Limité en Maths/Physique en MPSI : Continuer ou pas ?

Pour toutes les dernières informations, les changements...

Messages : 216

Enregistré le : ven. 19 juin 2015 17:01

Classe : Ingénieur

Re: Limité en Maths/Physique en MPSI : Continuer ou pas ?

Message par vercore » mer. 9 janv. 2019 17:47

Avis qui n'engage que moi :

Strictement aucun intérêt de continuer en prépa en étant quasi dernier. Stratégiquement une catastrophe de faire ce choix. Au mieux il aura une école " de bas classement " type polytech, au pire une privée payante d'e3a. Je ne crois pas aux remontées exceptionnelles dernier en sup 5e en spé. Par contre, "dernier en prépa premier à la fac" se vérifie souvent. S'il aime les sciences, je lui conseille donc d'aller à la fac ou dut et viser les AST, il aura plus de chances d'obtenir l'école qui l'intéresse.
Ingénieur ENAC

Messages : 1557

Enregistré le : mar. 13 févr. 2018 09:22

Re: Limité en Maths/Physique en MPSI : Continuer ou pas ?

Message par matmeca_mcf1 » mer. 9 janv. 2019 17:58

Que ferait votre fils le reste de l'année s'il ne retournait pas en MPSI? Quelle que soit sa décision, il ne faut pas qu'il reste six mois sans rien faire.

Les écoles d'ingénieurs sont bien contrôlées, puisqu'il faut qu'elles soient habilitées par la CTI pour pouvoir continuer à délivrer le diplôme d'ingénieur. La quasi-totalité des écoles d'ingénieurs offrent une bonne insertion professionnelle.

Vous enseignez en IUT. Il y a des DUT qui permettent d'intégrer une école d'ingénieur. DUT info et les DUT reseaux et télecom pour les écoles d'infos. Le DUT GMP pour les écoles de méca (pour les cursus peu mathématisées). Les DUT sont de bons plans pour intégrer une formation d'ingénieur en alternance. Intégrer une formation sous statut étudiant après un DUT est un plus dur mais reste tout à fait possible.

Certaines rentrées décalés en DUT sont encore possibles http://formations.univ-grenoble-alpes.f ... tiale.html
Ancien ENS Cachan (maths) 1999--2003
Enseignant-Chercheur à l'Enseirb-Matmeca (Bordeaux INP)
Les opinions exprimées ci-dessus sont miennes et ne reflètent pas la position officielle de l'école dans laquelle j'enseigne.

Messages : 586

Enregistré le : jeu. 1 déc. 2016 10:58

Re: Limité en Maths/Physique en MPSI : Continuer ou pas ?

Message par Volte » mer. 9 janv. 2019 19:17

Qu'il finisse son année et prenne cet été pour "digérer" tout ce qu'il a appris.
N'écoutez pas ceux qui vous conseillent d'abandonner et de lacher la proie de la prépa pour l'ombre de la fac.
N'importe quel diplôme Politech permet une excellente insertion professionnelle, il faut savoir que ces diplômes sont les diplômes d'élite (en quelque sorte) de l'université, un peu comme les IAE pour la fac d'éco.
L'important n'est pas la destination mais le chemin.

Messages : 2123

Enregistré le : dim. 4 mars 2018 23:40

Re: Limité en Maths/Physique en MPSI : Continuer ou pas ?

Message par Saint Germain » mer. 9 janv. 2019 20:01

vercore a écrit :
mer. 9 janv. 2019 17:47
Avis qui n'engage que moi :

Strictement aucun intérêt de continuer en prépa en étant quasi dernier. Stratégiquement une catastrophe de faire ce choix. Au mieux il aura une école " de bas classement " type polytech, au pire une privée payante d'e3a. Je ne crois pas aux remontées exceptionnelles dernier en sup 5e en spé. Par contre, "dernier en prépa premier à la fac" se vérifie souvent. S'il aime les sciences, je lui conseille donc d'aller à la fac ou dut et viser les AST, il aura plus de chances d'obtenir l'école qui l'intéresse.
Encore heureux !

1) Aucun intérêt à continuer ? Si plusieurs : apprendre de nouvelles choses, consolider ses connaissances en sciences et dans les matières littéraires, bénéficier de cours de qualité, de profs de qualité, de camarades intellectuellement enrichissants, apprendre la persévérance, le courage,...
2) Ne méprisez pas les écoles du réseau polytech, ou les écoles e3a, elles offrent une bonne formation, des opportunités, des débouchés multiples et plusieurs d'entre elles sont de qualité.
3) Chaque année des élèves classés en première et/ou en deuxième année parmi les derniers arrivent à décrocher des écoles attractives grâce à leur motivation, leur persévérance et leur travail.
4) Certes des remontées exceptionnelles entre 1ère année et deuxième année n'existent pas ou peu mais des remontées intéressantes quant à elles existent.
Par ailleurs l'année étant loin d'être terminée, rien n'est encore joué de manière définitive et cet élève peut progresser de manière plus ou moins significative durant ce long second semestre. Ce sont des choses qui arrivent très fréquemment.

Pour répondre sur le fond du problème : si ce sont seulement les classements de votre enfant qui le dépriment et à cause desquels il envisage de se réorienter ce n'est pas nécessairement une bonne raison d'autant qu'il semble apprécier sa formation et son environnement. Ce qu'il doit apprendre et vous pouvez l'aider en cela c'est de se détacher de ces "classements" et de ne pas les prendre pour un jugement individuel ou même de ses capacités intellectuelles. Il doit les prendre comme une aide et un indicateur de la qualité et de la quantité de son travail. Il doit pour progresser réadapter ou changer sa méthode de travail et peut-être augmenter sa charge de travail si celle-ci est insuffisante. Dans cette optique il ne doit pas hésiter à demander des conseils à ses professeurs qui seront les plus aptes à l'aider, mais aussi à ses camarades...

Messages : 677

Enregistré le : lun. 23 janv. 2017 14:27

Re: Limité en Maths/Physique en MPSI : Continuer ou pas ?

Message par framboise2 » mer. 9 janv. 2019 20:41

On comprend pourquoi on consomme autant d’anxiolytiques en France.
Je privilégie la solution matmeca ou une totale réorientation.
Ecoutez votre fils, ne lui imposez pas vos choix ou ceux des membres du forum.
:P Parent

Messages : 10194

Enregistré le : mer. 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Limité en Maths/Physique en MPSI : Continuer ou pas ?

Message par father » mer. 9 janv. 2019 22:59

+1
Si c est un pb d orgueil, lie a son classement, c est pas forcément dramatique mais cela peut alterer sa confiance.
S il ne capte rien c est plus problématique.
Est ce un pb de quantité de travail, de methode, de contenu trop abstrait.. (la mpsi n etait pas forcément la meilleure idee)... on en sait rien
En physique, le travail est cense payer. Mais certains sont imperméables a la physique.
Peut etre que c est juste trop dense.. de toute facon, il y aura toujours un 40eme.
Et vu le nb d eleves, c est pas la prepa de base. Je relativise.
Qu il ne meprise pas l université. Plusieurs de mes relations ont quitté une sup et sont aujourd hui DG...
Ne pas non plus negliger les dut. En rentree decalee (cf pdf de l unistra), certains recrutent encore. Possibilité de poursuivre en spe ats pour garantir une place en ecole d inge.
Ne pas negliger les business schools (mais ce ne sont plus des sciences), pour les admissions sur titres cela ne se joue pas sur les maths. Elles ont fait bcp de progres (pour les membres de la conférence des grandes ecoles)
Bcp de pistes au final.

Que veut il faire ? C est qd même la base !
Si c est de l info, il trouvera du boulot. Même en sortant d une ecole de 4eme zone.
Mais il devra se tenir a la page..
Bcp trop d inconnues pour aider

Messages : 219

Enregistré le : mar. 6 juin 2017 09:43

Classe : intégré

Re: Limité en Maths/Physique en MPSI : Continuer ou pas ?

Message par koopakg » jeu. 10 janv. 2019 09:44

Saint Germain a écrit :
mer. 9 janv. 2019 20:01
Ce qu'il doit apprendre et vous pouvez l'aider en cela c'est de se détacher de ces "classements" et de ne pas les prendre pour un jugement individuel ou même de ses capacités intellectuelles. Il doit les prendre comme une aide et un indicateur de la qualité et de la quantité de son travail. Il doit pour progresser réadapter ou changer sa méthode de travail et peut-être augmenter sa charge de travail si celle-ci est insuffisante. Dans cette optique il ne doit pas hésiter à demander des conseils à ses professeurs qui seront les plus aptes à l'aider, mais aussi à ses camarades...
A un moment, il faudra bien sortir de cette approche "école des fans". Faire croire aux fonds de classes que leurs problèmes sont systématiquement/uniquement liés à la quantité et qualité de travail ne va pas les aider sur le long terme...

Je peux comprendre que cette remise en question soit plus difficile pour une population (i.e. le public de prépa composé de 1ers de classes au lycée, etc) qui se définit souvent par "ses capacités intellectuelles" ou les "jugements positifs" des notes. Mais la vie est heureusement un peu plus large que des DS de maths et une fois le choc à l'ego passé + un peu de relativisme (réaliser que c'est objectivement déjà très bien d'en être arrivé là), les bases seront plus saines.

Globalement sortir la tête du guidon et réaliser qu'un élève est plus qu'une moyenne de maths.

Messages : 10

Enregistré le : jeu. 7 juin 2018 16:25

Re: Limité en Maths/Physique en MPSI : Continuer ou pas ?

Message par Grosminou » jeu. 10 janv. 2019 11:01

Merci pour vos réponses.

Il va finir le S1 et voir ce qui va ressortir du conseil de classe. Psychologiquement, ce n'est pas évident de bifurquer vers un DUT en rentrée décalée du jour au lendemain: abandonner tous les cours, les copains, la ville, trouver un nouveau logement...
Etant frontalier suisse, il y a une très bonne alternative qui peut se présenter : un bachelor ( bac+3) en alternance ( entreprise/école) dans le domaine du génie civil. Pas de problème d'emploi au final et un niveau d'études théorique très certainement plus accessible.
On va voir tout cela...
Professeur agrégé d' économie gestion en IUT.

Messages : 10194

Enregistré le : mer. 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Limité en Maths/Physique en MPSI : Continuer ou pas ?

Message par father » jeu. 10 janv. 2019 23:37

Bon il veut donc faire du genie civil (?)
On progresse.
Sur amiens (plus loin) dut en genie civil en rentree décalée
S il n a pas d ecole d inge derrière, spe ats a nancy ou bordeaux et l affaire est pliée.

Répondre