Le succès est il conditionné par le seul travail?

vous avez des questions sur la vie en prépa ?

Messages : 114

Enregistré le : 15 juil. 2007 14:29

Message par StHeaven » 06 juil. 2008 15:48

Ca dépend ou tu places le seuil de réussite.

Certains sont fiers d'avoir le bac et c'est un gage de réussite, pourtant beaucoup ici l'ont sans rien faire.

Pour réussir en prépa c'est autre chose j'imagine.
08-09 PCSI Le Parc
09-10 P'1

Messages : 26

Enregistré le : 05 juil. 2008 12:28

Message par VincentD2 » 06 juil. 2008 16:05

Dawww a écrit :L'attention en cours (prendre des notes supplémentaire, ne pas bavarder...), rien de plus important pour moi, et ça fait gagner des heures de travail!
Sommes nous contraints de prendre des notes en prépa ou pouvons nous suivre en rédigeant des phrases complètes ?

Je n'arrive pas a apprendre quand il y a sur mon cahier des bouts de phrase reliés par des flèches à l'orientation douteuse. J'ai pris l'habitude au lycée de prendre le temps d'écouter le prof, de bien repérer les idées du cours et de les retranscrire ensuite (ou en même temps quand s'était possible) en phrases parfaitement conçues, pourrais je toujours le faire en prépa ?

Sinon je ne sais pas comment je vais pouvoir apprendre mes cours par la suite :s
2008-2009 : CPGE ENS-Cachan D2, Lycée BASCH Rennes.

Messages : 204

Enregistré le : 12 juin 2007 14:20

Message par Adelie » 06 juil. 2008 16:06

Il y a trois facteurs qui importe le travail le génie et la chance. :D

Avec deux tu réussis avec 1 tu galères et avec les trois tu es un sacré c******

:P
<07-09> BCPST Poitiers
<09-12> ENTPE fonctionnaire - Spé "Transport et Territoire"
<12-13> M2 "Transport et Mobilité", Ponts ParisTech - UPEC - IUP
<13-...> CEREMA - Chargé d'études Transport Intermodalité

Messages : 438

Enregistré le : 04 juin 2007 17:46

Message par Blinis » 06 juil. 2008 16:07

Pour ma part, je pense que tout est une question de génie. Soit tu l'as et c'est bon, soit tu l'as pas et tu te retrouves chez MacDo.
"Quoi d'étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ?"
Michel Foucault

Messages : 57

Enregistré le : 30 janv. 2008 16:45

Message par carrieres » 06 juil. 2008 16:08

Blinis a écrit :Pour ma part, je pense que tout est une question de génie. Soit tu l'as et c'est bon, soit tu l'as pas et tu te retrouves chez MacDo.
Soit tu l'as pas et tu envisages d'autres études non ? :roll:

Messages : 463

Enregistré le : 26 mai 2008 22:13

Message par Palain13 » 06 juil. 2008 16:11

StHeaven a écrit :Ca dépend ou tu places le seuil de réussite.

Certains sont fiers d'avoir le bac et c'est un gage de réussite, pourtant beaucoup ici l'ont sans rien faire.

Pour réussir en prépa c'est autre chose j'imagine.
Le seuil de réussite est le même pour tout le monde je pense à quelques "détails" près.
En effet pour moi la réussite serait de réaliser deux années de prépa dans de bonnes conditions et ensuite intégrer de mon choix !
Alors bien sur chacun à des ambitions différentes, des écoles différentes... Mais sur le fond c'est la même chose non ? :wink:
HyneX a écrit :Cela dépend de l'objectif et de la personne.
C'est exactement comme en sport :
-Tout le monde peut devenir un excellent sportif en s'entrainant et faire de bons temps / avoir de bonnes performances dans n'importe quel sport, à condition de s'entrainer suffisamment.
-La plupart ne pourront jamais ne serait-ce que participer aux jeux olympiques, peu importe l'entrainement fourni et la volonté...

Conclusion : si tu parlais de la prépa; un minimum de travail est nécessaire mais même un travail astronomique n'est pas forcément suffisant pour tout le monde.
Tu as certainement raison, mais de toute manière le travail est nécessaire non ? Car pour une personne lambda (moi 8)) un minimum de travail pour m'en sortir me semble utopique, je me place plus dans l'optique du maximum ! :lol: :wink:

Messages : 26

Enregistré le : 05 juil. 2008 12:28

Message par VincentD2 » 06 juil. 2008 16:18

Des facilités (je privilégie le terme facilité a celui de génie qui me parait largement plus prétentieux) on en a a priori tous puisqu'on a été admis en prépa. Certains en ont sans doutes par la suite plus que d'autres, mais le travail devrait permettre de compenser les écarts comme il l'a fait jusqu'au BAC...

Au passage, vous pourriez répondre a ma question quelques messages plus haut ? :wink:
2008-2009 : CPGE ENS-Cachan D2, Lycée BASCH Rennes.

Messages : 463

Enregistré le : 26 mai 2008 22:13

Message par Palain13 » 06 juil. 2008 16:20

VincentD2 a écrit :Des facilités (je privilégie le terme facilité a celui de génie qui me parait largement plus prétentieux) on en a a priori tous puisqu'on a été admis en prépa. Certains en ont sans doutes par la suite plus que d'autres, mais le travail devrait permettre de compenser les écarts comme il l'a fait jusqu'au BAC...

Au passage, vous pourriez répondre a ma question quelques messages plus haut ? :wink:
J'ai toujours entendu parler d'un rythme effréné en prépa, alors peut-être qu'écrire de phrases complètes sera impossible par manque de temps.

Messages : 2134

Enregistré le : 18 mai 2007 19:29

Classe : post doc

Localisation : Bâle

Message par Raphaëlle » 06 juil. 2008 16:23

VincentD2 a écrit :Des facilités (je privilégie le terme facilité a celui de génie qui me parait largement plus prétentieux) on en a a priori tous puisqu'on a été admis en prépa. Certains en ont sans doutes par la suite plus que d'autres, mais le travail devrait permettre de compenser les écarts comme il l'a fait jusqu'au BAC...

Au passage, vous pourriez répondre a ma question quelques messages plus haut ? :wink:
Ca dépend si t'es en prépa littéraire ou scientifique. En scientifique, les profs écrivent généralement au tableau des belles phrases rédigées (enfin bon en maths c'est un peu différent), donc pas de soucis.

edit: Pour la question initiale, je dirais qu'il faut non seulement travailler mais aussi travailler régulièrement, c'est à dire du 2 septembre au 2 juillet, ne surtout pas prendre de retard.
Mais bon, certains réussissent en travaillant moins, certains travaillent tout le temps et n'y arrivent quand même pas. Donc ça dépend :wink:
Modifié en dernier par Raphaëlle le 06 juil. 2008 16:26, modifié 1 fois.
Recherche en physique quantique expérimentale
Ex-ENS Lyon
Ex-PC*

Messages : 26

Enregistré le : 05 juil. 2008 12:28

Message par VincentD2 » 06 juil. 2008 16:25

Raphaëlle a écrit :Ca dépend si t'es en prépa littéraire ou scientifique. En scientifique, les profs écrivent généralement au tableau des belles phrases rédigées (enfin bon en maths c'est un peu différent), donc pas de soucis.
A vrai dire je serais plutôt en économique même si les maths sont omniprésentes en prépa Cachan D2
2008-2009 : CPGE ENS-Cachan D2, Lycée BASCH Rennes.

Répondre