Destination Prépa, regard nouveau sur la classe prépa

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 215

Enregistré le : 19 juin 2015 17:01

Classe : Ingénieur

Re: Destination Prépa, regard nouveau sur la classe prépa

Message par vercore » 12 juin 2017 20:14

C'est triste à dire mais je suis d'accord avec ce qui est dit plus haut. Bien que cela pose problème au lobby pro-prépa

Faire prépa ne sert que si l'objectif est d'intégrer Polytechnique/Mines/Ponts/CentraleSupelec (tout en pensant raisonnablement en avoir le niveau).
Toutes les autres écoles sont beaucoup plus faciles à avoir en utilisant les voies alternatives, pour celui qui s'en donne les moyens.
Ingénieur ENAC

Messages : 4559

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: Destination Prépa, regard nouveau sur la classe prépa

Message par padpad » 12 juin 2017 21:15

accessoirement, je ne serais pas surpris que le nouveau ministère de l'ensup, qui a clairement annoncé vouloir mettre fin au système actuel d'accès libre à la L1, avec son cortège d'erreurs de catsing, d'erreur de choix de filières, de rebond de filières sélectives aux moins sélectives, et autres process en mode impasse .... finisse par trouver que la prépa est aussi une bonne charnière post bac

je connais plusieurs étudiants passés volontairement ou pour des raisons non "scolaires" de prépa à la fac, et qui s'en tirent plutôt mieux

faut pas résumer la prépa à la filière amont des GE
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

Messages : 24

Enregistré le : 16 juil. 2016 12:17

Classe : PC*

Re: Destination Prépa, regard nouveau sur la classe prépa

Message par DaggaM » 16 juil. 2017 01:55

"Faire prépa ne sert que si l'objectif est d'intégrer Polytechnique/Mines/Ponts/CentraleSupelec (tout en pensant raisonnablement en avoir le niveau).
Toutes les autres écoles sont beaucoup plus faciles à avoir en utilisant les voies alternatives, pour celui qui s'en donne les moyens."


Pas tout à fait d'accord. Outre les écoles que tu as citées, il y a d'autres écoles faisant parties de la banque CCP par exemple qui se retrouvent finalement intéressantes et qui demandent un bon niveau.

De plus, à part les écoles à intégrer, il faut aussi noter que la prépa ça sert aussi à acquérir une méthode de travail intéressante, une nouvelle perception des choses. C'est finalement très formateur pour n'importe qui, peu importe l'école que l'on intègre au final, il ne faut pas considérer la prépa comme des années gâchées si on a aucune des écoles que tu cites.
PCSI, première année 2016-2017
PC*, deuxième année 2017-2018

Messages : 4559

Enregistré le : 21 juin 2010 18:57

Re: Destination Prépa, regard nouveau sur la classe prépa

Message par padpad » 16 juil. 2017 10:28

+1 ...
je regarde souvent en fac la différence entre les étudiants passés par la prépa et les autres ... le moins qu'on puisse dire c'est que ça se repère de loin
Celui qui entre dans le moule de la pensée unique ne doit pas s'étonner d'en sortir avec la pensée unique d'une moule.

Messages : 2408

Enregistré le : 11 nov. 2009 16:49

Re: Destination Prépa, regard nouveau sur la classe prépa

Message par Adolorante » 16 juil. 2017 11:17

vercore a écrit :
12 juin 2017 20:14
Faire prépa ne sert que si l'objectif est d'intégrer Polytechnique/Mines/Ponts/CentraleSupelec (tout en pensant raisonnablement en avoir le niveau).
Toutes les autres écoles sont beaucoup plus faciles à avoir en utilisant les voies alternatives, pour celui qui s'en donne les moyens.
J'espère que tu te rends compte que ta vision est tout de même très réduite.
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

Messages : 714

Enregistré le : 27 avr. 2017 13:54

Classe : BEP Kebab

Re: Destination Prépa, regard nouveau sur la classe prépa

Message par Issou la chancla » 16 juil. 2017 12:06

vercore a écrit :
12 juin 2017 20:14
Faire prépa ne sert que si l'objectif est d'intégrer Polytechnique/Mines/Ponts/CentraleSupelec (tout en pensant raisonnablement en avoir le niveau).
Toutes les autres écoles sont beaucoup plus faciles à avoir en utilisant les voies alternatives, pour celui qui s'en donne les moyens.
Si tout le monde pensait comme cela, on serait tous à la fac/dut... et ça rendrait donc les écoles visées plus difficile d'accès. Les prépas serait déserte peuplé uniquement de Jean-A+ et donc les écoles de rang inférieur serait beaucoup plus facile d'accès que par ces voies alternatives.
SPOILER:
Roroleretour a écrit :
15 juil. 2017 22:28
Tiens je te donne ma flamme Image

Messages : 3326

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: Destination Prépa, regard nouveau sur la classe prépa

Message par siro » 16 juil. 2017 13:14

Et accessoirement, on peut faire prépa pour profiter de la formation qui y est délivrée...
Quant à pouvoir estimer si on a le niveau pour une école du haut du panier avant de se lancer dans la prépa, déjà que du temps où il y avait un programme exigeant et typé ESR au lycée c'était pratiquement impossible de prédire comment chaque élève allait réagir à la prépa (se révèle/coule/bof-tiers), alors maintenant que les programmes sont plus axés culture scientifique que sciences basiques, c'est impossible.

C'est ce que je regrette avec les programmes des dernières réformes : on ne peut plus savoir ce qui nous plaît ou pas en sciences (je parle des sciences uniquement, je connais pas le reste assez), et donc l'orientation de chacun est nettement plus aléatoire — et background familial dépendant.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Messages : 193

Enregistré le : 03 févr. 2017 19:48

Re: Destination Prépa, regard nouveau sur la classe prépa

Message par Paige » 16 juil. 2017 15:02

siro a écrit :
16 juil. 2017 13:14


C'est ce que je regrette avec les programmes des dernières réformes : on ne peut plus savoir ce qui nous plaît ou pas en sciences (je parle des sciences uniquement, je connais pas le reste assez), et donc l'orientation de chacun est nettement plus aléatoire — et background familial dépendant.
Absolument! je rajouterai que, la cerise pourrie sur le gâteau, c'est que certains profs de terminale travaillent plus dans l'objectif "études supérieures" ce qui donne un résultat au bac de maths et de physique moins "bon" pour leurs élèves que pour les profs "basiques" qui ont entrainé au "kikoulol spécifique au bac" toute l'année!

je le dis d'autant plus sincèrement que je fais partie de ces profs "basiques", étant dans un lycée où les élèves ont très peu d'ambition d'études supérieures et où "avoir le bac" demeure LA priorité.

Mes élèves ont paradoxalement "mieux" réussi leur bac de maths, que certains élèves d'un lycée prestigieux voisin dont le prof a préparé un peu aux maths de sup ...! ce qui logiquement, déçoit les élèves en question, alors qu'il sont DE FAIT bien mieux préparés pour le supérieur!

Bref, le système marche sur la tête :/
prof agrégée de math en lycée

Messages : 811

Enregistré le : 05 mai 2015 17:48

Classe : Licence

Localisation : Paris

Re: Destination Prépa, regard nouveau sur la classe prépa

Message par ElZed » 16 juil. 2017 15:57

Enfin dans les grosses Fac et dans Certaines UFR le niveau/rythme se rapproche de celui de la prépa, les résultats aussi s'en rapproches, parfois jusqu'à 30% dans du A+. Enfin après c'est vrai que c'est pas le cas de toutes les fac, mais la formation du moins dans la mienne est je trouve tout aussi solide qu'en prépa...
2015-2016: Terminal S-SVT // Spé Maths // Lycée du Mirail Bordeaux
2016-2017: Lycée Michelet (Internat) : PCSI // Cycle PCGI -UPMC
2017-2019: Licence Mécanique UPMC

Messages : 714

Enregistré le : 27 avr. 2017 13:54

Classe : BEP Kebab

Re: Destination Prépa, regard nouveau sur la classe prépa

Message par Issou la chancla » 16 juil. 2017 16:03

Paige a écrit :
16 juil. 2017 15:02
siro a écrit :
16 juil. 2017 13:14


C'est ce que je regrette avec les programmes des dernières réformes : on ne peut plus savoir ce qui nous plaît ou pas en sciences (je parle des sciences uniquement, je connais pas le reste assez), et donc l'orientation de chacun est nettement plus aléatoire — et background familial dépendant.
Absolument! je rajouterai que, la cerise pourrie sur le gâteau, c'est que certains profs de terminale travaillent plus dans l'objectif "études supérieures" ce qui donne un résultat au bac de maths et de physique moins "bon" pour leurs élèves que pour les profs "basiques" qui ont entrainé au "kikoulol spécifique au bac" toute l'année!

je le dis d'autant plus sincèrement que je fais partie de ces profs "basiques", étant dans un lycée où les élèves ont très peu d'ambition d'études supérieures et où "avoir le bac" demeure LA priorité.

Mes élèves ont paradoxalement "mieux" réussi leur bac de maths, que certains élèves d'un lycée prestigieux voisin dont le prof a préparé un peu aux maths de sup ...! ce qui logiquement, déçoit les élèves en question, alors qu'il sont DE FAIT bien mieux préparés pour le supérieur!

Bref, le système marche sur la tête :/
Forcément quand trouve en face de soi des élèves nullement passionné par les sciences, qui sont venu en S par défaut parcequ'on leur à dit ça ouvrira toutes les portes, et qui peinent à suivre en cours, c'est difficile des les sensibiliser à autre chose que ce qui leur permettra de continuer leurs études, dans une filière évidemment non scientifique.
SPOILER:
Roroleretour a écrit :
15 juil. 2017 22:28
Tiens je te donne ma flamme Image

Répondre