Comment rebondir après un échec en dernière année d'école d'ingénieur

Pour témoigner ou appeler à témoignage ceux qui sont sortis depuis peu ou depuis longtemps de leurs écoles.
AJT

Messages : 15

Enregistré le : 10 déc. 2018 12:01

Re: Comment rebondir après un échec en dernière année d'école d'ingénieur

Message par AJT » 15 janv. 2019 17:22

Bonjour,

j'ai enfin eu la réponse de mon école à qui j'avais demandé si je pouvais réaliser mon stage de fin d'étude, un stage facultatif ou bien juste une année de pause.

Voici leur réponse :
j'accuse réception de ton message, mais il est difficile pour moi de te
dire ton statut actuel, car cela dépend de ton dossier que je ne connais
pas. Il était convenu que tu prennes attache avec le pole santé pour
trouver la meilleure solution pour toi pour cette année universitaire.
Est-ce que tu as pu t'occuper de cela et monter un dossier médical?
C'est ce dossier qui permettra de connaître ta situation pour nous
permettre de savoir comment procéder pour le reste de l'année.
Concernant le stage, il est clair que même si tu en fais un, ce ne
pourra être un PFE, puisque tu n'as pas fini ton S9. D'autre part, si le
médecin décidait d'un arrêt, tu ne pourras pas non plus faire un stage.
Je te laisse voir tout ce éléments et si tu as besoin d'autres
informations, n'hésite pas me recontacter.
Bonne journée,
Cordialement,

Je me doutais bien que c'était mort pour le stage de fin d'étude. Je dois donc monter un dossier médical, en sachant que mes rendez-vous sont extrêmement espacés (ça fait 1 mois et demi que j'attends le rendez vous chez le psychiatre (c'est mon premier) et j'ai eu le temps d'accumuler encore plus de détresse et de désarroi et de solitude, je vais aussi voir un psychothérapeute en //, je ferai tout ce qu'ils me demandent de faire si c'est pour aller mieux). Je pense que ça va être très compliqué, je sais que je peux le faire, j'ai déjà prouvé lors de mon redoublement la capacité à remonter la pente sans difficulté. Mais là pour donner une image, c'est l'Himalaya que je dois gravir, mais tout seul et sans réconfort à côté ou très peu. Je vais devoir repasser le TOEIC qui ne sera plus valable (c'est un détail mais j'avais énormément bossé pour l'avoir), retourner dans l'école qui me fait remonter plein de mauvais souvenirs, rater le gala avec tous mes anciens amis (car entre nous je vais pas pouvoir y aller, ils seront avec mon ex et en + je serai trop mal à l'aise de pas avoir mon diplôme à ce moment). C'est vraiment trop, une vraie punition divine, y'a pire c'est sûr mais là je cumule d'une puissance.
Je vais attendre patiemment le rendez-vous chez le psychiatre mais ce qui me permettrait d'avancer serait non pas des médicaments ou autre mais des gens avec qui sortir. Mais comme je suis rentré chez mes parents c'est impossible.

Merci pour votre soutien

Messages : 4416

Enregistré le : 03 févr. 2010 11:07

Classe : ingénieur

Re: Comment rebondir après un échec en dernière année d'école d'ingénieur

Message par piroud » 15 janv. 2019 18:00

AJT a écrit :
15 janv. 2019 17:22
Je vais attendre patiemment le rendez-vous chez le psychiatre mais ce qui me permettrait d'avancer serait non pas des médicaments ou autre mais des gens avec qui sortir. Mais comme je suis rentré chez mes parents c'est impossible.
est ce que tu as des copains d'enfance avec qui sortir ?

autres possibilities, tu vas faire du sport en club ou tu vas dans une ou des associations.

ca te permettra de sortir de chez toi et de voir de nouvelle tetes
J.Piroud
Ingénieur Arts et Métiers
Cl199

Messages : 440

Enregistré le : 12 août 2018 17:03

Re: Comment rebondir après un échec en dernière année d'école d'ingénieur

Message par zede » 15 janv. 2019 18:15

AJT a écrit :
15 janv. 2019 17:22
en sachant que mes rendez-vous sont extrêmement espacés (ça fait 1 mois et demi que j'attends le rendez vous chez le psychiatre
Un point possiblement positif: c'est souvent le cas le temps du premier rendez-vous,

puis le rythme sera défini au premier entretien, en fonction des besoins immédiats.

En psy, ils ne manquent pas d'occupation, mais ils ne te laisseront pas tout seul.

Messages : 10199

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Comment rebondir après un échec en dernière année d'école d'ingénieur

Message par father » 15 janv. 2019 22:12

J ai pas compris en quoi le fait d etre chez ses parents t empechait de sortir...
Ils t emprisonnent ?
Tu faisais comment avant ta depression ?
La dépression n a rien de divin. C est une maladie tres repandue. Tu ne seras pas le premier a t en sortir.
Quant tu iras u n peu mieux occupe toi dans le milieu associatif, donne des cours, voyage...

Un truc m echappe, ce fameux dossier médical, il est censé servir a quoi ?
Je veux dire sur quoi peut il deboucher autre que d acter que c est une annee blanche ?
C est ton psychiatre qui va le remplir ?

PS : tu peux faire un stage sans ton ecole. Y a toujours moyen d obtenir une convention..

AJT

Messages : 15

Enregistré le : 10 déc. 2018 12:01

Re: Comment rebondir après un échec en dernière année d'école d'ingénieur

Message par AJT » 16 janv. 2019 19:24

Bonjour

@Father
Non mes parents ne m'empêchent pas de sortir en effet mais j'habite dans le département des deux sèvres (un peu vide) et dans une partie vide des deux sèvres. Du coup pour sortir c'est compliqué il n'y a pas de grand chose et de plus, comme je ne savais pas encore ce que j'allais faire (intérim, stage, etc.), je n'ai pas choisi de m'inscrire à une activité sportive ou autre association (je n'ai pas trop cherché en réalité).
Comme les villes à côté sont petites, impossible de trouver un travail autre que du 2*8 ou autre chose nécessitant un peu de réflexion. Il y a tout de même une ville à 35 minutes de route (50000 habitants) peut-être puis je trouver un travail un peu plus valorisant.
Le dossier médical va permettre d'affirmer que je peux réaliser un stage facultatif par exemple, justifier (une nouvelle fois) mon arrêt de semestre.
C'est mon psychothérapeute qui m'a dit qu'il pouvait m'accompagner dans cette démarche (notamment si je pouvais trouver un stage). Mon psychiatre pourra aussi intervenir je pense.
Pour ce qui est d'un stage sans mon école, j'ai cherché sur internet le mois dernier, il semblerait que ce serait seulement des stages courtes durées (2 mois au maximum)

Avant ma dépression et notamment l'été quand je n'avais pas cours, je m'ennuyais essentiellement, je faisais quelques recherches sur l'informatique en général. (j'ai fait un keylogger qui envoyait par mail des informations, des exécutables pour désinstaller les jeux vidéos d'amis etc.). Je faisais du vélo, des exercices de musculation, du sport en général. Je faisais des activités comme tout le monde mais je savais qu'à la rentrée j'allais avoir du travail. En réalité, la seule chose qui me met bien, c'était travailler les partiels, rechercher des stages, des activités liées aux études/l'orientation et qui occupent mon esprit et surtout qui me satisfont... Je ne sais pas d'où j'ai développé ce mal être entrainant l'obligation de faire des choses qui m'instruisent ET sont demandées. Cependant, si on ne me donne pas quelque chose à faire (comme des TP et si c'est pas demandé), je ne sais passer mon temps, je suis même mal si je travaille pas et j'ai une impression de rater ma vie.

bref c'est ce problème que le psychiatre doit m'aider à résoudre et qui me paralyse. Car en soit je commence à oublier mon ex petit à petit et cela m'affecte moins et cela est une bonne chose. Je suis de retour à l'état de dépression antérieure à ma rencontre avec cette dernière.

@Zelde
Un point possiblement positif: c'est souvent le cas le temps du premier rendez-vous,
Oui en y réfléchissant mon état n'est pas encore stable mais je suis tout de même plus à même de parler de ma situation. Je ne supporte juste pas d'attendre et je veux que tout aille vite

@Piroud
je n'ai plus que deux copains d'enfance. un travaille la semaine loin de chez moi et rentre le wk et l'autre, un ami très proche, est en couple et très souvent avec sa copine. Je peux donc les voir certains wk.
J'ai deux frères avec qui je ne parle jamais (on n'est pas fâché mais ça a toujours été comme ça)

AJT

Messages : 15

Enregistré le : 10 déc. 2018 12:01

Re: Comment rebondir après un échec en dernière année d'école d'ingénieur

Message par AJT » 17 janv. 2019 19:14

2/ ne t'enferme pas non plus dans une case "malade/dépressif", c'est un état temporaire (tu en seras convaincu une fois sorti la tête de l'eau)
--> oui j'ai déjà fait 3 dépressions dans ma vie et j'ai réussi à aller mieux derrière, celle là est plus intense par contre
1/ ne te mets pas trop de contraintes temporelles, le principal c'est de maintenir le cap (en gros, valider ton cursus. Il me semble que la scolarité semble disposer à t'écouter)
--> et oui aussi j'ai énormément de mal à gérer mon temps actuellement à cause de mon burn out et j'ai l'impression que je n'arrive plus à m'organiser

AJT

Messages : 15

Enregistré le : 10 déc. 2018 12:01

Re: Comment rebondir après un échec en dernière année d'école d'ingénieur

Message par AJT » 18 janv. 2019 23:06

Bonsoir,

2/ oui, mes parents ayant stoppé les études au bac (ou même avant) sont totalement dépassés par mes études (ce que je fais, ce que je peux faire etc.) et leurs conseils sont extrêmement maladroits et me vexent par moment ce qui rend le débat difficile.

3/ en octobre/novembre, quand je cherchais mon stage de fin d'étude, je cherchais un stage dans le développement logiciel ou bien le développement sur microcontrôleur (tout ce qui touche à l'informatique industriel) avec pour but de trouver un stage dans un domaine que je trouve éthiquement correct (santé, écologie). De ce fait j'ai réalisé énormément d'entretiens en voulant trouver le stage optimal (ce qui a participé à mon claquage mentale entre autre)
Dans un premier temps je comptais plus faire du développement pur afin de monter en compétence techniquement parlant puis je comptais me diriger plus vers de la gestion de projet afin d'augmenter mes interactions avec mes futurs collègues et surtout avoir plus d'impact et de vision sur les projets en développement dans l'entreprise (car je trouve que le développement pur et dur est très vite lassant, après je me base sur mes deux stages qui sont souvent de travaux subsidiaires quand il ne s'agit pas d'un stage de fin d'étude).
En réalité mon avenir semblait tout tracé mais j'avais extrêmement peur de m'ennuyer (comme lors de mes stages), d'où ma recherche intensive.

4/ pour ce qui est des activités, je fais actuellement un travail d'intérim sur une courte durée (mais compliqué physiquement parlant), je vais aller faire toutes les agences d'intérim pour voir si je peux trouver un travail en relation avec mes compétences ou bien autre que de la manutention/travail manuel). Cependant je suis loin de toute grande ville donc cela me semble compliqué.

merci pour votre réponse

Messages : 10199

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: Comment rebondir après un échec en dernière année d'école d'ingénieur

Message par father » 19 janv. 2019 17:08

Niort est la capitale des mutuelles d assurance
Si tu aimes programmer, cela m etonnerait qu elles n aient rien pour toi
C est pas technologique mais au moins éthique
Mais surtout.. ne lache pas ton diplome!!

Messages : 677

Enregistré le : 23 janv. 2017 14:27

Re: Comment rebondir après un échec en dernière année d'école d'ingénieur

Message par framboise2 » 19 janv. 2019 17:11

Un conte

Le petit poucet perd une multitude de clefs dans le sentier ténébreux de la forêt
Voilà pourquoi tant de portes se ferment
Pourquoi votre porte est fermée.

Frappe à la porte à la fenêtre
Une lueur se promène de la cave au grenier
On entend le souffle de votre sommeil

Êtes-vous prisonnière dans votre maison?
Les ténèbres de la forêt ne vous appellent-elles pas ?
La clef des champs est perdue
alors forcez la serrure

Reveillez-vous
Ne respirez plus si tranquillement
Mais surtout
surtout éteignez cette lumière
qui se promène quand vous dormez
qui se promène de la cave au grenier

Robert Desnos
:P Parent

AJT

Messages : 15

Enregistré le : 10 déc. 2018 12:01

Re: Comment rebondir après un échec en dernière année d'école d'ingénieur

Message par AJT » 19 janv. 2019 21:07

Oui en effet c'est bien la capitale des assurances mais j'ai plus d'une heure de route pour aller dans cette ville ! Je vais chercher aux alentours pour le moment et de toute manière je trouverai quelque chose car il y a toujours une solution si on se donne à fond.

Oui je compte bien continuer mon diplôme, même si j'ai un gros travail à faire sur moi même. J'aime la plupart des matières enseignées dans mon département et essentiellement l'informatique !

Répondre