Le "surnotage" existe-il en prepa ?

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 1418

Enregistré le : 25 avr. 2015 11:57

Re: Le "surnotage" existe-il en prepa ?

Message par grenadine » 25 sept. 2018 09:45

"Il pensait qu'il serait dans les derniers"

Pourquoi ? Pris tardivement dans cette prépa ?

S'il y est, c'est qu'il a le niveau pour. Il est très difficile d'estimer son niveau en terminale.

Edit : le niveau de classe est souvent assez hétérogène. Même dans les prépas du top5. Cela n'a rien de surprenant.

Visiblement, tout va bien en ce début de sup. 😊

Qu'il se focalise sur son travail....
Mum :)
MPSI-PSI* Hoche ENSTA Paris
PTSI-PT Benjam' ESTP
TS SI spé maths

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: Le "surnotage" existe-il en prepa ?

Message par Volte » 25 sept. 2018 09:58

grenadine a écrit :
25 sept. 2018 09:45
"Il pensait qu'il serait dans les derniers"

Pourquoi ? Pris tardivement dans cette prépa ?

S'il y est, c'est qu'il a le niveau pour. Il est très difficile d'estimer son niveau en terminale.

Visiblement, tout va bien en ce début de sup. 😊

Qu'il se focalise sur son travail....
Non, même pas, pris avec internat au bout d'une semaine (ainsi qu'à HIV et Saint Louis, mais sans internat).
Déjà l'année dernière, il pensait que ses notes ne voulaient rien dire, parce que sa classe était, selon ses dires, et malgré l'appréciation "excellente classe" du dossier parcoursup, faible (un pris à Ginette, une autre à Hoche quand même).
Parce que son lycée, s'il était "correct" (alors que c'est objectivement un vrai bon lycée de province), n'était, bien entendu, pas au niveau des meilleurs lycées parisiens dont n'importe quel élève situé à la dixième place taillerait en pièce les petits provinciaux qu'ils sont...
Je n'ai jamais vu une telle incapacité à l'optimisme et je ne sais pas gérer ça.

Messages : 1418

Enregistré le : 25 avr. 2015 11:57

Re: Le "surnotage" existe-il en prepa ?

Message par grenadine » 25 sept. 2018 10:16

Ginette et Hoche...pas une classe de chèvre. 😂

Il doit apprendre à faire confiance aux autres. Ne pas tout juger et vouloir maîtriser... j'en ai un tout pareil. 😉
Mum :)
MPSI-PSI* Hoche ENSTA Paris
PTSI-PT Benjam' ESTP
TS SI spé maths

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: Le "surnotage" existe-il en prepa ?

Message par Volte » 25 sept. 2018 10:37

grenadine a écrit :
25 sept. 2018 10:16
Ginette et Hoche...pas une classe de chèvre. 😂

Il doit apprendre à faire confiance aux autres. Ne pas tout juger et vouloir maîtriser... j'en ai un tout pareil. 😉
Et toi aussi tu alternes entre le désespoir et l'envie de l'étrangler ? :lol:

Messages : 1377

Enregistré le : 26 août 2013 15:52

Re: Le "surnotage" existe-il en prepa ?

Message par lucascab » 25 sept. 2018 10:48

Faut l'étrangler !
Sans rire, ça ressemble à de la fausse modestie mal placée (je dis pas que c'est ça soyons clairs). C'est mignon tant qu'on est en prépa mais dès maintenant et plus tard dans le monde du travail c'est une très bonne chose de savoir s'évaluer. Faire preuve d'objectivité ne fait pas de mal, et je suis pas sûr que ça ait un quelconque lien avec la confiance qu'il peut accorder aux autres.
Au mieux c'est très énervant pour ceux qui l'entourent, et ça le desservira à l'avenir.

J'ai toujours préféré celui qui paraissait arrogant et qui avait une super note que celui qui disait qu'il avait tout raté et qui avait une super note. Peut-être aussi parce que je suis de la première catégorie.
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant-Consultant Senior-WannabeManager

Messages : 1418

Enregistré le : 25 avr. 2015 11:57

Re: Le "surnotage" existe-il en prepa ?

Message par grenadine » 25 sept. 2018 10:52

Ça arrive encore trop souvent 😁

Il faut le rassurer, l'écouter, ne pas donner trop de conseils (même sensés) qui de toutes façons seront balayés.

Bon courage !
Mum :)
MPSI-PSI* Hoche ENSTA Paris
PTSI-PT Benjam' ESTP
TS SI spé maths

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: Le "surnotage" existe-il en prepa ?

Message par Volte » 25 sept. 2018 10:58

lucascab a écrit :
25 sept. 2018 10:48
Faut l'étrangler !
Sans rire, ça ressemble à de la fausse modestie mal placée (je dis pas que c'est ça soyons clairs). C'est mignon tant qu'on est en prépa mais dès maintenant et plus tard dans le monde du travail c'est une très bonne chose de savoir s'évaluer. Faire preuve d'objectivité ne fait pas de mal, et je suis pas sûr que ça ait un quelconque lien avec la confiance qu'il peut accorder aux autres.
Au mieux c'est très énervant pour ceux qui l'entourent, et ça le desservira à l'avenir.

J'ai toujours préféré celui qui paraissait arrogant et qui avait une super note que celui qui disait qu'il avait tout raté et qui avait une super note. Peut-être aussi parce que je suis de la première catégorie.
Moi, j'étais arrogant et je prenais des plombs, alors je comprends encore moins.

Messages : 1377

Enregistré le : 26 août 2013 15:52

Re: Le "surnotage" existe-il en prepa ?

Message par lucascab » 25 sept. 2018 11:07

Volte a écrit :
25 sept. 2018 10:58
Moi, j'étais arrogant et je prenais des plombs, alors je comprends encore moins.
:lol: :lol: :lol:
Heureusement je savais quand je prenais des plombs aussi, ce qui m'évitait des excès d'arrogance. Ca peut arriver de se tromper, mais ça reste un super exercice de savoir évaluer sa performance de façon objective (et c'est un exercice assez difficile).

Cela a un effet déstressant garanti !
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant-Consultant Senior-WannabeManager

Messages : 1419

Enregistré le : 06 mai 2016 14:51

Classe : Sorcier

Re: Le "surnotage" existe-il en prepa ?

Message par saysws » 25 sept. 2018 11:24

Non ça n'existe pas, en tout cas encore moins que le sous-notage je dirais.

En colle oui, on a tendance à être surnoté, mais c'est habituel et personne ne fais attention aux notes de colle. Comme je m'en suis rendu compte cette année une des raisons du surnotage en colle est que beaucoup de colleur sont des étudiants, sur Paris en particulier beaucoup sont des normaliens en 1A, et noté sévèrement des élèves alors qu'on était à leur place l'an dernier c'est pas facile...
En tout cas déjà pendant ma prépa j'avais constaté que les profs de prépa notait plus durement en colles que les colleurs extérieurs.

En DS le sous-notage n'existe PAS, en fait ce qu'il faut savoir c'est que l'objectif en prépa est de passé des concours, si votre fils est 10ème de la classe même si il a 5 points bruts sur 130 une note de 15 est tout à fait raisonnable. A l'inverse les derniers de classes qui ont pourtant fait des choses se sentent parfois sous notés.

Il faut intégrer rapidement que la donnée importante en prépa est le classement et non pas la note, je sais que certains n'aiment pas ça, mais c'est comme ça (mon prof de physique de sup par exemple ne mettait pas les classements sur les copies avant le 2nd semestre mais tôt ou tard il faut s'y mettre).
2016-2018 - PCSI 1 / PC*- Champollion
2018- ? - ENS Ulm

Messages : 220

Enregistré le : 06 juin 2017 09:43

Classe : intégré

Re: Le "surnotage" existe-il en prepa ?

Message par koopakg » 25 sept. 2018 12:09

saysws a écrit :
25 sept. 2018 11:24
En colle oui, on a tendance à être surnoté, mais c'est habituel et personne ne fais attention aux notes de colle.
En tout cas déjà pendant ma prépa j'avais constaté que les profs de prépa notait plus durement en colles que les colleurs extérieurs.
Exactement ce que j'allais écrire. Contrairement au fils de Volte, ca fait du bien à l'ego sur le coup mais personne n'est vraiment dupe. D'ailleurs, les colleurs ""complaisants"" sont très vite identifiés dans les classes; un 15 avec Mr X n'a pas du tout la même valeur qu'un 15 avec Mr Y. Mais au fond, peu importe.

Les DS et le classement au sein de la classe sont les données disons "importantes".

Répondre