Réseaux d’antennes dipolaires

Messages : 964

Enregistré le : 16 nov. 2014 20:40

Classe : MP

Re: Réseaux d’antennes dipolaires

Message par BijouRe » 12 avr. 2018 21:50

Je profite de ce topic pour poser une question ^^
En quoi une antenne est un dipôle oscillant ?
Je ne comprend pas cette "approximation" étant donné qu'il n'y a pas de dipôle et donc pas de moment dipolaire.
2015-2016 : MPSI Janson de Sailly
2016-2017 : MP* Janson de Sailly

Messages : 1718

Enregistré le : 27 oct. 2017 10:55

Classe : Bac a fleurs

Re: Réseaux d’antennes dipolaires

Message par Hibiscus » 13 avr. 2018 02:34

Comment définis-tu une antenne élémentaire ?
SPOILER:
Une petite longueur, et un courant alternatif.
Donc ça fait un "dipôle". https://upload.wikimedia.org/wikipedia/ ... x150ms.gif
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Messages : 964

Enregistré le : 16 nov. 2014 20:40

Classe : MP

Re: Réseaux d’antennes dipolaires

Message par BijouRe » 13 avr. 2018 07:03

Hibiscus a écrit :
13 avr. 2018 02:34
Comment définis-tu une antenne élémentaire ?
SPOILER:
Une petite longueur, et un courant alternatif.
Donc ça fait un "dipôle". https://upload.wikimedia.org/wikipedia/ ... x150ms.gif
Oui mais le courant (alternatif) ne peut créer sur une longueur élémentaire un dipôle ? Vu que le déplacement des charges est un mouvements d'ensemble il ne peut y avoir de déficit ?
Modifié en dernier par BijouRe le 13 avr. 2018 07:26, modifié 1 fois.
2015-2016 : MPSI Janson de Sailly
2016-2017 : MP* Janson de Sailly

Messages : 1718

Enregistré le : 27 oct. 2017 10:55

Classe : Bac a fleurs

Re: Réseaux d’antennes dipolaires

Message par Hibiscus » 13 avr. 2018 07:11

Evidemment, en écrivant vite, j'ai oublié l'adjectif conductrice :mrgreen:
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Messages : 964

Enregistré le : 16 nov. 2014 20:40

Classe : MP

Re: Réseaux d’antennes dipolaires

Message par BijouRe » 15 avr. 2018 11:25

Hibiscus a écrit :
13 avr. 2018 07:11
Evidemment, en écrivant vite, j'ai oublié l'adjectif conductrice :mrgreen:
Hum, en quoi "rajouter" ce terme résouds le problème ? :?
2015-2016 : MPSI Janson de Sailly
2016-2017 : MP* Janson de Sailly

Messages : 163

Enregistré le : 05 mai 2009 11:52

Classe : Professeur

Re: Réseaux d’antennes dipolaires

Message par SL2(R) » 16 avr. 2018 03:46

BijouRe a écrit :En quoi une antenne est un dipôle oscillant ? Je ne comprend pas cette "approximation" étant donné qu'il n'y a pas de dipôle et donc pas de moment dipolaire.
L'antenne est d'abord découpée en tranches élémentaires, chacune étant assimilée à un petit dipôle. On utilise ensuite le théorème de superposition.
"You can't really understand anything unless you can calculate it." (Freeman J. Dyson)

www.laphyth.org

Répondre