[ParkourSup] sortons le pop-corn

Pour les questions sur l'inscription informatique ou sur une inscription hors procédure.

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Message par Volte » 03 juin 2018 23:37

Chactas a écrit :
03 juin 2018 23:30
Volte a écrit :
03 juin 2018 23:28
Chactas a écrit :
03 juin 2018 23:21


Non. Vos messages cultivent allègrement la confusion entre des systèmes distincts pour appuyer vos critiques. Quant à qualifier d'arguments vos affirmations péremptoires et grossières, c'est plus qu'audacieux. Mais libre à vous d'ignorer les éléments qui ne vont pas dans le sens de votre vision manichéenne.
Votre avis sur mon argumentation ne change strictement rien au fait que la votre est purement descriptive.
Sauf qu'en l'occurrence votre prétendue argumentation repose exclusivement sur des confusions et des exagérations grossières. Une réponse essentiellement descriptive suffit donc à l'invalider.
Non, parce que votre impression de confusion vient du fait que je ne cloisonne pas les choses comme vous (votre descriptif) mais que j'appréhende l'ensemble de façon plus globale.
Si vous prenez la peine de me répondre (ce que je ne vous demande pas, il s'agit de votre initiative), argumentez.
Vous me dites que je suis dans la caricature et le manichéisme, mais dans ce cas, comment définissez vous le post auquel je répondais initialement et qui opposait l'élève à 19.5 issu de CSP+ à celui issu de milieu défavorisé à 17 ?
Tout mon argumentaire consiste justement à expliquer que la plupart des élèves naviguent entre ces deux eaux, et que se sont justement les effets de seuils qui créent les injustices, effets de seuils qui pourraient être gommés avec une prédominance accrue du mérite académique.

Messages : 321

Enregistré le : 06 juin 2012 15:38

Classe : ENA

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Message par Chactas » 03 juin 2018 23:47

Volte a écrit :
03 juin 2018 23:37
Chactas a écrit :
03 juin 2018 23:30
Volte a écrit :
03 juin 2018 23:28

Votre avis sur mon argumentation ne change strictement rien au fait que la votre est purement descriptive.
Sauf qu'en l'occurrence votre prétendue argumentation repose exclusivement sur des confusions et des exagérations grossières. Une réponse essentiellement descriptive suffit donc à l'invalider.
Non, parce que votre impression de confusion vient du fait que je ne cloisonne pas les choses comme vous (votre descriptif) mais que j'appréhende l'ensemble de façon plus globale.
Si vous prenez la peine de me répondre (ce que je ne vous demande pas, il s'agit de votre initiative), argumentez.
Vous me dites que je suis dans la caricature et le manichéisme, mais dans ce cas, comment définissez vous le post auquel je répondais initialement et qui opposait l'élève à 19.5 issu de CSP+ à celui issu de milieu défavorisé à 17 ?
Tout mon argumentaire consiste justement à expliquer que la plupart des élèves naviguent entre ces deux eaux, et que se sont justement les effets de seuils qui créent les injustices, effets de seuils qui pourraient être gommés avec une prédominance accrue du mérite académique.
Adopter une vision globale peut être utile. Tout confondre et tout simplifier en revanche relève davantage de la manipulation que de l'argumentation.

Une prise en compte accrue des résultats académiques ne remédierait pas nécessairement aux effets de seuil : elle aboutirait simplement à les déplacer. Vous reprochiez au message que vous citiez d'avoir une vision caricaturale alors même que vous fondez tout votre argumentaire (en fait une suite d'affirmations aussi imprécises que péremptoire) sur les effets de seuil, sans même prendre la peine de préciser leur ampleur. Sur quoi vous fondez-vous pour prétendre que la plupart des élèves sont concernés par ces effets de seuil ?

En outre, vous semblez affirmer que rappeler la distinction entre l'attribution des places en internat et celle en résidence u n'a aucune importance. Or votre raisonnement naïf semble suggérer que les places du second système pourraient être aisément réattribuées au premier, ce qui est particulièrement discutable. Mais, effectivement, si vous préférez vous retrancher derrière des postures et des affirmations non étayées, débattre n'a guère d'intérêt.

Votre message sur les disparités d'insertion entre les filières universitaires est un modèle du genre, d'ailleurs. S'il est clair que les taux d'insertion sont moindres dans les filières LSH que dans les facultés de maths, d'informatique ou de droit, dire qu'elles ne contribuent que - très - marginalement à l'emploi et vouent l'écrasante majorité de leurs étudiants au chômage est caricatural si ce n'est mensonger : http://www.enseignementsup-recherche.go ... ltats.html.

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Message par Volte » 04 juin 2018 00:02

Chactas a écrit :
03 juin 2018 23:47
Volte a écrit :
03 juin 2018 23:37
Chactas a écrit :
03 juin 2018 23:30


Sauf qu'en l'occurrence votre prétendue argumentation repose exclusivement sur des confusions et des exagérations grossières. Une réponse essentiellement descriptive suffit donc à l'invalider.
Non, parce que votre impression de confusion vient du fait que je ne cloisonne pas les choses comme vous (votre descriptif) mais que j'appréhende l'ensemble de façon plus globale.
Si vous prenez la peine de me répondre (ce que je ne vous demande pas, il s'agit de votre initiative), argumentez.
Vous me dites que je suis dans la caricature et le manichéisme, mais dans ce cas, comment définissez vous le post auquel je répondais initialement et qui opposait l'élève à 19.5 issu de CSP+ à celui issu de milieu défavorisé à 17 ?
Tout mon argumentaire consiste justement à expliquer que la plupart des élèves naviguent entre ces deux eaux, et que se sont justement les effets de seuils qui créent les injustices, effets de seuils qui pourraient être gommés avec une prédominance accrue du mérite académique.
Adopter une vision globale peut être utile. Tout confondre et tout simplifier en revanche relève davantage de la manipulation que de l'argumentation.

Une prise en compte accrue des résultats académiques ne remédierait nécessairement aux effets de seuil : elle aboutirait simplement à les déplacer. Vous reprochiez au message que vous citiez d'avoir une vision caricaturale alors même que vous fondez tout votre argumentaire (en fait une suite d'affirmations aussi imprécises que péremptoire) sur les effets de seuil, sans même prendre la peine de préciser leur ampleur. Sur quoi vous fondez-vous pour prétendre que la plupart des élèves sont concernés par ces effets de seuil ?

En outre, vous semblez affirmer que rappeler la distinction entre l'attribution des places en internat et celle en résidence u n'a aucune importance. Or votre raisonnement naïf semble suggérer que les places du second système pourraient être aisément réattribuées au premier, ce qui est particulièrement discutable. Mais, effectivement, si vous préférez vous retrancher derrière des postures et des affirmations non étayées, débattre n'a guère d'intérêt.

Votre message sur les disparités d'insertion entre les filières universitaires est un modèle du genre, d'ailleurs. S'il est clair que les taux d'insertion sont moindres dans les filières LSH que dans les facultés de maths, d'informatique ou de droit, dire qu'elles ne contribuent que - très - marginalement à l'emploi et vouent l'écrasante majorité de leurs étudiants au chômage est caricatural si ce n'est mensonger : http://www.enseignementsup-recherche.go ... ltats.html.
Ce qui serait intéressant, puisque vous êtes si prompt à me donner des leçons de méthode, serait d'avoir un véritable comparatif en terme de revenus, d'évolution, de statut, et d'adéquation entre le niveau d'étude et l'emploi occupé avec le diplôme.
Parce qu'un Master 2 de psycho qui occupe 3 mois après sa sortie de l'université un emploi d'équipier à temps partiel chez Mc Do sur la base du SMIC horaire, certe, cela relève d'une bonne intégration sur le marché de l'emploi d'un point de vue purement statistique, mais dans les faits, ça reste de l'enfumage.

Messages : 321

Enregistré le : 06 juin 2012 15:38

Classe : ENA

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Message par Chactas » 04 juin 2018 00:09

Volte a écrit :
04 juin 2018 00:02
Ce qui serait intéressant, puisque vous êtes si prompt à me donner des leçons de méthode, serait d'avoir un véritable comparatif en terme de revenus, d'évolution, de statut, et d'adéquation entre le niveau d'étude et l'emploi occupé avec le diplôme.
Parce qu'un Master 2 de psycho qui occupe 3 mois après sa sortie de l'université un emploi d'équipier à temps partiel chez Mc Do sur la base du SMIC horaire, certe, cela relève d'une bonne intégration sur le marché de l'emploi d'un point de vue purement statistique, mais dans les faits, ça reste de l'enfumage.
Ce qui serait bon, surtout, c'est que puisque vous vous targuez de votre argumentation, vous fassiez preuve de davantage de rigueur avant d'asséner des affirmations péremptoires :

1) Vous parliez bien de chômage, de diplôme strictement inutile et non d'emploi précaire. Ce sont deux situations peu enviables mais qui sont bien distinctes. Quant à la question des revenus, elle est encore plus délicate à traiter : l'utilité sociale d'une profession ne se résume certainement pas à son niveau de rémunération. Pour le reste, personne ne soutient que l'insertion à l'issue d'un master de langues anciennes est la même qu'avec un diplôme de maths ou d'éco-gestion...
2) J'attends toujours vos précisions sur l'ampleur des effets de seuil que vous dénoncez avec tant de véhémence et sur le fait que "la plupart des élèves sont entre deux eaux".

Messages : 470

Enregistré le : 27 févr. 2013 16:45

Classe : ENVT

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Message par loupi » 04 juin 2018 00:23

Vous êtes êtes trop drôles, mais HS.

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Message par Volte » 04 juin 2018 00:24

Chactas a écrit :
04 juin 2018 00:09
Volte a écrit :
04 juin 2018 00:02
Ce qui serait intéressant, puisque vous êtes si prompt à me donner des leçons de méthode, serait d'avoir un véritable comparatif en terme de revenus, d'évolution, de statut, et d'adéquation entre le niveau d'étude et l'emploi occupé avec le diplôme.
Parce qu'un Master 2 de psycho qui occupe 3 mois après sa sortie de l'université un emploi d'équipier à temps partiel chez Mc Do sur la base du SMIC horaire, certe, cela relève d'une bonne intégration sur le marché de l'emploi d'un point de vue purement statistique, mais dans les faits, ça reste de l'enfumage.
Ce qui serait bon, surtout, c'est que puisque vous vous targuez de votre argumentation, vous fassiez preuve de davantage de rigueur avant d'asséner des affirmations péremptoires :

1) Vous parliez bien de chômage, de diplôme strictement inutile et non d'emploi précaire. Ce sont deux situations peu enviables mais qui sont bien distinctes. Quant à la question des revenus, elle est encore plus délicate à traiter : l'utilité sociale d'une profession ne se résume certainement pas à son niveau de rémunération. Pour le reste, personne ne soutient que l'insertion à l'issue d'un master de langues anciennes est la même qu'avec un diplôme de maths ou d'éco-gestion...
2) J'attends toujours vos précisions sur l'ampleur des effets de seuil que vous dénoncez avec tant de véhémence et sur le fait que "la plupart des élèves sont entre deux eaux".
1)Quand je parle de chômage, je parle bien entendu de l'occupation d'un emploi sans rapport avec la formation suivie et n’octroyant pas un statut en adéquation avec le niveau de diplôme à la sortie.
Expliquez moi à quoi sert un diplome quand celui ci n'est d'aune utilité pour occuper un emploi ?
Ce diplôme ne sert donc à rien, c'est une perte de temps et d'argent.
Mais si vous êtes satisfait du résultat, j'en suis ravi pour vous, personnellement, je considère cela comme un echec.
Ceci étant, j'imagine que vous allez occulter l'esprit de mes propos pour vous concentrer sur la lettre, c'est assez médiocre, mais de bonne guerre de votre part. :wink:

2)Vous êtes un matheux, dois je vraiment vous expliquer que l'essentiel des effectifs se situent entre les deux extrèmes ?
Et que pour supprimer les effets de seuils, il suffit de supprimer les seuils.
Et de les remplacer par du mérite académique.

Messages : 321

Enregistré le : 06 juin 2012 15:38

Classe : ENA

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Message par Chactas » 04 juin 2018 00:30

Volte a écrit :
04 juin 2018 00:24


1)Quand je parle de chômage, je parle bien entendu de l'occupation d'un emploi sans rapport avec la formation suivie et n’octroyant pas un statut en adéquation avec le niveau de diplôme à la sortie.
Expliquez moi à quoi sert un diplome quand celui ci n'est d'aune utilité pour occuper un emploi ?
Ce diplôme ne sert donc à rien, c'est une perte de temps et d'argent.
Mais si vous êtes satisfait du résultat, j'en suis ravi pour vous, personnellement, je considère cela comme un echec.
Ceci étant, j'imagine que vous allez occulter l'esprit de mes propos pour vous concentrer sur la lettre, c'est assez médiocre, mais de bonne guerre de votre part. :wink:

2)Vous êtes un matheux, dois je vraiment vous expliquer que l'essentiel des effectifs se situent entre les deux extrèmes ?
Et que pour supprimer les effets de seuils, il suffit de supprimer les seuils.
Et de les remplacer par du mérite académique.
ll s'agira de mon dernier message car cette discussion est bel et bien à la fois HS et stérile devant une telle mauvaise foi.

1) A nouveau des affirmations péremptoires qu'aucun élément factuel ne vient étayer. Où sont donc vos données sur la stricte inutilité du diplôme pour l'écrasante majorité des diplômés des filières concernées ? Affirmer, c'est bien, prouver, c'est mieux.

2) A nouveau une réponse qui ne répond pas à la question posée. Vous parliez bien d'accroître la part du mérite et pas de substituer un système entièrement nouveau à un autre. Une solution bien naïve. De plus, comme pour le point précédent, je note que vous vous gardez bien de nous donner le nombre d'élèves concernés par les effets de seuil sur lesquels vous versez tant de larmes. Mais apparemment, l'idée même d'une argumentation fondée sur des données précises vous est étrangère. :wink:

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Message par Volte » 04 juin 2018 00:42

Chactas a écrit :
04 juin 2018 00:30
Volte a écrit :
04 juin 2018 00:24


1)Quand je parle de chômage, je parle bien entendu de l'occupation d'un emploi sans rapport avec la formation suivie et n’octroyant pas un statut en adéquation avec le niveau de diplôme à la sortie.
Expliquez moi à quoi sert un diplome quand celui ci n'est d'aune utilité pour occuper un emploi ?
Ce diplôme ne sert donc à rien, c'est une perte de temps et d'argent.
Mais si vous êtes satisfait du résultat, j'en suis ravi pour vous, personnellement, je considère cela comme un echec.
Ceci étant, j'imagine que vous allez occulter l'esprit de mes propos pour vous concentrer sur la lettre, c'est assez médiocre, mais de bonne guerre de votre part. :wink:

2)Vous êtes un matheux, dois je vraiment vous expliquer que l'essentiel des effectifs se situent entre les deux extrèmes ?
Et que pour supprimer les effets de seuils, il suffit de supprimer les seuils.
Et de les remplacer par du mérite académique.
ll s'agira de mon dernier message car cette discussion est bel et bien à la fois HS et stérile devant une telle mauvaise foi.

1) A nouveau des affirmations péremptoires qu'aucun élément factuel ne vient étayer. Où sont donc vos données sur la stricte inutilité du diplôme pour l'écrasante majorité des diplômés des filières concernées ? Affirmer, c'est bien, prouver, c'est mieux.

2) A nouveau une réponse qui ne répond pas à la question posée. Vous parliez bien d'accroître la part du mérite et pas de substituer un système entièrement nouveau à un autre. Une solution bien naïve. De plus, comme pour le point précédent, je note que vous vous gardez bien de nous donner le nombre d'élèves concernés par les effets de seuil sur lesquels vous versez tant de larmes. Mais apparemment, l'idée même d'une argumentation fondée sur des données précises vous est étrangère. :wink:
Vous devriez éviter de vous poser en gardien des élégances, vous n'en n'avez pas les moyens.
Je vais faire l'effort de chercher et trouver une étude montrant que certaines filières ne permettent pas d'obtenir les débouchés professionnels espérés, vu qu'il faut vous prouver que l'eau mouille et le feu brûle...
Concernant les effets de seuils, je parle bien de les supprimer concernant le logement (sauf pour ceux habitant la ville de la prepa obtenue, un parisien n'aurait pas vocation à être interne à Paris), mais il n'y a aucune remise en cause concernant les bourses.
Je ne vois pas en quoi une modification des critères du logement constitue une remise en cause totale du système.
Partielle, oui.
La précision, toujours... 8)
Modifié en dernier par Volte le 04 juin 2018 00:50, modifié 1 fois.

Messages : 321

Enregistré le : 06 juin 2012 15:38

Classe : ENA

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Message par Chactas » 04 juin 2018 00:47

Volte a écrit :
04 juin 2018 00:42
Vous devriez éviter de vous poser en gardien des élégances, vous n'en n'avez pas les moyens.
Je vais faire l'effort de chercher et trouver une étude montrant que certaines filières ne permettent pas d'obtenir les débouchés professionnels espérés, vu qu'il faut vous prouver que l'eau mouille et le feu brûle...

Je déroge à ma parole tant votre message prouve exactement ce que je disais. Toujours aucune justification, simplement la certitude illusoire d'avoir raison. Vous me voyez navré de vous contraindre à l'effort herculéen consistant à faire preuve de nuances et à développer une véritable argumentation.

Au passage, je note le glissement savoureux : on passe de "filières strictement inutiles, vouant exclusivement au chômage" à "certaines filières ne permettent pas d'obtenir les débouchés professionnels espérés". Effectivement, je pense que vous trouverez de nombreuses études pour justifier une telle platitude. ;)

Si vous pouviez nous en fournir également des chiffres sur les étudiants obligés de renoncer aux prépas d'élites par les maudits effets de seuil, ce serait bien également.

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: [ParkourSup] sortons le pop-corn

Message par Volte » 04 juin 2018 00:55

Chactas a écrit :
04 juin 2018 00:47
Volte a écrit :
04 juin 2018 00:42
Vous devriez éviter de vous poser en gardien des élégances, vous n'en n'avez pas les moyens.
Je vais faire l'effort de chercher et trouver une étude montrant que certaines filières ne permettent pas d'obtenir les débouchés professionnels espérés, vu qu'il faut vous prouver que l'eau mouille et le feu brûle...



Au passage, je note le glissement savoureux : on passe de "filières strictement inutiles, vouant exclusivement au chômage" à "certaines filières ne permettent pas d'obtenir les débouchés professionnels espérés". Effectivement, je pense que vous trouverez de nombreuses études pour justifier une telle platitude. ;)

Si vous pouviez me retrouver ce post où je parle de filière vouant exclusivement au chômage ?
Parce que je parle exclusivement, me semble-t-il d'absence de débouchés professionnels de la filière choisie.
Merci de conserver un minimum d’honnêteté intellectuelle, il en reste déjà si peu.

Verrouillé