Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 2735

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Jay Olsen » 09 janv. 2017 12:42

Il y a plusieurs choses :
- savoir la valeur de l'argent (un mec qui commence sa carrière a 7k nets aura probablement une perception faussée)
- savoir faire un budget en adéquation avec son train de vie s'y tenir

Sans ça, interdiction de dire qu'on n'a pas un salaire suffisant pour vivre.
Sur le second point je m'y connais pas mal puisque mon budget est tenu à 10€ près/mois et que j'ai dépensé l'an dernier 700€ en extras (cad autres que frais de vie ou de formation) (année entière, pas mensuellement)
Mais ça je m'en plains pas, c'est un choix.

Ça concerne les dépenses, pas les recettes.
Les recettes c'est une autre histoire, il faut juste connaitre sa valeur sur le marché du travail.
Vendue, merci

Messages : 899

Enregistré le : 19 déc. 2013 13:49

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par merov » 09 janv. 2017 13:57

[quote="Jay Olsen"]Pater : au lieu de faire des commentaires subjectifs on ferait mieux de sortir la courbe de progression des salaires.[/quote]

Enquête IESF 2016, ingénieurs de plus de 55 ans, tous secteur en France :
- Salaire brut médian : 92 K€
- Salaire brut moyen : 113 K€

Les débutants (moins de 25 ans) sont respectivement à :
- Salaire brut médian : 34 K€
- Salaire brut moyen : 36.3 K€

Pour la petite histoire, et pour sortir du purement financier, 78% des ingénieurs satisfaits ou très satisfaits de leur emploi (environ 15 % de neutres, je n'ai pas le chiffre exact seulement un graphique, et le reste d'insatisfaits ou très insatisfaits).

Pour mémoire, réponses de 55 000 ingénieurs, représentatifs de 780 000 ingénieurs en activité dont 740 000 salariés.

Messages : 137

Enregistré le : 29 sept. 2007 13:13

Classe : Intégré

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par franc3sco » 09 janv. 2017 17:27

[quote="merov"][quote="Jay Olsen"]Pater : au lieu de faire des commentaires subjectifs on ferait mieux de sortir la courbe de progression des salaires.[/quote]

Enquête IESF 2016, ingénieurs de plus de 55 ans, tous secteur en France :
- Salaire brut médian : 92 K€
- Salaire brut moyen : 113 K€

Les débutants (moins de 25 ans) sont respectivement à :
- Salaire brut médian : 34 K€
- Salaire brut moyen : 36.3 K€

Pour la petite histoire, et pour sortir du purement financier, 78% des ingénieurs satisfaits ou très satisfaits de leur emploi (environ 15 % de neutres, je n'ai pas le chiffre exact seulement un graphique, et le reste d'insatisfaits ou très insatisfaits).

Pour mémoire, réponses de 55 000 ingénieurs, représentatifs de 780 000 ingénieurs en activité dont 740 000 salariés.[/quote]

Pardon, mais ça vaut quoi ces chiffres?

Regarder le salaire d'un ingé qui a aujourd'hui 55ans reviens à regarder la progression d'un ingé sur les 30 dernière années.

Quel crédit doit on accorder à ces chiffres en tant que prédiction pour la progression de l'ingé actuel de 25ans?

A vous de voir, mais à mon avis, aucun.
Lycée Camille Vernet (Valence) 2007-2010
Ecole des Mines de Nantes 2010-2013
Ingénieur 2013 - 2019
ENAC stagiaire TSEEAC 2019 -

Messages : 895

Enregistré le : 13 déc. 2013 18:57

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par exhx » 09 janv. 2017 17:52

Bonsoir,
voir l'enquête ici:
http://home.iesf.fr/offres/doc_inline_src/752/ENQUETE_IESF_2016_HD.pdf
[quote="merov"]
Enquête IESF 2016, ingénieurs de plus de 55 ans, tous secteur en France :
- Salaire brut médian : 92 K€
- Salaire brut moyen : 113 K€

Les débutants (moins de 25 ans) sont respectivement à :
- Salaire brut médian : 34 K€
- Salaire brut moyen : 36.3 K€
[/quote]

Attention ne pas oublier ( voir page 6 de l'enquête ) que:
"Parmi les jeunes de 23 et 24 ans en 2015, un homme sur quatorze et une femme sur trente‐quatre, est ou deviendra ingénieur. À titre de comparaison, parmi la génération arrivant à l’âge de la retraite, la proportion était de l’ordre d’un homme sur quarante‐cinq et de moins d’une femme sur cinq cents. "

Au début de l'enquête, on peut aussi lire:
" Le taux de chômage est très faible, la situation est proche du plein emploi même si elle se
fragilise au-delà de 50 ans. "

On peut donc quand même se poser quelques questions sur les salaires des seniors ( actuels et surtout futurs ).

[quote="merov"]
Pour la petite histoire, et pour sortir du purement financier, 78% des ingénieurs satisfaits ou très satisfaits de leur emploi (environ 15 % de neutres, je n'ai pas le chiffre exact seulement un graphique, et le reste d'insatisfaits ou très insatisfaits).

Pour mémoire, réponses de 55 000 ingénieurs, représentatifs de 780 000 ingénieurs en activité dont 740 000 salariés.[/quote]

représentatifs....voir page 40:
"La pertinence des résultats : La participation à l’enquête est fondée sur le volontariat et non sur un
échantillon tiré aléatoirement. " :mrgreen:

Messages : 899

Enregistré le : 19 déc. 2013 13:49

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par merov » 09 janv. 2017 18:56

Certes mais il n'en reste pas moins que c'est l'enquête la plus présentatrice actuellement disponible. 55 000 répondants donnent tout de même une base sérieuse. Et elle permet de répondre au moins en partie à la demande de jay Olsen.

Pour moi, le seul vrai argument serait de dire qu'il s'agit d'une photo et qu'on ne peut rien en déduire pour ce qui se passera dans 30 ans. Cet argument la est recevable. Mais je crains qu'il ne soit pas spécifiquement réservé aux ingénieurs. Pour ceux qui ne s'en serait pas aperçu, nous vivons actuellement une rupture ...

Messages : 2735

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Jay Olsen » 09 janv. 2017 19:06

[quote="exhx"]
"La pertinence des résultats : La participation à l’enquête est fondée sur le volontariat et non sur un
échantillon tiré aléatoirement. " :mrgreen:[/quote]
Donc on peut supposer que ces chiffres souffrent des mêmes biais que ceux de l'enquête premier salaire ? :mrgreen:

Toujours est-il que 100k est un chiffre qui même dans le cas optimiste de l'enquête IESF n'est pas atteint en fin de carrière par plus de la moitié des ingénieurs.
Cf le topic "demander 100k après 10 ans d'xp" : ça n'est pas possible en France sauf cas rare (lisez le topic en entier si vous n'aimez pas mon raccourci)

Alors qu'à l'étranger, c'est possible pour un ingénieur compétent.

[quote]Pour moi, le seul vrai argument serait de dire qu'il s'agit d'une photo et qu'on ne peut rien en déduire pour ce qui se passera dans 30 ans. Cet argument la est recevable. Mais je crains qu'il ne soit pas spécifiquement réservé aux ingénieurs. Pour ceux qui ne s'en serait pas aperçu, nous vivons actuellement une rupture ...[/quote]

Effectivement.
J'allais sortir des arguments pour expliquer en quoi mais visiblement les gens commencent à en être conscients.
Vendue, merci

Messages : 6845

Enregistré le : 22 avr. 2014 10:56

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Pater » 09 janv. 2017 19:50

En tous cas tu n avais pas lu la réserve que j évoquais sur le côté photo de la stat
Comme disent les banquiers, les résultats actuels ne préjugent du futur
Pas besoin d être actuaire ni même centralien pour le comprendre
Quoiqu il en soit on parlait de 100k$
En euros c est juste doubler son salaire initial. Rien d extraordinaire...

Messages : 2735

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Jay Olsen » 09 janv. 2017 20:41

[quote="Pater"]En tous cas tu n avais pas lu la réserve que j évoquais sur le côté photo de la stat
Comme disent les banquiers, les résultats actuels ne préjugent du futur
Pas besoin d être actuaire ni même centralien pour le comprendre
Quoiqu il en soit on parlait de 100k$
En euros c est juste doubler son salaire initial. Rien d extraordinaire...[/quote]
Nous sommes bien d'accords, c'est plutôt que j'ai pas la motivation d'aller déprimer tout le monde avec ce qui nous attend peut-être sur le marché du travail dans 35 ans, surtout que j'ai appris aujourd'hui que l'idée de virer (encore) des pilotes des avions n'est pas qu'une lubie des compagnies, c'est une demande à laquelle les avionneurs réfléchissent sérieusement...

Elle sera belle la vie quand nous aurons l'âge de la retraite.
Servi du matin au soir par des machines.
Faut-il simplement espérer qu'on aura les moyens de les employer à notre service, ça serait déjà ça.
Vendue, merci

Messages : 2408

Enregistré le : 11 nov. 2009 16:49

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Adolorante » 09 janv. 2017 21:01

C'est assez étrange de vouloir présager de son salaire dans trente ans, quand on sait que l'on sera dans un cadre totalement différent. C'est d'autant plus évident que la volatilité sera beaucoup plus forte : les gros salaires seront payés à ceux qui auront pris des responsabilités de management ou de direction.
Ça me rappelle qu'au travail on a une courbe de taux qu'on doit utiliser pour actualiser jusqu'à 150 années de flux financiers. J'ai beaucoup de mal à comprendre le sens même de cette courbe : les taux à cette échéance sont totalement imprédictibles, et rien ne dit même que le système capitaliste actuel avec une bourse et des actifs financiers subsistera d'ici-là.

Mon avis sur la question est très simple. En France on a LARGEMENT de quoi vivre en tant qu'ingénieur, et assez confortablement de surcroît.
Rien ne sert donc de se focaliser sur son salaire pour décider de là où on souhaite vivre. Je suis loin de dénigrer le Canada, mais il suffit d'aimer le pays pour y habiter (pas de gagner 5k/an en plus, ce qui est ridicule en soit).

À ce propos, certains se plaignent du salaire en France mais... :mrgreen: il y a peu, je lisais un truc très vrai dans une publication de recherches économiques : l'impôt à tranches assez progressives comme en France constitue une forme d'assurance du risque de revenu : lorsque vous perdez X% de votre revenu, vous perdez bien moins de X% de votre pouvoir d'achat, car vous serez prélevé à un taux réel différent (bien que le taux marginal soit peut-être le même).
C'est encore plus vrai lorsque vous décidez de fonder une famille : en plus d'avoir une auto-assurance via les impôts, vous avez un accès gratuit aux écoles, et un accès à prix réduit à nombre d'infrastructures (clubs de sport par exemple).

Tout ça pour vous dire d'arrêter de vous borner à des chiffres précis sans comprendre ce qu'ils signifient vraiment et de chercher davantage à savoir où vous serez heureux plutôt que de savoir où vous gagnerez le plus.

PS : N'oubliez pas qu'en France, les cotisations patronales s'élèvent à plus de 40% du salaire brut, et vous paient beaucoup de choses (cotisations maladie, chômage, vieillesse, famille, retraite complémentaire).
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

Messages : 2735

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Travailler en France devient une mauvaise idée ?

Message par Jay Olsen » 09 janv. 2017 21:50

Je crois que tu connais bien ma position sur ce sujet (cf mon dernier message sur taupi pour encore plus de détails)

Par contre on doit pas avoir la même définition du confort :mrgreen:
Vendue, merci

Répondre