend de quel "pilote" tu parles, ce n'est pas pareil si on parle d'un mili ou d'un pilote de ligne..
Si l'armée ne veut plus de toi tu peux aller dans le civil ! Par contre si même les compagnies ne veulent plus de toi là ça dépasse mes compétences :mrgreen:
Ancien pipin de l'EPA
Désormais officier dans la Marine nationale
Mes écrits postés sur ce forum sont personnels et ne reflètent pas la position de l'institution dans laquelle je sers.

Messages : 288

Enregistré le : 05 juin 2015 14:12

Classe : XCM

Re: Ingénieur militaire

Message par XCM2012 » 23 juil. 2015 10:29

Et la Légion Etrangère pour être Ingénieur & Militaire ?

Répondre