L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 713

Enregistré le : 23 janv. 2017 14:27

L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par framboise2 » 19 oct. 2018 13:52

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/ ... 7795234068

Ca fait quand même quelques années qu'en entreprise on fait attention à l'alcool dans les organisations de pots et autres soirées, du fait que la responsabilité pénale de l'employeur est engagée.
Que les arguments repris dans l'article soient ou non les bons, le sujet existe avant, pendant et après l'école, j'en ai un exemple autour de moi.
Il est grand temps que les prépas et surtout les écoles prennent soin de leur image et fassent preuve de responsabilité.
Ce n'est pas en modérant le sujet qu'on y arrivera :wink:
:P Parent

Messages : 34

Enregistré le : 29 mai 2018 21:31

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par Profsn » 19 oct. 2018 15:01

Je suis effaré.
Je découvre l'ampleur de ce fléau dans l'une des plus grandes écoles, moi qui encourage ma fille à tenter Centrale...
J'espère que le combat de ce père portera ses fruits.

Messages : 2635

Enregistré le : 25 avr. 2015 11:57

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par grenadine » 19 oct. 2018 15:18

L'alcool en école est un vrai sujet. Trop de soirées, trop d'enjeux autour.

CS n'est de loin pas la seule école concernée.

Toutefois, personne n'est contraint de boire, ni de participer.

A nous parents de mettre en garde nos enfants sur les dangers de l'alcool.
Mum :)
MPSI-PSI* Hoche ENSTA Paris
PTSI-PT Benjam' ESTP (GME)
MPSI Saint-Louis

Messages : 362

Enregistré le : 16 août 2016 00:45

Classe : M2 physique

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par C.A.P.T.P » 19 oct. 2018 15:58

À 20 ans passés on est libre de ses choix. Ce n'est pas un employé de l'école qui fait ingurgiter 2.5L de bière à ses élèves 5 fois par semaine, ils sont bien assez grands pour le faire tous seuls.
Des campagnes de prévention sur les dangers de l'alcool et l'alcoolisme il y en a dans toutes les écoles, a fortiori dans les centrales.
La-erta a écrit :
19 oct. 2018 15:51
L'interdiction stricte de l'alcool sur le campus est-elle une bonne idée ?
Je connais au moins une école (pas parmi les moins réputées) qui aurait bien du mal à interdire l'alcool sur son campus, ne serait-ce qu'à cause des "extés" des cités d'à côté qui viennent picoler tous les soirs :)
ENS Paris-Saclay
Agrégeaient de physiquent.

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par Volte » 19 oct. 2018 16:38

Imaginer qu'à 20 ans, on est un adulte responsable et raisonnable, il n'y a que les jeunes de 20 ans pour le croire.

Messages : 3327

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par siro » 19 oct. 2018 17:23

La-erta a écrit :
19 oct. 2018 15:51
100 000 élèves ingénieurs en France font-ils 100 000 buveurs invétérés ?
ça fait des campus festifs... ce qui n'est pas incompatible avec une lutte proactive contre l'alcoolisme, qui touche par ailleurs toutes les catégories sociales, et pas que les étudiants
L'interdiction stricte de l'alcool sur le campus est-elle une bonne idée ?
Non, c'est même à vrai dire la pire des idées je pense. La seule chose que ça entraîne, c'est l'émergence de soirées sauvages dans le campus où *de toute façon* les élèves vont picoler. Ou de repousser les élèves festifs (avec alcool) hors du campus, ce qui amène statistiquement des accidents de la route avec des morts (mais ça permet aux directions de s'en laver les mains).
D'expérience, je crois que la bonne façon de limiter les ravages de l'alcool consiste à inciter déjà à organiser les soirées dans des locaux bien contrôlés (Kfet et équivalents ailleurs), avec obligation pour les BDE de présenter une quantité non nulle de responsables sobres et formés, des kits de premiers secours, de limiter les open bar, etc. bref de forcer les grosses soirées à se faire sous contrôle de l'école qui gère le campus, et de limiter les débordements au sein de ces locaux. Et les trajets en voiture, potentiellement mortels en retour de soirée.

Ce qui n'empêche pas les soirées sauvages, mais en limite fortement la tentation de les organiser (pourquoi se faire chier à cuver chez soi quand on peut aller faire la fête dans des locaux qu'on aura pas à nettoyer).

C'est pas parfait, mais la prohibition n'a jamais résolu quoi que ce soit, contrairement à la prévention.
Les étudiants sont-ils des majeurs responsables ou des trublions incontrôlables ?
Des êtres humains, et donc par conséquent des gens capables de boire, de sombrer dans l'alcoolisme et en particulier dans des milieux qui y incitent. (Ce que peuvent être, ou ne pas être, les écoles, selon les politiques sur les campus.)
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Messages : 34

Enregistré le : 29 mai 2018 21:31

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par Profsn » 19 oct. 2018 18:14

siro a écrit :
19 oct. 2018 17:23
D'expérience, je crois que la bonne façon de limiter les ravages de l'alcool consiste à inciter déjà à organiser les soirées dans des locaux bien contrôlés (Kfet et équivalents ailleurs), avec obligation pour les BDE de présenter une quantité non nulle de responsables sobres et formés, des kits de premiers secours, de limiter les open bar, etc. bref de forcer les grosses soirées à se faire sous contrôle de l'école qui gère le campus, et de limiter les débordements au sein de ces locaux.
Je pensais naïvement que c'était le cas.

Messages : 3987

Enregistré le : 03 mars 2009 20:55

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par LaMouette » 19 oct. 2018 19:07

Et de toute façon, ça ne limitera pas les «before». J'ai souvenir de soirées organisées qui ouvraient à 23h et où l'ambiance decollait péniblement après minuit. À 2h ça battait son plein.

Où étaient les gens avant 1h ? Dans les appartements...

Là d'ailleurs, dans le cas de ce drame, si j'ai bien compris, le jeune homme revenait d'un «before».

À vrai dire, j'aurais bien aimé qu'au début de l'intégration en 1A, on ai une prévention (une mise en situation qui prend appui sur un cas comme ça, ça marque) mais surtout une formation sur «comment gérer une personne trop alcoolisée».
Pas seulement de la culpabilisation «l'alcool c'est mal» qui est toujours écoutée d'une oreille.
Faidherbe, Mines d'Alès, IIT Kanpur (Inde) - Aerospace

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par Volte » 19 oct. 2018 19:22

Siro a écrit :C'est pas parfait, mais la prohibition n'a jamais résolu quoi que ce soit, contrairement à la prévention.
Pardon, mais c'est totalement irresponsable.
L'alcoolisme est un vrai problème, "encadrer" sa consommation, mais ne pas la limiter, poussera au contraire ces jeunes inconscients à ne pas avoir de limites (en mode "on peut boire jusqu'au coma, on s'en fout, on ne prend pas la voiture et il y a des mecs formés au cas où").
S'ils veulent se torcher, qu'ils aillent dehors, dans les bars, un campus, ce n'est pas un lieu où on se bourre la gueule.

Messages : 25

Enregistré le : 08 mai 2018 22:09

Classe : TS spé math

Re: L'alcool, un vrai sujet à ne pas modérer

Message par TrustTheProcess » 19 oct. 2018 19:25

+1
“Votre théorie est folle, mais elle ne l'est pas assez pour être vraie.” Niels Bohr

Verrouillé