Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 2408

Enregistré le : 11 nov. 2009 16:49

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Adolorante » 03 août 2018 12:04

C'est très probable, sauf éventuellement dans certaines petites boîtes.

Néanmoins, si tu deviens manager c'est pas dit que ton N+1 le soit également.
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » 03 août 2018 14:56

Adolorante a écrit :
03 août 2018 12:04
C'est très probable, sauf éventuellement dans certaines petites boîtes.

Néanmoins, si tu deviens manager c'est pas dit que ton N+1 le soit également.
Dans ma lignée directe ils sont ingé jusqu'au PDG. Avec pour certains la casquette pilote d'essais en plus.

Ceux qui ne sont pas ingé sont les managers de départements non techniques ou alors le PDG et/ou les très hauts membres de l'organigramme.
Vendue, merci

Messages : 2408

Enregistré le : 11 nov. 2009 16:49

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Adolorante » 03 août 2018 15:26

J'ai vu de tout. Dans ma boite actuelle ils sont tous actuaires (DG compris) tandis que dans ma boîte précédente, rien à voir : un N+1 analyste d'entreprise, un N+2 juriste, un N+3 commercial et un N+4 commercial.
Actuaire associé.
Ne répond pas aux questions sur l'actuariat par MP sauf besoin de confidentialité. Posez plutôt votre question sur forum.

Messages : 216

Enregistré le : 19 juin 2015 17:01

Classe : Ingénieur

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par vercore » 12 oct. 2018 14:06

Vaut-il mieux privilégier un PFE au sein d'une grosse boîte (disons AF) même si le contenu du stage ne semble pas passionnant au premier abord ? L'objectif stratégique étant une embauche et éviter les SSII à court terme
Ingénieur ENAC

Messages : 6651

Enregistré le : 17 avr. 2012 21:19

Classe : Thé à la

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par bullquies » 12 oct. 2018 15:05

Il faut que la boîte soit entrain de recruter. (tu peux poser la question, et tu peux aussi te renseigner à propos des résultats etc pour avoir une idée de ce qui va se passer dans les prochains mois)

Sinon il vaut mieux évidemment faire un PFE dans une boîte, et faire ce pour quoi tu voudrais être recruté.

Si tu veux faire du big data et que ton PFE ne contient pas "big data" c'est presque pas la peine.
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » 12 oct. 2018 15:10

vercore a écrit :
12 oct. 2018 14:06
Vaut-il mieux privilégier un PFE au sein d'une grosse boîte (disons AF) même si le contenu du stage ne semble pas passionnant au premier abord ? L'objectif stratégique étant une embauche et éviter les SSII à court terme
Tu irais dans une grosse boite, et sinon où ?
Le mieux pour éviter la SSII c'est de viser un secteur qui recrute, et si jamais (comme tu sembles l'être) tu es passionné par un secteur qui ne recrute pas (le notre :mrgreen: ) et bien viser les boites au sein de celui-ci qui sont réputées pour embaucher leurs stagiaires.

Cela dit, ton stage de fin d'études c'est l'occasion unique de réaliser un travail poussé scientifiquement. Si ça t'intéresse, ça peut compter.
Mais pour être embauché en direct le plus sûr ça reste de rejoindre une boite qui embauche. Attention cela dit car un stage raté (par manque d'intérêt pour celui-ci) ne te vaudra pas une embauche, même dans une boite qui recrute :mrgreen:

NE PAS croire le recruteur sur parole quand il te dit que les stagiaires sont embauchés en fin de stage.
Croire un faisceau concordant de sources (au moins, linkedin et réseau d'anciens étudiants)
Vendue, merci

Messages : 216

Enregistré le : 19 juin 2015 17:01

Classe : Ingénieur

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par vercore » 12 oct. 2018 15:37

Pour le moment j'ai éliminé de mes recherches les constructeurs aéro. Beaucoup de PFE proposés mais pas d'embauches, je ne vois donc pas d'intérêt à postuler chez eux. (J'avoue avoir essayé Pilatus en Suisse :mrgreen: )
Je suis plutot intéressé par les airlines, aéroports ou la maintenance (CCO, MRO, CAMO) qui sont des domaines où à priori on évite pas mal de SSII.
Les offres de stages commencent à arriver, mais je n'ai pas vraiment d'infos si ça recrute derrière. Même si mon école est bien représentée dans ces entreprises, et que les stages nous sont spécifiquement réservés.
Dans le cas d'AF, ça aurait l'avantage d'avoir un argument supplémentaire en cas de PSY2 cadet
Ingénieur ENAC

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » 12 oct. 2018 16:07

vercore a écrit :
12 oct. 2018 15:37
Pour le moment j'ai éliminé de mes recherches les constructeurs aéro. Beaucoup de PFE proposés mais pas d'embauches, je ne vois donc pas d'intérêt à postuler chez eux. (J'avoue avoir essayé Pilatus en Suisse :mrgreen: )
Je suis plutot intéressé par les airlines, aéroports ou la maintenance (CCO, MRO, CAMO) qui sont des domaines où à priori on évite pas mal de SSII.
Les offres de stages commencent à arriver, mais je n'ai pas vraiment d'infos si ça recrute derrière. Même si mon école est bien représentée dans ces entreprises, et que les stages nous sont spécifiquement réservés.
Dans le cas d'AF, ça aurait l'avantage d'avoir un argument supplémentaire en cas de PSY2 cadet
Oui et non..
AF s'en fout complètement de savoir si tu travailles déjà chez eux ou pas. J'ai vu des gens d'AF se faire admettre ou refuser avec à peu près le même taux que la population générale.

Par contre tu conserves l'ancienneté dans l'entreprise donc c'est un avantage.
Si ça recrute de ces côtés là, vas-y. Mais en choisissant une boite connue pour embaucher ses stagiaires. Contacte les anciens de ton école qui y sont. L'annuaire sert à ça.
Vendue, merci

Messages : 158

Enregistré le : 25 janv. 2018 07:31

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Flyt » 14 oct. 2018 15:55

Jay Olsen a écrit :
12 oct. 2018 16:07
vercore a écrit :
12 oct. 2018 15:37
Pour le moment j'ai éliminé de mes recherches les constructeurs aéro. Beaucoup de PFE proposés mais pas d'embauches, je ne vois donc pas d'intérêt à postuler chez eux. (J'avoue avoir essayé Pilatus en Suisse :mrgreen: )
Je suis plutot intéressé par les airlines, aéroports ou la maintenance (CCO, MRO, CAMO) qui sont des domaines où à priori on évite pas mal de SSII.
Les offres de stages commencent à arriver, mais je n'ai pas vraiment d'infos si ça recrute derrière. Même si mon école est bien représentée dans ces entreprises, et que les stages nous sont spécifiquement réservés.
Dans le cas d'AF, ça aurait l'avantage d'avoir un argument supplémentaire en cas de PSY2 cadet
Oui et non..
AF s'en fout complètement de savoir si tu travailles déjà chez eux ou pas. J'ai vu des gens d'AF se faire admettre ou refuser avec à peu près le même taux que la population générale.

Par contre tu conserves l'ancienneté dans l'entreprise donc c'est un avantage.
Si ça recrute de ces côtés là, vas-y. Mais en choisissant une boite connue pour embaucher ses stagiaires. Contacte les anciens de ton école qui y sont. L'annuaire sert à ça.
Tout à fait, AF ce n'est pas la PME du coin, donc faire un stage chez eux ne te donnera pas plus facilement accès à un job. Pour que ton stage chez AF mène à une embauche, il faudrait que tu t'inscrives comme un élément nécessaire au fonctionnement de l'équipe que tu intègres, or de tous les stages que j'ai pu voir chez AF, le stagiaire est rarement une colonne porteuse d'un projet. Ce n'est pas le cas dans les boites de plus petite taille où l'ouverture d'un stage vers une embauche est bien plus fréquente.
Sinon, oui, en étant dans une compagnie, tu évites les SII, mais le boulot n'est absolument pas le même que le boulot d'un ingé en industrie, et ce n'est pas pour autant que tu auras des conditions salariales bien différentes d'une SII (où j'étais, le salaire d'ingé était sensiblement équivalent à celui d'une SII, il n'y avait pas d'avantages en nature et l'évolution de carrière était faible voire inexistante).

Messages : 2734

Enregistré le : 13 mai 2014 21:12

Classe : intégré

Re: Mettre un terme à l'arnaque au premier salaire

Message par Jay Olsen » 06 nov. 2018 19:34

https://www.youtube.com/watch?v=3Z0yih4Md74&t=52m04s
Vidéo d'Emmanuel Todd sur le macronisme.
/!\ Attention, ce forum n'étant pas politique, on va éviter toute la partie sur le macronisme ! /!\

On parle des jeunes diplômés et du déclassement dont ils sont victimes
"Leurs conditions de travail, l'intérêt de leur travail, n'est en rien comparable avec celui des générations précédentes"
Pour lui, un polytechnicien, même en Finance, c'est "la plèbe d'en haut".

Sentiment tout à fait partagé par mes collègues quand j'étais en SSII : ouvrier intellectuel.

Voyez plutôt la vidéo comme un élément concordant participant à confirmer la thèse évoquée par ce topic.
Vendue, merci

Verrouillé