De la diversité sociale dans les écoles (CGE)

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Messages : 8866

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: De la diversité sociale dans les écoles (CGE)

Message par U46406 » 26 juin 2019 11:59

Benjamain a écrit :
26 juin 2019 11:24
déplacer les épreuves sur le concours Mines Ponts
Ce serait mieux de le déplacer sur le concours CentraleSupélec, comme ça ça permettrait d'étalonner le rang du dernier X et du premier CS.
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 8866

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: De la diversité sociale dans les écoles (CGE)

Message par U46406 » 26 juin 2019 12:03

Benjamain a écrit :
26 juin 2019 11:24
Existe-t-il des chiffres permettant de confirmer que les admissions universitaires permettent à plus de femmes, plus de boursiers d'être admis, par exemple ?
En tout cas allez sur le site https://prepas.org
tapez-y le mot : boursier
en haut à droite dans la case avec l'icône de loupe,
et sans aucun mystère, vous verrez que leur association l'UPS se bat depuis des années pour expliquer contre vents et marées que les CPGE admettent beaucoup de boursiers

(je n'ai pas lu toute la demi-douzaine de liens, je n'ai pas cherché non plus sur le mot bourse)
des députés a écrit :M. François Rochebloine. Cette phobie d’une prétendue élite, qui, soit dit en passant, compte 30 % de boursiers, vous conduit une fois encore à opposer une France à une autre, les professeurs de l’élite aux autres, les nantis aux sacrifiés, l’université aux classes prépas, les quartiers au reste du monde…

M. Bernard Accoyer. Avec Peillon, c’est la guerre civile !
https://prepas.org/index.php?module=Site&article=283
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 170

Enregistré le : 02 août 2018 02:11

Classe : 1A

Re: De la diversité sociale dans les écoles (CGE)

Message par Helserdin » 26 juin 2019 16:35

Je vais être franc. Je trouve ce débat de vouloir résoudre le problème de l'ouverture sociale en grande école en convoquant les pontes de l'X et des ENS à la limite de la masturbation intellectuelle.
1) C'est tout d'abord symptomatique de ce que quelqu'un sur le forum avait décrit comme le fait que "L'X est la zone érogène de l'académisme français". L'X et les ENS sont d'excellentes écoles pour sûr, mais ne forment qu'une fraction assez faible des ingénieurs et scientifiques français - bien que ce soit probablement parmi les meilleurs. D'où sort notre dernier prix Nobel de Physique ? D'où viennent l'immense majorité des ingénieurs dans les boîtes ? On croit résoudre le problème de la formation des élites juste en touchant aux écoles les plus symboliques. En bon aigri, je serais presque vexé que des gens comme au moins les pontes des Mines ou de Centrale ne soient pas invités. On dirait même presque que les centaines d'écoles d'ingénieurs en France comptent pour du beurre.
2) J'ai l'impression qu'on oublie fondamentalement que les problèmes de reproduction sociale sont visibles dès le lycée. Au lycée Henri IV, les fils d'ouvriers ne courent pas les rues. Et pour une raison simple : les parents qui acceptent que leurs enfants fassent de moins bonnes études qu'eux, c'est rare. Donc à partir du moment où les enfants de Bac+5 vont eux-même viser le Bac+5 et que les enfants de polytechniciens vont viser Polytechnique, il ne reste plus trop de place pour les autres. Donc pour n'importe quel système, tout sera fait pour le contourner par les classes supérieures. Reste alors les quotas, et c'est discutable d'un point de vue recrutement au mérite. Je connais pas les conclusions de l'expérience de Sciences Po par la voie ZEP.
3) Les considérations sur "passer l'X sur le concours Mines-Ponts (en MP et en PC, parce qu'en TSI c'est déjà le cas) pour que ce soit plus méritocratique", c'est du délire. Je vois pas en quoi le concours Mines-Ponts favorise moins la reproduction sociale que le concours de l'X. Aux Mines, ça reste une majorité de gens venant des prépas parisiennes. Et puis le concours des Mines est loin d'être parfait : beaucoup d'aléatoire aux oraux, une grosse prime aux exos classiques (maîtrisés par les gens venant des prépas parisiennes). Je serais d'ailleurs incapable de dire si mettre l'X sur le concours Mines-Ponts tendrait à la descendre de son piédestal ou au contraire à la mettre encore plus haut en dominatrice du concours. Mais étant donné que l'X a une composante recherche plus affirmée, la laisser avec les ENS et l'ESPCI paraît plus logique.

4) Il serait à mon avis plus intéressant de se demander comment on veut goupiller prépa et université, surtout à l'heure des Comue. Veut-on faire de la prépa l'équivalent du collège de droit à Assas, en l'intégrant à la fac ? Dans ce cas, supprime-t-on les concours, pour passer à du tout dossier, pas forcément meilleur en termes de sélection ? Et sinon, serait-ce logique que quelqu'un fasse - si je puis dire - "prépa" à l'UPS, et qu'il aille aux Mines d'Albi après ? Ou à l'inverse qu'il faille aller à l'UPS pour rentrer à Centrale ? Faut-il garder au contraire ce système bicéphale qui siphonne les universités de leurs meilleurs têtes ? Cela demanderait une réflexion en profondeur, plus intéressante que des ajustement cosmétiques en passant l'X sur le concours Mines-Ponts, ou la généralisation des AST qui correspondrait de fait à une quasi-suppression de la prépa.

PS : Plus qu'au post initial - que les X réfléchissent sur l'X est à peu près normal, je réponds à un article que je crois avoir lu récemment qui disait que les ENS et l'X avaient été invités pour réfléchir aux problèmes de reproduction sociale.
MP
2018 - : Mines Paristech

Messages : 1718

Enregistré le : 27 oct. 2017 10:55

Classe : Bac a fleurs

Re: De la diversité sociale dans les écoles (CGE)

Message par Hibiscus » 26 juin 2019 17:09

Helserdin a écrit :
26 juin 2019 16:35
2) J'ai l'impression qu'on oublie fondamentalement que les problèmes de reproduction sociale sont visibles dès le lycée. Au lycée Henri IV, les fils d'ouvriers ne courent pas les rues. Et pour une raison simple : les parents qui acceptent que leurs enfants fassent de moins bonnes études qu'eux, c'est rare. Donc à partir du moment où les enfants de Bac+5 vont eux-même viser le Bac+5 et que les enfants de polytechniciens vont viser Polytechnique, il ne reste plus trop de place pour les autres. Donc pour n'importe quel système, tout sera fait pour le contourner par les classes supérieures. Reste alors les quotas, et c'est discutable d'un point de vue recrutement au mérite. Je connais pas les conclusions de l'expérience de Sciences Po par la voie ZEP.
C'est justement lepoint qui n'est pas oublié, et qui fait l'objet du plus grand nombre de discussions. (notamment en ce qui concerne les lycéennes)
Helserdin a écrit :
26 juin 2019 16:35
Je vois pas en quoi le concours Mines-Ponts favorise moins la reproduction sociale que le concours de l'X

Je ne vois pas non plus, mais certains chiffres semblent tourner vers cette affirmation.
Helserdin a écrit :
26 juin 2019 16:35
Cela demanderait une réflexion en profondeur, plus intéressante que des ajustement cosmétiques en passant l'X sur le concours Mines-Ponts, ou la généralisation des AST qui correspondrait de fait à une quasi-suppression de la prépa.
Justement.. Si tu lis les script des discussions qui ont fait suite aux discours, les représentants des grandes écoles ne discutaient que ce genre d'ajustements. Et oui, on peut s'en plaindre éternellement. Mais la simple raison d'en parler sur ce forum, puisqu'aucune action ne naîtra d'ici, c'est d'informer et se préparer à de tels ajustements, aussi merdiques et illogiques soient-t-ils, s'ils venaient à être mis en place. (je n'ai jamais dit (heureusement) que j'étais d'accord avec ce qui était proposé)
Il n'est évidemment pas du tout question ici de vouloir "résoudre le problème de l'ouverture sociale en grande école", ça serait ridicule.
Lycée Masséna (Pcsi-PC*) -- École polytechnique
Université de Tokyo | Tohoku - Thèse (Astrophysique)

Messages : 8866

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Politique de site universitaire, la CDEFI et les écoles d’ingénieurs tirent le signal d’alarme

Message par U46406 » 26 juin 2019 18:01

Helserdin a écrit :
26 juin 2019 16:35
4) comment on veut goupiller prépa et université, surtout à l'heure des Comue. Veut-on faire de la prépa l'équivalent du collège de droit à Assas, en l'intégrant à la fac ? Dans ce cas, supprime-t-on les concours, pour passer à du tout dossier, pas forcément meilleur en termes de sélection ?
Notons aussi que les écoles ont peur de perdre la maîtrise de leur processus de formation...

- Politique de site universitaire, la CDEFI et les écoles d’ingénieurs tirent le signal d’alarme (20/06/2019)
http://www.cdefi.fr/fr/actualites/polit ... al-dalarme
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 370

Enregistré le : 29 nov. 2015 19:32

Classe : Terminale S

Re: De la diversité sociale dans les écoles (CGE)

Message par Dratui » 26 juin 2019 18:31

Personnellement, je pense que critiquer le manque de diversité dans les grandes écoles est effectivement un problème, mais que ce ne sont pas elles qui ont la possibilité de jouer. On peut certes faciliter les admissions universitaires/DUT, mais je pense que c'est déjà fait et que l'on ne peut pas beaucoup jouer dessus. Par ailleurs, ce sont peut-être les plus favorisés de fac/DUT qui arrivent en école, comme quelqu'un au-dessus l'avait précisé.

Le souci, c'est qu'il n'y a qu'une partie infime de la population, la plus informée, qui a une chance d'arriver en classe préparatoire. En primaire il y a un tri, au collège il y a un tri, au lycée il y a un tri, en prépa il y a un tri et on arrive enfin en école. Critiquer le fait qu'il y ait du tri en école, c'est négliger complètement ce qu'il y a avant, c'est critiquer les conséquences et non pas les causes. Alors oui, en école il y aura peu de boursiers, peu de QPV, peu de "cités éducatives" comme on dit maintenant, mais c'est pas directement la faute des écoles, qui ne sont que le reflet de ce qui leur arrive comme élèves. Ainsi, brader le niveau des écoles (parce que oui, c'est ce dont on parle, c'est ce qui a été fait à ScPo), ce n'est certainement pas la bonne manière de résoudre le problème. Pour un nombre restreint de candidats, peut-être, mais étendre ça ne me semble pas fantastique. Il vaut mieux concentrer les efforts sur les collèges et les lycées.
2016/2018 - PCSI/PSI* - Saint-Louis
2018/201X - CentraleSupélec sans rien branler
PCSI voulant finir en maths appliquées (ou Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?)

Messages : 661

Enregistré le : 30 mars 2016 07:47

Classe : Carrément

Localisation : AFK

Re: De la diversité sociale dans les écoles (CGE)

Message par Florastic » 26 juin 2019 20:53

Dratui a écrit :
26 juin 2019 18:31
Ainsi, brader le niveau des écoles (parce que oui, c'est ce dont on parle, c'est ce qui a été fait à ScPo).
Développe ta pensée ?
2016 - 2019 : SciencesPo Paris / L1 MIPI UPMC.
2018 - 2019 : University of Warwick - Economics / L2 maths UPMC

Messages : 8866

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: De la diversité sociale dans les écoles (CGE)

Message par U46406 » 26 juin 2019 20:57

C’est un sujet trop politiquement correct pour en être discuté sur forum Prepas...
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 677

Enregistré le : 23 janv. 2017 14:27

Re: De la diversité sociale dans les écoles (CGE)

Message par framboise2 » 26 juin 2019 21:03

Florastic a écrit :
26 juin 2019 20:53
Dratui a écrit :
26 juin 2019 18:31
Ainsi, brader le niveau des écoles (parce que oui, c'est ce dont on parle, c'est ce qui a été fait à ScPo).
Développe ta pensée ?
+1 Florastic
Je voudrais bien comprendre pourquoi Sciences Po est bradé. J’en connais beaucoup qui sont prêts à aller à la braderie, et qui n’y sont pas acceptés.
Je crois que tu ne connais pas bien le niveau de sélectivité de cette école.
:P Parent

Messages : 586

Enregistré le : 01 déc. 2016 10:58

Re: De la diversité sociale dans les écoles (CGE)

Message par Volte » 26 juin 2019 21:12

framboise2 a écrit :
26 juin 2019 21:03
Florastic a écrit :
26 juin 2019 20:53
Dratui a écrit :
26 juin 2019 18:31
Ainsi, brader le niveau des écoles (parce que oui, c'est ce dont on parle, c'est ce qui a été fait à ScPo).
Développe ta pensée ?
+1 Florastic
Je voudrais bien comprendre pourquoi Sciences Po est bradé. J’en connais beaucoup qui sont prêts à aller à la braderie, et qui n’y sont pas acceptés.
Je crois que tu ne connais pas bien le niveau de sélectivité de cette école.
Des élèves brillants ont été recalés au bénéfice d'élèves moins brillants, mais qui avaient le bon profil.
Les routes de l'enfer sont pavées de bonnes intentions.

Répondre