Faire une thèse

Les questions sur les écoles d'ingénieurs et autres.

Messages : 410

Enregistré le : 16 juil. 2012 11:33

Classe : 3A/M2

Re: Faire une thèse

Message par Nicolas G » 17 sept. 2017 13:59

Ok merci pour ces réponses :)
1/2/ Ok, j'étais à peu près arrivé à ces conclusions
4/ Oui j'ai l'impression que certains directeurs de thèse encadrent beaucoup de doctorants, sans compter leurs déplacements, leur travail...mais ça doit pas être simple à juger avant de commencer
5/ Oui je me suis embrouillé, c'est peu clair, c'est pas très important. Mais le côté expert me tente. Mais peut-être qu'à 35-40 ans je serai plus tenté d'évoluer et d'encadrer un projet.
6/ Je suis conscient qu'il faut que je bouge, surtout pour les post-docs, je sais pas encore à quel point je suis prêt à quitter la France. Honnêtement l'endroit où j'étais cet été (à part l'université, superbe) au bout de deux mois je le supportais plus, le 3e mois a été difficile, alors plusieurs années...Mais il y a sans doute des endroits très bien où vivre et faire de la recherche.
Oui le fait de devoir vraiment restreindre ma famille peut me gêner, mais j'en suis encore loin, et je me dis (égoïstement) que je trouverai peut-être avec quelqu'un avec un meilleur salaire que moi, ce qui réglerait le problème...Bref je peux pas raisonner tout le temps par rapport à ma vie potentielle dans 10 ans

Encore merci :)
Lycée Masséna PCSI 833 PSI 935 3/2 5/2 (2012-2015)
ENSIMAG (2015-2018) Master en mathématiques appliquées MSIAM (2016-2018)
Doctorat en mathématiques appliquées (tomographie médicale) (2018-20XX)

Messages : 6845

Enregistré le : 22 avr. 2014 10:56

Re: Faire une thèse

Message par Pater » 17 sept. 2017 15:09

Sur le point 4 pour en juger il te suffit de questionner les encadrés.
Sachant que c est aussi une histoire de fit. L ideal étant naturellement de tester le futur encadrant in vivo.
C est à dire de faire un stage dans son labo.
Si c est pas ton pfe. Cela peut etre fait après (appelons cela un pre-doc). Les doctorats ne démarrent pas forcément en Septembre !
C est fréquent chez les normaliens. C est pas une course de vitesse hein...

5) Si on pense que tu as les épaules pour encadrer, on te le proposera. T inquiète cela viendra naturellement. Et tu pourras le refuser si tu ne veux pas tester.... Si tu es bon expert, ta boite n insistera pas. Par contre après 40ans cela commence à faire un peu tard... Tu risques de te scléroser (je force le trait) dans un profil d'expert. Cela peut être un bon plan... ou une impasse
Faut donc faire gaffe.

6) Les post doc c est uniquement si tu attends une place dans l académique
Tu peux faire ta thèse et partir dans le privé direct derrière. Cifre ou pas. Evidemment cela dépend des sujets.

Je pensais que le canada c était cool. Qu est ce qui t a déplu ? Le froid ?
Soit plus spécifique si tu veux des réponses ciblées

La recherche aujourd'hui c est international. L absence de mobilité c 'est un frein. Tu es fluent in english ?

Pour la vie de famille : dans le schéma général, cela se fonde à 2
Avec 2 salaires, y a moyen de vivre correctement (surement pas au coeur de PAris)

Messages : 410

Enregistré le : 16 juil. 2012 11:33

Classe : 3A/M2

Re: Faire une thèse

Message par Nicolas G » 17 sept. 2017 16:04

L'anglais a longtemps été mon gros point faible, en 5/2 j'ai pris le taureau par les cornes et j'ai rattrapé un peu de retard. Mon M1 était en anglais et mes 3 mois au Canada étaient dans la partie anglaise donc je commence à me débrouiller.
J'étais dans l'Ontario, au Sud du Québec, près de Toronto, et j'ai aimé beaucoup de choses, mais la ville en elle même était déprimante. Les banlieues pavillonnaires fantômes, les villes sans âme où tous magasins sont ou des fast foods ou des boutiques de vêtement. Le respect abusif des règles qui parfois n'a pas de sens (ok c'est très subjectif). La nourriture...la difficulté de trouver de la nourriture saine et son prix. La plupart des personnes sont adorables et la présence de nombreux animaux est merveilleuse et je regrette absolument pas ces 3 mois, c'est juste que je me sentais pas à ma place. Ca peut être des détails, comme le fait que les prix soient HT, qu'il faut laisser des pourboires assez élevés au restaurant, même si on est déçu, que certaines jeunes canadiens deviennent débiles dès qu'ils touchent à de l'alcool (oui c'est pire qu'ici, il n'y a pas d'"éducation" de l'alcool, du coup les universités mettent des panneaux préventifs pour expliquer comment gérer l'acool). Je pense que plein de gens s'en fichent, c'est l'accumulation de petites choses. Si j'ai une super opportunité sur deux trois ans je peux faire l'effort, je finirai peut être par m'y plaire. Et je le répète, il y avait aussi des très bonnes choses, et je sais que le Québec est assez différent.
Lycée Masséna PCSI 833 PSI 935 3/2 5/2 (2012-2015)
ENSIMAG (2015-2018) Master en mathématiques appliquées MSIAM (2016-2018)
Doctorat en mathématiques appliquées (tomographie médicale) (2018-20XX)

Messages : 6845

Enregistré le : 22 avr. 2014 10:56

Re: Faire une thèse

Message par Pater » 17 sept. 2017 20:05

Ok j ai compris
Et la Silicon Valley tu y songes ?
je te confirme que le camembert y est hors de prix..
(c est là qu on se rend compte que la France offre pas mal d avantages même si on y est nettement moins payé...)

Une thèse à EPFL ?
L ensimag y est certainement connu et il parait que c est pas mal si tu es retenu
Tu serais moins dépaysé qu à Toronto

De mémoire, Cambridge a un accord pour envoyer ses thésards faire un tour au MIT

Tu as intérêt à penser large..

Messages : 410

Enregistré le : 16 juil. 2012 11:33

Classe : 3A/M2

Re: Faire une thèse

Message par Nicolas G » 17 sept. 2017 22:14

Silicon Valley y a Berkeley et Stanford, mais ça me paraît compliqué (mais pourquoi pas). EPFL ça a l'air intéressant, et y a l'air d'avoir pas mal d'emplois autour. Mon maître de stage avait fait son doctorat à Cambridge, et le MIT est un grand nom aussi, je vais pas cacher que mon dossier n'est pour l'instant pas extraordinaire (pas mauvais, mais pas brillant non plus). Mais oui y a des pistes à explorer. Je connais pas les conditions des PhD, par contre faire 3 ans en ayant un financement insuffisant pour vivre (c'est-à-dire demander à ma famille ou faire un prêt) me tente pas énormément.
Merci :) je vais aller un peu fouiller tout ça et voir avec mes profs si ils ont des contacts (France et étranger) et des idées (je leur avais déjà parler mais pas de manière précise)
Lycée Masséna PCSI 833 PSI 935 3/2 5/2 (2012-2015)
ENSIMAG (2015-2018) Master en mathématiques appliquées MSIAM (2016-2018)
Doctorat en mathématiques appliquées (tomographie médicale) (2018-20XX)

Messages : 3326

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: Faire une thèse

Message par siro » 17 sept. 2017 22:30

Un PhD en France, tu as un salaire suffisant pour vivre, même en région parisienne. Par contre tu seras pas Cresus.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Messages : 6845

Enregistré le : 22 avr. 2014 10:56

Re: Faire une thèse

Message par Pater » 17 sept. 2017 22:47

En suisse également
Aux states, le Phd sera plus long mais avec un job d 'assitant...
En pratique, tu auras toujours de quoi vivre
Mais si tes aspiration pécuniaires sont supérieures à court terme oublie le doctorat.
Et essaie d e^tre plus spécifique : c est quoi pour toi un salaire qui permette de vivre ?

Je précise également que les PhD ne sont pas faits que pour les premiers de la classe (si tu fais l'ensimag tu n es pas non plus dans les derniers des computer scientists). C est aussi et surtout une question d etat d esprit ... et de persévérance. 3ans c est long et la rédaction n est pas une partie de plaisir...

Messages : 410

Enregistré le : 16 juil. 2012 11:33

Classe : 3A/M2

Re: Faire une thèse

Message par Nicolas G » 17 sept. 2017 23:13

Mes aspirations pécuniaires pour un doctorat c'est ne pas avoir à faire attention à toutes mes dépenses et pouvoir me faire des extras (cinés, restaus...) de temps en temps. En vivant dans 20-22 m2 seuls (peut être moins sur Paris), ou plus en coloc.
Je note pour la Suisse et les EU.
J'ai l'impression que les bourses ministérielles sont pour les premiers de la classe, mais qu'il y a d'autres possibilités de financement en France (ARN...)
Lycée Masséna PCSI 833 PSI 935 3/2 5/2 (2012-2015)
ENSIMAG (2015-2018) Master en mathématiques appliquées MSIAM (2016-2018)
Doctorat en mathématiques appliquées (tomographie médicale) (2018-20XX)

Messages : 3326

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: Faire une thèse

Message par siro » 18 sept. 2017 00:06

Une thèse c'est 1700-2000 avec du monitorat. A toi de voir si ça permet de vivre bien. (Ailleurs que sur Paris, c'est pas mal, sur Paris faut faire un poil plus gaffe.)
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Messages : 3987

Enregistré le : 03 mars 2009 20:55

Re: Faire une thèse

Message par LaMouette » 18 sept. 2017 10:31

Allez, j'en rajoute une couche mais les autres ont été pertinents.
Je suis ingé en développement (pas recherche, plutôt conception-innovation-etc), mon compagnon est en doctorat aujourd'hui (j'ai assisté à sa recherche de thèse, je peux te renseigner un peu là dessus !), et pas mal de docteurs autour de moi.


1/ Pas forcément. Typiquement le concours du CNRS se passe sans doctorat si tu le veux. Dans le privé, pas forcément non plus. Dans le public non plus : en université, les ingés RetD et les docteurs ne font pas forcément la même chose.

2/ 3/ Vraiment ça dépend du contenu de ton stage et de la thèse derrière. Dans le privé mais ultra adapté à ton sujet de thèse = c'est benef. Mon compagnon et sa thèse de bio-chimie, ça a joué en sa faveur d'avoir fait tous ses stages en laboratoire de chimie :roll: . Vraiment si ton PFE "s'adapte" super bien avec le sujet de la thèse tu n'as pas à t'inquiéter.

4/ a/ ça dépend beaucoup des tuteurs. Mon compagnon (en co-tutelle européenne et CIFRE) a en tout 6 donneurs d'ordre : 2 qui viennent de l'entreprise, 2 de son université française et 2 de son université étrangère. Ils ne sont pas tous d'accord sur l'orientation à donner en fonction de l'avancement et de ses envies à lui, je te laisse imaginer le bazar. :roll: Après quand tu parles de "solution à une question que personne ne se pose", le sujet de mon copain c'est un truc du type "on se demande si les machin-trucs associés à des bidules ne pourraient pas avoir des propriétés intéressantes ?" donc il peut aller donner sa "solution" aussi bien dans le médical, dans la pharmacie, dans la cosmétique, dans le textile... Selon l'avancement et l'orientation de son travail. Le sujet est souvent très large, la thèse se construit au fur et à mesure.

b/ en sciences ce n'est pas très compliqué non. Ensuite ce qui est plus compliqué ça va être de trouver une thèse "bien payée" ou sur un sujet très spécifique. Si tu es "difficile" sur le sujet tu vas peut être attendre un peu, par contre si tu veux viser large... Mon compagnon avait une idée précise de ce qu'il voulait : il a terminé son PFE en septembre et sa thèse a démarré le mois d'octobre... Un an plus tard !
Les dates : à savoir qu'il y a souvent une grosse rentrée en thèse et une "plus petite" : la grosse en septembre/octobre et la plus petite en mars/avril. Les recrutements se font pour ces dates là, il y a donc deux grandes périodes de recrutement à ne pas louper dans l'année. Pour septembre/octobre les sujets pleuvent à partir d'avril si je me souviens bien. Pour la démarche : tu cherches sur les sites dédiés et tu postules !

5/ Oui et non ! Les RH savent qu'un docteur devra être mieux payé qu'un ingénieur donc si l'ingénieur "suffit" on aura souvent tendance à privilégier le moins cher. Mais si l'ingénieur ne suffit pas... :roll: Pour une carrière tournée vers l'expertise ça a du sens de débarquer avec un doctorat. Salaire pathétique je ne sais pas, en France dans le privé tu seras mieux payé qu'un ingénieur JD. Mais je ne sais pas si tu seras mieux payé qu'un ingénieur avec 4 ans d'expérience par exemple : je n'ai pas la réponse.
Un truc est sûr : tu ne vivras pas en mode étudiant ! (sauf si tu en fais le choix)

6/ Pas forcément non. J'ai vu des exemples d'ingénieurs fonctionnaires qui se sont mis en disponibilité plusieurs années pour aller dans le privé par exemple.
Faidherbe, Mines d'Alès, IIT Kanpur (Inde) - Aerospace

Répondre