Le raisonnement mathématique expliqué en une phrase

Un problème, une question, un nouveau théorème ?

Messages : 153

Enregistré le : 22 août 2018 15:42

Re: Le raisonnement mathématique expliqué en une phrase

Message par GaBuZoMeu » 22 déc. 2018 14:06

Tradition qu'a laissée le prof ? Qu'est-ce que ça veut dire ?

Messages : 153

Enregistré le : 22 août 2018 15:42

Re: Le raisonnement mathématique expliqué en une phrase

Message par GaBuZoMeu » 22 déc. 2018 14:54

que l'on peut déduire de (A=B) et (C=D) que (f(A,B)=f(C,D)=f(A,C)=f(B,C))....
Bravo, ça c'est fort ! :mrgreen:

À part ça, je trouve cette "explication" du raisonnement mathématique pas très éclairante ... Enfin, vouloir le faire en une phrase n'a à mon avis pas grand sens et ne peut aboutir qu'à une explication creuse ou circulaire.

Messages : 2187

Enregistré le : 01 juin 2012 22:03

Re: Le raisonnement mathématique expliqué en une phrase

Message par Cortez » 22 déc. 2018 15:18

En deux phrases... c'est pas de moi :

" Le raisonnement mathématique fait appel à des règles d’inférence et de déduction faisant intervenir des définitions, des énoncés admis comme prémisses, des lois ou propriétés, des résultats préalablement obtenus également par raisonnement, dans le but de démontrer des hypothèses ou des conjectures.
Dans son processus, le raisonnement mathématique se distingue de l’intuition, de la prémonition, de la révélation, par exemple, dans le fait qu’il progresse uniquement par l’application de règles précises appliquées à des concepts abstraits dont les propriétés sont clairement énoncées (admises comme axiomes ou démontrées)"

Messages : 3327

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: Le raisonnement mathématique expliqué en une phrase

Message par siro » 22 déc. 2018 23:57

C’est mignon de tenter de réinventer la roue en philo des maths mais essayez de faire ça bien ou avec humour.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Messages : 1943

Enregistré le : 12 avr. 2014 23:26

Classe : Jône

Localisation : Boue

Re: Le raisonnement mathématique expliqué en une phrase

Message par Der RHDJ » 23 déc. 2018 16:58

Dattier, c'était toi KDY ?
2012-2013 : 1/2 insouciante
2013-2014 : 3/2 arrogante
2014-2015 : 5/2 aigrie ET arrogante
X2015
Coët en GU - Médaille du Mythe échelon Platine - Vaneau d'Or

Messages : 5663

Enregistré le : 04 sept. 2005 19:27

Localisation : Versailles

Re: Le raisonnement mathématique expliqué en une phrase

Message par JeanN » 23 déc. 2018 17:14

Der RHDJ a écrit :
23 déc. 2018 16:58
Dattier, c'était toi KDY ?
Merci de ne pas convoquer les fantômes !
Professeur de maths MPSI Lycée Sainte-Geneviève

Messages : 95

Enregistré le : 15 mai 2017 21:23

Re: Le raisonnement mathématique expliqué en une phrase

Message par btsix » 23 déc. 2018 17:21

Der RHDJ a écrit :
23 déc. 2018 16:58
Dattier, c'était toi KDY ?
C'est pas possible, vu l'orthographe des deux gugusses.

Messages : 3327

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: Le raisonnement mathématique expliqué en une phrase

Message par siro » 23 déc. 2018 20:03

Il ne faut pas bluffer en philosophie.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Messages : 95

Enregistré le : 15 mai 2017 21:23

Re: Le raisonnement mathématique expliqué en une phrase

Message par btsix » 23 déc. 2018 20:18

Dattier a écrit :
23 déc. 2018 17:25
btsix a écrit :
23 déc. 2018 17:21
C'est pas possible, vu l'orthographe des deux gugusses.
Tu gardes tes aimabilités pour tes amis, je reste respectueux envers toi, merci d'en faire autant.

Et je ne sais pas qui est ce KDY.
Mille excuses, je n’avais pas saisi la portée du mot.
Cordialement.

Messages : 3327

Enregistré le : 01 mai 2016 20:09

Classe : Cassandre

Re: Le raisonnement mathématique expliqué en une phrase

Message par siro » 23 déc. 2018 20:22

Mais qui te dit qu’il y a une conclusion Dattier ? Qui te dit qu’on peut tout expliquer en une phrase en plus.

De la preuve je retiens juste la phrase de Ghys disant « une preuve c’est ce que je peux communiquer à un collègue sans qu’il hurle ». Ça à défaut d’être exhaustif c’est drôle. (Appliqué à l’élève ça serait « ce que je peux écrire sur ma copie sans faire hurler mon prof ».)

Pour le raisonnement, vu que ça doit être la question la plus fondamentale de la philo des sciences ou presque, il me semble à peu près aussi illusoire de définir en une phrase ou même en une page ce que c’est que d’expliquer en une page la gravitation quantique à boucles.
Chaque vénérable chêne a commencé par être un modeste gland. Si on a pensé à lui pisser dessus.

Verrouillé