Futur JD en plein questionnement (Help)

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.

Messages : 10274

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par father » 06 déc. 2018 23:38

Et on repointe sur les fils de jay..
Je ne sais pas si c est alienant ou si cela fais sens controleur aerien.
Cela au moins une utilité : eviter que les avions ne se télescopent..

Messages : 461

Enregistré le : 27 mai 2010 16:31

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par rickyy » 07 déc. 2018 09:33

lucascab a écrit :
06 déc. 2018 12:45
siro a écrit :
06 déc. 2018 12:40
(personne n'a cité l'Inspection Générale ici, surpris je suis)
Ce n'est ni plus ni moins que de l'audit interne en soi
Et puis, il y a pas des centaines de postes, et c'est un peu sélectif.
MPSI-MP*, Hoche -> ENS Rennes, Maths -> Doctorat, chargé de TD à l'ENS Rennes. -> Prof.

Messages : 3326

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par siro » 07 déc. 2018 10:08

rickyy a écrit :
07 déc. 2018 09:33
lucascab a écrit :
06 déc. 2018 12:45
siro a écrit :
06 déc. 2018 12:40
(personne n'a cité l'Inspection Générale ici, surpris je suis)
Ce n'est ni plus ni moins que de l'audit interne en soi
Et puis, il y a pas des centaines de postes, et c'est un peu sélectif.
à un moment, un job intéressant, sans compétences demandées à l'entrée, avec du sens, bien payé dans un endroit cool et avec max 45h par semaine, faut quand même pas s'étonner que ça soit select :lol:
La-erta a écrit :
07 déc. 2018 09:09
Disons que les contrôleurs aériens français exaspèrent beaucoup de monde à cause de leurs grèves de revendication malgré que leurs avantages soient très conséquents alors que des sans-dents, pardon des gilets jaunes maintenant, galèrent (mais surtout beaucoup de classes moyennes qui ne sont pas fonctionnaires ni salariés dans des grandes sociétés) et aussi par les pertes d'exploitation subies par les compagnies aériennes, dont certaines ont déposé plainte (contre l'Etat ?) il me semble.
Je vais faire mon anti-sur-étatiste moyen :mrgreen: : au Canada le contrôle aérien est privé, je ne pense qu'il y ait plus d'accidents qu'ailleurs pour autant, et, chose inconcevable ici, il n'y a pas de retards ni d'interruptions de vol hors de mauvaises conditions climatiques.
Tant que le job de CA est bien fait, que ça soit public (auquel cas on paie des taxes) ou privé (auquel cas on paie un tarif pour), ça change pas grand chose.

Moi ça me choque pas que ça reste public. L'Etat conserve ainsi un bon savoir-faire.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Messages : 259

Enregistré le : 28 janv. 2018 16:39

Classe : TS

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par gerclo » 07 déc. 2018 10:20

Mouai. Le contrôle aérien en France n'est pas non plus très renommé, beaucoup de retards (1/3 des retards en Europe) mis sur le dos d'un matériel dépassé et des grèves à répétition.

Messages : 135

Enregistré le : 29 sept. 2007 13:13

Classe : Intégré

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par franc3sco » 07 déc. 2018 12:36

Je t'avais fait un pavé pour répondre point par point, mais apparemment les balises "\quote" ont décidé de ne pas collaborer.

En bref, le contrôle aérien coche toutes tes cases, sauf celle de l'environnement de travail si tu tombes dans un centre de contrôle en route.
Lycée Camille Vernet (Valence) 2007-2010
Ecole des Mines de Nantes 2010-2013
Ingénieur 2013 - 2019
ENAC stagiaire TSEEAC 2019 -

Messages : 1373

Enregistré le : 26 août 2013 15:52

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par lucascab » 07 déc. 2018 13:01

franc3sco a écrit :
07 déc. 2018 12:36
Je t'avais fait un pavé pour répondre point par point, mais apparemment les balises "\quote" ont décidé de ne pas collaborer.

En bref, le contrôle aérien coche toutes tes cases, sauf celle de l'environnement de travail si tu tombes dans un centre de contrôle en route.
A ceci près qu'il finit son école d'ingé, c'est donc un investissement en temps et en argent non négligeable quand même, avec une probabilité d’échec au concours très loin d'être nulle.
MP-L3-Arts et Métiers-Ecole Polytechnique de Montréal-Consultant-Consultant Senior-WannabeManager

Messages : 135

Enregistré le : 29 sept. 2007 13:13

Classe : Intégré

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par franc3sco » 07 déc. 2018 13:47

lucascab a écrit :
07 déc. 2018 13:01
franc3sco a écrit :
07 déc. 2018 12:36
Je t'avais fait un pavé pour répondre point par point, mais apparemment les balises "\quote" ont décidé de ne pas collaborer.

En bref, le contrôle aérien coche toutes tes cases, sauf celle de l'environnement de travail si tu tombes dans un centre de contrôle en route.
A ceci près qu'il finit son école d'ingé, c'est donc un investissement en temps et en argent non négligeable quand même, avec une probabilité d’échec au concours très loin d'être nulle.
En temps, je comprends, il faut préparer le concours. Cela dit avec un niveau qui lui a permis d'avoir Centrale Lyon + le fait qu'il se dise fluent en anglais, c'est à relativiser. Sans parler du recrutement cette année qui s'annonce abondant. Bref la difficulté d'accès est à nuancer.

En argent, j'ai un gros doute. Les études sont rémunérées à l'ENAC, certes moins que ce qu'il pourrait prétendre toucher en CDI à la sortie de son école, mais le delta cumulé des salaires me semble très vite comblé par la suite. Financièrement, le choix reste bon selon moi.

Les inscriptions sont ouvertes actuellement:

http://www.enac.fr/fr/mcta-controleur-aerien
Lycée Camille Vernet (Valence) 2007-2010
Ecole des Mines de Nantes 2010-2013
Ingénieur 2013 - 2019
ENAC stagiaire TSEEAC 2019 -

Messages : 444

Enregistré le : 29 sept. 2013 08:17

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par au31dumoisdaout » 07 déc. 2018 17:21

contrôleur aérien ce n n est pas un métier très fun!

Messages : 2126

Enregistré le : 01 juin 2012 22:03

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par Cortez » 07 déc. 2018 17:40

au31dumoisdaout a écrit :
07 déc. 2018 17:21
contrôleur aérien ce n n est pas un métier très fun!
Ça paye super et ça laisse du temps libre pour faire des trucs fun ;)

Messages : 3

Enregistré le : 05 déc. 2018 20:40

Re: Futur JD en plein questionnement (Help)

Message par Imasu » 07 déc. 2018 19:42

Bonjour à tous,

Merci à vous pour vos réponses, désolé pour mon retour tardif, je vais essayer d’éclaircir quelques points :

1. Je ne souhaite pas faire de M&A contrairement à ce que certains ont pu comprendre, j’ai simplement mentionné le fait que je m’étais renseigné un peu et voulais confirmer que ce que j’avais entendu était vrai.
La seule chose qui m’intéresse là-dedans est la rémunération. Tout ceci est valable aussi pour l’audit financier.

J’ai une question c'est plus de la curiosité qu'un réel intérêt pour le domaine : En tant qu’ingénieur sans connaissance particulière en finance et donc sans forcément passer par des formations complémentaires on peut réellement accéder à ce genre de métier (Banque d’affaire, M&A) ? Ça me semble invraisemblable…


2. Il est possible de faire du concret sans avoir les mains dans le cambouis, un chef d’équipe dans une start up qui gère un projet de A à Z est quand même dans quelque chose de concret. Quand je dis concret ça ne veut pas dire forcement faire de l’artisanat.


3. Pour la partie PPT et excel , c’est plutôt la partie excel à passer des heures sur des feuilles de calculs et création de ppt qui me rebute un peu. La partie un peu plus « tchatch' » et présentation du PPT, négociation ou autre ça j’aime plutôt bien.


4. C’est justement parce que je n’arrive pas à trancher que je veux tout avoir mais en réalité je ne souhaite pas tout avoir, juste arriver à avoir un bon compromis de tout ça parce que ça me ferait chier de faire ces études pour au final avoir un salaire a peine supérieur à celui d’un technicien…


Kethano a écrit :
06 déc. 2018 03:40
Quels sont les avantages (autres que la rémunération) à bosser dans le domaine M&A ?
1. Exit facilitée vers le PE et les DirFin
2. Grande souplesse à force de t'autos**** devant tes potes en évoquant tout le fric que tu gagnes pour te convaincre que c'est worth it
Qu’est ce que tu entends par PE et dirFin ? Si tu peux me dire ce que c’est sommairement pour que je puisse ensuite aller chercher des infos stp.
Hahaha d'accord interessant, tu as bossé ou connais des gens qui ont bossé dans ce milieu ?


Kethano a écrit :
06 déc. 2018 03:40
Imasu a écrit :
06 déc. 2018 00:05

J’ai pensé à du conseil mais les gros cabinets de conseil en strat du style Mckinsey,BCG, Bain&co… sont très très sélectifs.
Oui. Sensiblement plus qu'en banque d'aff. Tu peux entrer en M&A facilement avec ECLy, consulting ça va être compliqué sans formation complémentaire.
D'accord,par curiosité, en sortant d’ECly par exemple je pourrais prétendre à quel genre de banques ? un stage dans le domaine serait un plus mais j’ai cru comprendre que c’était assez difficile à décrocher non ?
Pour le consulting ça serait une formation complémentaire du style master spé HEC par exemple ? D'ailleurs à propos de la sélectivité pour ce genre de master spé c'est vraiment très très sélectif ( à part la sélection $$ ) ?


Kethano a écrit :
06 déc. 2018 03:40
Imasu a écrit :
06 déc. 2018 00:05

Le problème par la suite est un peu le même qu’en M&A les journées sont longues et difficiles et la vie pro empiète totalement sur la vie perso, c’est à peu près ça non ?
Bof. Sensiblement moins qu'en banque d'aff. Le salaire est 30-40% en dessous though.
Donc le conseil en stratégie pourrait être intéressant au niveau des différents critères que j’ai énoncé ? Bon salaire, bonne évolution et opportunités, beaucoup de voyage, travail d’équipe, environnement stimulant, environ combien d’heure par semaine 60-70h ? Bon le concret j’avoue ce n’est pas vraiment le cas et pour tout ce qui est d’excel et PPT à priori je vais en bouffer pas mal mais on peut pas tout avoir non plus ...C’est plus ou moins ça ?

Le conseil en strat en dehors des tops cabinets est ce que ça vaut toujours le coup ? Admettons que je tente et me fasse recaler des 3 gros, aller chercher dans les autres firmes du top 10-15 c’est toujours woth it ? Ou ça perd grandement en intérêt ? Qu’en est-il des branches « conseil » des boites d’audit du style Deloitte, KPMG, EY, PWC, Mazars ?


Kethano a écrit :
06 déc. 2018 03:40

Mes conseils:
1. Regarde du côté des DirFin / DirStrat, les places sont chères mais ça reste jouable (surtout si t'as pas de secteur de prédilection) et c'est un bon moyen de kickstarter une carrière
2. Tu peux faire un DD en 3A de l'ECLy ? C'est le meilleur moyen de t'expat. Si tu es fluent et chaud pour bosser à l'étranger tu y trouveras généralement un meilleur salaire
Quand tu parles de Dirfin/ DirStrat tu parles dans des grosses boites du CAC40 par exemple ? ça consiste en quoi ? Comment y avoir accès ? C’est comme faire du conseil en strat mais en interne ? Ou j’ai tout faux ?

Oui il doit y avoir moyen de faire ça je vais me renseigner. Sinon que penses-tu de la solution suivante : Bosser quelques années en France (3-4-5 ans) et ensuite s’expatrier dans un autre pays en continuant à bosser pour le même groupe, une espèce de mobilité interne en gros ?


lucascab a écrit :
06 déc. 2018 09:25

Assez d'accord avec Kethano. J'ajouterai que tu dis un peu tout et son contraire. Faire un métier qui a du sens et manager sont ,POUR MOI, deux choses incompatibles. Quand tu manages tu es très loin de tout ce qui pourrait avoir du sens, tu touches aucun sujet de près, t'es un super RH.

Tu veux pas faire de ppt mais tu veux faire du M&A, de la strat ou de l'audit... Et ben t'es pas sorti de l'auberge. Ca représente 95% de ces métiers. Et je trouve pas que ces métiers aient beaucoup de sens.
Au passage l'audit tu peux y rentrer comme dans un moulin, mais c'est beaucoup moins intéressant que les deux autres pour faire carrière et gagner des $$$$$.

6k nets (je suppose que tu parles après impôts) à moins de 40 ans ça fait grosso modo un brut de 120k. En province et sans avoir été passé par la Défense ça me paraît quand même plutôt tendu (sauf très belle carrière évidemment).
Tu dis que t"aimes pas Paris mais les métiers que tu cites sont exclusivement parisiens. Tu veux du temps libre mais les métiers que tu cites sont les plus chronophages.
Il n'y a guère que pour ta volonté de voyager que ça matche, mais encore une fois faut pas trop rêver, en audit t'as plus de chance de visiter Le Havre et Marseille que NY et Tokyo.

Deux solutions :
- tu fais un DD et tu t'expats, mais le lifestyle sera le même qu'à Paris (à métier égal).
- Sans blague tu ouvres une salle de sport en province (muscu avec squash par exemple), et tu fais en sorte qu'elle marche assez bien pour te faire 6k nets par mois à 40 ans. En plus tu seras ton propre patron et tu pourras diriger des gens, tout en ayant des horaires décents. Pas de ppt pas d'excel et tu pourras utiliser ton temps libre pour voyager
• Même dans des villes comme Lyon par exemple ? Le passage par Paris est donc dans la plupart des cas une étape obligatoire ? En réalité c’est pas que j’aime pas Paris, ce que j’aime pas c’est le metro/RER entassé tous les matins et tous les soirs. Ça peut paraitre stupide et peu important aux yeux de certains mais je vous jure ça me plomberait le moral assez rapidement je pense.

• Je cite essentiellement ces métiers là parce que d’après ce que j’ai compris ce sont les métiers qui donnent accès à une bonne rémunération et de bonnes perspectives par la suite.

• Tu penses vraiment ? J’ai pourtant l’impression que certains pays et certaines villes sont tout de même plus agréables à vivre à poste équivalent. Après c’est vrai qu’on croit toujours que l’herbe est plus verte ailleurs…

• C’est pas stupide comme idée, il existe pas une histoire comme ça avec un X avait fait ça et son business marchait du tonnerre ? En vrai l’entreprenariat pourquoi pas mais 9 fois sur 10 tu finis avec un salaire d’ingé moyen en travaillant comme un acharné … Je pense pas avoir les couilles pour le faire pour le moment mais c’est vrai, qu’à terme, gérer mon propre business ça me plairait bien mais même un truc de merde genre une boutique de fleur ou une salle de sport ;) ou n’importe quoi, pas forcément un truc hyper technique ou révolutionnaire.


siro a écrit :
06 déc. 2018 12:40

J'ai hurlé de rire.

Métier qui a du sens ET bien payé ET sans compétence tech (codage) ou de présentation style ppt ET pas à Paris ET svp pas plus de 9h par jour après j'ai plus de temps libre msieur.

Splendide. 8/10

Plus sérieusement, va falloir choisir, c'est soit fromage soit dessert. Soit tu acceptes un métier qui a du sens (artisanat, enseignement, soignant, cuisine, etc.) mais t'auras pas de gros salaire (et les 6k à 40 piges tu peux te brosser avec, sauf si tu es exceptionnellement bon dans ce que tu fais ou que t'es docteur en médecine) et DE TOUTE FAÇON ça sera avec une composante technique. Soit tu acceptes un métier sans tech du tout et bien payé, mais ça va être aliénant au possible et tu vas juste mettre ta vie entre parenthèses (personne n'a cité l'Inspection Générale ici, surpris je suis). Soit tu as un métier tech (informatique, pour ne pas nommer ce qui marche) et un bon salaire... mais c'est tech.

Là tu veux tout et son contraire. C'est mignon.

Du reste y'a pas que la Défense qui emploie des cadres, quel que soit le secteur que tu vises, regardes les boîtes dans Paris intra-muros, promis ça existe encore.

Si tu veux un gros salaire et du temps libre, il te reste encore les plateformes pétrolières. C'est spécial, mais bien payé.

Bien évidement siro.
Je dis que je veux éviter la technique parce que je ne me sens pas doué pour ça, peut-être que je me trompe mais je ne pense pas, d’où mon idée de m’orienter vers des choses pas trop tech. Je pense pas que ça soit une mauvaise chose en soit de faire cette espèce d'introspection et se poser la question : " En quoi je pourrais être bon ou en tout cas, à défaut d'être bon, être pas trop nul ? "

Pour le nombre d’heure, faire 11-12h+/jour ne me dérange pas si je suis bien payé et que j’aime ce que je fais y’a pas de soucis, je ne suis pas fainéant et j’ai aucun problème à beaucoup bosser, j’ai jamais dit que je voulais être à 35h.

Oui j’avais regardé les plateformes pétrolières, c’est assez étrange comme rythme et style de vie je trouve, de plus ça recrute surtout des mecs très spécialisés non ?

Je vais jeter un œil aussi à l’inspection général pour voir ce que c’est parce que ça me parle pas vraiment comme ça.


La-erta a écrit :
06 déc. 2018 15:21
Entrepreneuse ?
Tu choisis ce que tu aimerais faire.
Tu te formes un peu en salariat et/ou tu t'associes en confiance.
Ce sera varié; à 40 ans tu gagneras peut-être beaucoup plus que 6k; si tu es bien lancée tu pourras aussi te dégager du temps libre pour décompresser.
C'est assez varié.
Faut être motivée, ne pas avoir une nature anxieuse et savoir garder son calme, notamment devant certains clients et quand tu seras soumise aux affres de la multitude de lois et règlements divers et variés et aux fonctionnaires zélés et affidés qui sont chargés de te contraindre à les respecter même si c'est en dépit du bon sens. :mrgreen:
L'idéal serait de t'installer dans un pays favorable à l'entreprenariat mais ce sera probablement encore plus difficile au départ.
Comme je l’ai dit plus tot, entreprendre oui pourquoi pas mais honnêtement pas pour tout de suite, je n’ai pas les épaules pour ça pour le moment je pense... (et oui au passage je suis un mec, désolé j’ai mis un ‘e’ à épanoui :lol: )



Concernant toute la discussion à propos du métier de contrôleur aérien :

C’est vraiment une planque tant que ça ?

J’ai pensé à ça a un moment, rentrer bosser au bord de l’eau dans le ptit aéroport de chez moi tranquillou l’idée me plaisait bien.
Mais je me suis dit par la suite qu’avec un diplôme d’ingé d’une bonne école j’aurai plus de possibilités. Alors que contrôleur aérien c’était d’un coup beaucoup plus restrictif et n’étant pas particulièrement féru d’aviation/aéronautique et ne sachant pas trop ce que je voulais bah c’est passé un peu à la trappe.

L’idée de devoir repréparer un concours et poursuivre mes études encore quelques années ne m’enchante pas trop.
Faire une formation complementaire typiquement un master spé sur une durée d’un an pourquoi pas. En revanche, preparer un concours + 3 ans de formation derrière je suis moyen chaud … C’est plus l’investissement en temps qui me dérange + l’éventualité non négligeable de d’echec au concours...


Merci à tous pour votre participation j'espère pouvoir continuer à discuter avec vous. Peut-être que ce post servira à d'autres étudiants dans la même situation que moi :)


ps : Désolé pour les fautes d'orthographe, j'ai écrit ce message en direct de mon blablacar quelques fautes ont pu échapper à ma vigilance :roll:

Répondre