CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Les questions sur les écoles d'ingénieurs et autres.

Messages : 10266

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par father » 04 août 2018 10:14

Ouh la cela devient fumeux..

Messages : 51

Enregistré le : 28 févr. 2018 17:19

Classe : MP*

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par gonfricks » 04 août 2018 10:33

désolé je m'exprime avec passion.... il faut savoir que la différence entre intégré central paris ou une central de province se joue sur les notes de tp et tipe......Alors pourquoi autant de différence et de favoritisme dans le marché de l'emploi pour une et pas pour les autres, il n'y a pas une grosse différence en terme de niveau entre les élèves qui intègrent les différentes central, dans ce cas cela se joue dans la différence du niveau de l'enseignement entres les différentes écoles central, pourquoi il y a cette différence sachant que les enseignants à ce niveau sont du même calibre ?

Messages : 662

Enregistré le : 09 janv. 2014 17:43

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par schmetterling » 04 août 2018 11:21

Pourquoi les notes des TP et du TIPE en particulier ? Toutes les notes comptent et ont leurs coefficients.... Ta réflexion est un peu tordu ...
Parent de trois jeunes:
PTSI-PT JULES FERRY ARTS / MPSI-PSI* HOCHE CS / BCPST HOCHE

Messages : 51

Enregistré le : 28 févr. 2018 17:19

Classe : MP*

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par gonfricks » 04 août 2018 11:33

tu peux ne pas être d'accord avec ma réflexion mais de la à la traiter de tordu c'est abusé ....

je connais plusieurs cas avec des notes excellentes en oral de maths et physique (dont moi ) qui se sont fait recalé à cause du massacre du tipe et tp, d'autres avec des notes en dessous de la moyenne en maths ou physique avec d'excellente notes en tp et tipe et l'ont eu. La majorités des candidats obtiennent des notes assez similaires en science aux alentours de 12-15 mais le tp et tipe tu trouves une grande différences un tas dont les notes varient entre 02 et 06 et un autres entres 12 et 17 , le tipe n'en parlant pas...

Messages : 1142

Enregistré le : 14 août 2011 15:14

Classe : M P *

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par MATHADOR » 04 août 2018 12:33

Les entreprises où "on veut uniquement du JD X/ENS" sont des structures à taille humaine et rares. De plus, si tu fais l'ECP, tu n'iras sûrement pas là-bas en stage, tu n'y postuleras sûrement même pas et tu pourras finir si tu le souhaites à l'étranger (Londres, NY...) aussi bien payé que les X locaux. Même GS, McKinsey ou Ardian prennent indifféremment des X ou ECP s'ils sont très bons. Dans l'immense majorité des cas, un ECP pourra rentrer si un X le peut. La différence se situe selon moi à un autre niveau. Déjà, et ça c'est beaucoup moins rare, un JD de l'X sera souvent mieux payé qu'un centralien (toutes les entreprises ne font pas 3 gros paquets en mettant dans le même premier sac X/ECP/Ponts...), même si la différence n'est pas non plus insurmontable. Ensuite, quelque chose qu'on évoque beaucoup moins, disons qu'il est plus facile pour un X "pas ouf" d'obtenir un poste très convoité, là où un ECP n'aura aucun droit à l'erreur. Je l'ai déjà mentionné sur ce forum mais je connais quelques cas d'X qui ont eu des postes assez sélectifs (soit parce que bien payés dans une structure de niche montante, soit dans un graduate programme très réputé de l'industrie), en ayant pourtant échoués aux tests d'anglais en ligne (ou à l'étude de cas pratique) ou après avoir carrément été formellement rappelé par la RH après avoir été une première fois éliminé car finalement "il était quand même X donc on lui laisse le bénéfice du doute avec la période d'essai comme seconde chance" (en gros, un des boss a piétiné l'avis de la RH et/ou des opérationnels en leur demandant de rappeler "celui qui a fait l'X"). À noter que ce genre de configuration est quasiment impossible si plusieurs X "bons" postulent et acceptent le poste. Par conséquent, on ne retrouvera jamais de situation pareille en banque d'affaires ou en conseil en strat (au moins chez les gros). Bref, pour finir dans les postes que tu vises, cela ne vaut pas le coup de faire 5/2 car les boîtes dont je parle au début de mon message, tu peux très facilement les éviter. Globalement, la différence se situe essentiellement sur le "pendant l'école", pas sur l'après (hormis cas atypique, par exemple si tu vas à la SG, avoir fait l'X est un gros avantage).

Parlons maintenant des écoles en elles-mêmes. L'avantage (ou l'inconvénient pour certains, mais j'ai l'impression que pour toi ça n'en serait pas un), c'est que l'X reste pour l'instant encore le prolongement le plus naturel et le plus aligné avec la prépa pour ceux qui ont apprécié ces années, tout en finissant ingénieur (voire avec deux diplômes d'ingénieur) et en pouvant quand même faire par la suite tout et n'importe quoi. Parmi les écoles d'ingénieurs, il n'y a selon moi qu'à l'X où tu peux (si t'en as envie) étudier des choses théoriques juste parce que tu trouves ça joli/ludique ou ce que tu veux, même si tu sais par avance qu'après ça ne te servira a priori à rien, et que ça ne t'empêchera surtout en rien d'effectuer quelque chose de disjoint de cet amusement passager. Pour caricaturer, quand en MPSI on démontre l'existence de la signature du déterminant, les gens en école d'ingé postbac démarrent leur premier projet de robotique et pensent que leur pote en MPSI perd son temps. Que ce soit vrai ou non (la perte de temps), le MPSI pourra s'il le souhaite effectuer la totalité des métiers accessibles à son pote fan de robots. C'est exactement la même chose quelques années plus tard quand à l'X tu pourras t'amuser à étudier la cyclicité des extensions galoisiennes tout en finissant dans les mêmes jobs que ton pote centralien qui, pendant le même temps, termine son rapport pour un projet de systèmes embarqués. Bien sûr, il est possible de faire un cursus relativement matheux à l'ECP en s'y prenant bien (en le complétant), mais la colonne vertébrale ce qui te fera "centralien" est fondamentalement moins théoricienne (certains diront qu'elle est plus technicienne) qu'à l'X. Pour conclure, en se restreignant aux domaines de l'ingénierie (sinon pour l'académique c'est plus large pour l'X), du plus théorique au plus pratique, on trouve à la fois des X et des ECP qui excellent. Ainsi, je vous laisse juger le raisonnement souvent utilisé par les attaquants de l'X (et de la prépa en général) selon lequel pour former un bon ingénieur, il faut nécessairement lui faire faire une dose raisonnable (sous-entendu beaucoup) d"ingénierie" (sous-entendu, dans la connotation laborantine du terme).
2011-2012 : M P S I
2012-2013 : M P *
X2013

Messages : 6651

Enregistré le : 17 avr. 2012 21:19

Classe : Thé à la

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par bullquies » 04 août 2018 12:39

petit bémol : CS devrait être mieux vue que ECP.
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

Messages : 7

Enregistré le : 03 août 2018 22:26

Classe : MP*

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par euronymous » 04 août 2018 22:55

Bertho74 a écrit :
04 août 2018 15:45
Bonjour

Pourriez-vous indiquer par recoupement de vos retours sur SCEI le rang supposé des derniers admis pour les écoles du top 12 (X, 4 ENS, Mines, CS, Ponts, ENSTA, SupAero, SupOptique,...) ?
Merci d'avance, cela pourrait aider pour la 3ème vague du 28 Août.
{En précisant SVP à chaque fois MPI, PC ou PSI]

Après deuxième vague SCEI, en première approximation (merci de corriger selon vos données qui seraient plus précises):

*MPI:
X < 130 eme
ENS Ulm < 75 eme
ENS Lyon < 130 eme
ENS Cachan < 140 eme
ENS Rennes < 150 eme
Mines < 150 eme
CS < 500 eme
Ponts < 350 eme
...
Pour CS je connais quelqu'un qui est 5xx et qu'il l'a donc c'est un peu plus.

D'après vos réponses je crois comprendre qu'il y a toujours des domaines ou les X seront favorisés. Même si ce ne sont pas ceux qui m'attirent à priori étant donné que je ne suis pas sur de ce que je ceux faire après ça me dérangerait de me "fermer des portes" ou du moins de limiter mes possibilités juste pour un nom d'école.
Modifié en dernier par euronymous le 17 août 2018 05:05, modifié 1 fois.

Messages : 6651

Enregistré le : 17 avr. 2012 21:19

Classe : Thé à la

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par bullquies » 04 août 2018 23:33

ok enjoy tes deux ans supplémentaires
The Axiom of Choice is obviously true, the Well-Ordering Principle is obviously false, and nobody knows about Zorn's Lemma. - Jerry Bona

Messages : 176

Enregistré le : 18 mars 2015 18:44

Classe : Vacancier

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par Sylve » 04 août 2018 23:38

Bertho74 a écrit :
04 août 2018 15:45
Bonjour

Pourriez-vous indiquer par recoupement de vos retours sur SCEI le rang supposé des derniers admis pour les écoles du top 12 (X, 4 ENS, Mines, CS, Ponts, ENSTA, SupAero, SupOptique,...) ?
Merci d'avance, cela pourrait aider pour la 3ème vague du 28 Août.
{En précisant SVP à chaque fois MPI, PC ou PSI]

Après deuxième vague SCEI, en première approximation (merci de corriger selon vos données qui seraient plus précises):

*MPI:
X < 130 eme
ENS Ulm < 75 eme
ENS Lyon < 130 eme
ENS Cachan < 140 eme
ENS Rennes < 150 eme
Mines < 150 eme
CS < 500 eme
Ponts < 350 eme
...
Tes stats ont l'air de sortir de nulle part, j'ai un contre-exemple au moins pour l'X.

Edit : Aux mines aussi.
Modifié en dernier par Sylve le 05 août 2018 16:21, modifié 1 fois.

Messages : 1375

Enregistré le : 01 juin 2010 22:35

Classe : CAC40

Localisation : Valaam

Re: CentraleSupelec ou 5/2 pour l'X

Message par train epicycloidal » 05 août 2018 16:09

euronymous a écrit :
04 août 2018 22:55
D'après vos réponses je crois comprendre qu'il y a toujours des domaines ou les X seront favorisés.
Tu sembles lire essentiellement ce que tu attends d’avance. Ta compréhension ressemble plus à ton préjugé qu’à la synthèse des réponses apportées.
Employé.

Répondre