PT souhaitant faire des maths

Si vous avez une question sur une école, sur la formation proposée, les options, les débouchés.

Messages : 257

Enregistré le : 28 janv. 2018 16:39

Classe : TS

PT souhaitant faire des maths

Message par gerclo » 05 déc. 2019 00:17

Je m'étais déjà incrustée sur un fil au sujet des maths en école type mines, mais je préfère en faire un nouveau.

J'ai un fils en PT, qui s'est découvert un centre d'intérêt réel pour cette matière depuis l'an dernier, et souhaiterait en faire dans les années à venir. Sans idée précise du métier visé, mais il n'est pas attiré par l'enseignement en secondaire.

Vous l'avez remarqué d'emblée, il n'est pas du tout dans la bonne filière.

Il n'aime pas les maths orientées finances, proba, stats, etc
Sur son temps libre, il aime découvrir la topologie algébrique, la théorie de Galois, géométrie algébrique...

Je ne crois pas que ces domaines soient très développés dans nombre d'écoles d'ingé.
Donc que peut on lui conseiller en guise d'orientation ?

Je sais qu'à l'ENS Saclay il y a possibilité d'envisager un joker pour rejoindre le département de physique depuis PT, mais en maths : je n'ai pas vu d'exemples illustrant ce transfert possible depuis longtemps.

Pensez vous qu'avec un bon dossier en maths il pourrait négocier de rejoindre ce département à Cachan ?

Sinon ?
Que peut il envisager concrètement par rapport au type de maths qui l'attirent ? Doit il se réveiller et accepter que c'est complètement mort ?

Merci.

Messages : 1317

Enregistré le : 25 avr. 2015 11:57

Re: PT souhaitant faire des maths

Message par grenadine » 05 déc. 2019 07:32

Je comprends qu'il aime les maths mais qu'il ne veut pas enseigner.

Il faut qu'il réfléchisse à ce qu'il veut faire avec les maths.

Je connais des PSI pas pris en maths ou en INFO à l'ENS Cachan. En physique, pas de problème en PSI, encore heureux.
Ils ont peut-être refusé de faire une année Joker.

En PT ? Je n'en connais pas ailleurs qu'en Saphire.

N'a-t-il pas envisagé de faire PTSI puis MPSI ? Là, en PT c'est dommage de ne pas aller au bout.

Cela dit il pourra faire de maths en école. A l'ENSTA, par exemple des maths pas que financière mais appliquées à la physique.

C'est le cas pour d'autres écoles.

Edit : Rien ne l'empêche de poursuivre en L2 maths ou L3 (si accepté par la fac).
Mum :)
MPSI-PSI* Hoche ENSTA Paris
PTSI-PT Benjam' ESTP
TS SI spé maths

Messages : 8867

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: PT souhaitant faire des maths

Message par U46406 » 05 déc. 2019 08:26

Et l'informatique ?

à Mines ParisTech,
comme modélisation du climat en sciences de la Terre - géosciences :
http://www.mines-paristech.fr/Formation ... ronnement/

Et la géophysique ?
ÉOST, École et Observatoire des sciences de la Terre de l'Université de Strasbourg
http://eost.unistra.fr/ecole-dingenieur ... eme-annee/
mais elle ne recrute pas en PT :
http://eost.unistra.fr/ecole-dingenieurs/admission/
ce qui nécessiterait de passer ensuite par une licence de mathématiques-informatique
(sachant que parfois la physique est très mathématisée), comme grenadine l'a suggéré en cas de solution de secours après les concours et dossiers * post-prépas.
* il pourrait se renseigner pour demander une dérogation en tant que candidat venant de PT, qui sait ??


PS La vieille liste datant de 2012 des écoles, par domaines :
viewtopic.php?f=24&t=37843#p475258
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 1317

Enregistré le : 25 avr. 2015 11:57

Re: PT souhaitant faire des maths

Message par grenadine » 05 déc. 2019 08:33

Si il était en MP, il viserait quel cursus ?
Mum :)
MPSI-PSI* Hoche ENSTA Paris
PTSI-PT Benjam' ESTP
TS SI spé maths

Messages : 357

Enregistré le : 16 août 2016 00:45

Classe : M1 physique

Re: PT souhaitant faire des maths

Message par C.A.P.T.P » 05 déc. 2019 09:02

Aller en maths à Paris-Saclay depuis PT c'est mission impossible (des PSI et PC, même avec de bons dossiers en maths, sont très souvent refusés), en première année.

Ce qu'il est possible de faire, c'est d'aller en SAPHIRE (voire physique, pourquoi pas) et de suivre en parallèle une L3 de maths dans une fac parisienne.
Pour l'anecdote : un PC a intégré l'école en 2017, refusé au département de maths, il ente en physique par défaut, suit une L3 de maths en parallèle de son M1 de physique, et prépare cette année l'agrégation de maths.
Venant de PT un cursus pareil est envisageable, mais va falloir sérieusement bosser.

Sinon la fac, c'est pas mal, mais ça fait mal au coeur après 2 ans de prépa.
ENS Cachan - Paris Saclay

Messages : 8867

Enregistré le : 27 juil. 2016 19:38

Classe : shadow CCO nobo CMT

Re: PT souhaitant faire des maths ?

Message par U46406 » 05 déc. 2019 09:32

Des PT PhysiqueT aimant la mécatronique peuvent vouloir à l'ENS Rennes...
http://www.banquept.fr/rubrique.php3?id_rubrique=10

à condition donc d'aimer ce domaine...
- ENS Rennes venant de PT
viewtopic.php?f=7&t=67881&p=931668#p931799
viewtopic.php?f=24&t=69219&p=947053#p947049
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 10264

Enregistré le : 10 nov. 2010 22:03

Classe : 3J8VR2

Re: PT souhaitant faire des maths

Message par father » 05 déc. 2019 09:38

Je n ai pas compris l histoire de l enseignement secondaire...
Grenadine pose la bonne question
Qu aurait il fait en mp?
Si la réponse est une ens en maths, vous connaissez déjà la réponse.
Si c est une grande école d inge genre X, mines, etc il sait déjà qu il doit finir dans les meilleurs
Et s il veut faire de la topologie algébrique ce sera davantage à l X qu a l ensta.
Après 2 options : soit il continue d en faire pour le plaisir..
Soit il veut en faire son métier. Dans ce cas, cursus universitaire obligatoire
Il pourra l entamer en parallèle de son école d inge. Rien n est jamais mort !! Surtout à 20ans !! Vous saurez un jour si c est une lubie ou une passion durable..
Certains mineurs finissent agrégés
Et cela n impose pas forcément d enseigner dans le secondaire. Du moins durablement (on y fait guère de topo algébrique au demeurant)

Messages : 456

Enregistré le : 12 août 2018 17:03

Re: PT souhaitant faire des maths

Message par zede » 05 déc. 2019 09:43

Si votre fils n'est pas rebuté par la physique, considérant à vous lire qu'il a une bonne puissance de travail, des facilités, qu'il est motivé,

et dans le cas où il devrait au final se contenter d'une entrée en L2 maths,

peut-être le tenter en double-licence ?

Je reconnais n'avoir aucun recul sur la sélectivité etc. Mais j'imagine qu'on y trouve des étudiants sélectionnés, motivés, et que 240 unités de valeurs à la fin du L3, ça peut faire sens et ouvrir pas mal de portes.
(à faire confirmer ou pas par les habitués)

Messages : 1573

Enregistré le : 13 févr. 2018 09:22

Re: PT souhaitant faire des maths

Message par matmeca_mcf1 » 05 déc. 2019 10:30

Les courbes elliptiques sont utilisées en crypto. Elles font partie de la géométrie algébrique. Est ce qu’un cursus cryptologie intéresserait votre fils? Cela doit pouvoir se trouver en école d’ingénieur en informatique. Pour la topologie algébrique, J’ai de vagues et lointains souvenirs d’avoir lu qu’on pouvait utiliser la théorie des tresses pour décrire le comportement de certains champs magnétiques.
Ancien ENS Cachan (maths) 1999--2003
Enseignant-Chercheur à l'Enseirb-Matmeca (Bordeaux INP)
Les opinions exprimées ci-dessus sont miennes et ne reflètent pas la position officielle de l'école dans laquelle j'enseigne.

Messages : 257

Enregistré le : 28 janv. 2018 16:39

Classe : TS

Re: PT souhaitant faire des maths

Message par gerclo » 05 déc. 2019 14:17

Merci pour vos réponses.

En fait pour le moment il ne se projette pas sur un métier, mais sur le fait qu'il a envie d'étudier des maths, et des maths théoriques dont il sait que question débouchés (en recherche) c'est très compliqué.

Son but initial était de rejoindre Cachan et demander physique avec l'année joker pour astrophysique. Entre temps il a réalisé que ce secteur était aussi compliqué et il se découvre un intérêt grandissant pour les maths. Il n'est pas encore fixé
sur ce qu'il veut faire. La recherche l'attire, c'est tout.

Grenadine : il a été refusé dans toutes les mpsi avec internat (sauf une ) demandées sur PS, je pense que cela aurait été encore plus dur après une année. Et il est bien là où il est, donc il n'a pas envisagé de changer de prépa.
En effet en MP, la seule différence aurait été de demander ulm/lyon, où il aurait pu étudier ce qu'il aime.
Je vais lui dire de regarder de plus près les maths d'ensta.

Zede : Il ne travaille pas du tout les maths de prépa, donc ça lui laisse du temps de libre qu'il utilise notamment pour découvrir des maths HP. Dire qu'il a un potentiel de travail, oui et non, il n'a jamais travaillé beaucoup, donc peut il y arriver ?.
La double licence maths/physique il y était pris sur PS, c'est dommage de revenir en arrière. Est ce qu'il y serait pris en venant de PT ? sa double inscription en fac n'est pas en maths.

CAPTP : c'est franchement impossible pour un PSI qui a un bon dossier en maths de rejoindre le département de maths ?
Il majore tous ses DS depuis le second semestre de sup, et a toujours 20 (plus en fait), en étant dans une des deux meilleures PT, il vise donc cette note au concours, vous pensez que ça ne pourra pas être une carte à jouer ?
Donc exit cette possibilité.
Faire les deux cursus physique + maths en // ça me semble bien compliqué. Beaucoup de travail pour le coup je comprends, mais comment fait on concrètement pour assister aux cours ? ceux qui font ça se procurent les cours ?
Est on considéré comme normalien si on veut faire une thèse en maths ? il y a des désavantages ou pas ?

father : oui, ça il a compris qu'il a plus de chances de faire de la topo à X qu'ailleurs, donc pour le moment il n'a retenu que cette possibilité, mais il lui faut un plan B, c'est trop hasardeux de ne compter que là dessus avec si peu de places offertes.
Pour l'enseignement en secondaire, beaucoup d'agrégés en maths passés par une ENS y sont non ? la recherche académique offre si peu de postes, et ils sont un peu coincés par leur statut ? .

U46406 : il aime bien l'info, mais l'info de PT est peu développée je crois, et lui n'a pas dépassé ce niveau.
Mécatronique, non. Modélisation en géophysique, ça.. ?

J'en retiens qu'il doit se poser les bonnes questions sur la finalité des maths qu'il veut faire, mais je sais qu'il en sait pas trop répondre à cette question, qu'il peut tenter une L2 de maths en // d'une école (mais j'avais cru comprendre qu'aux mInes c'était compliqué car beaucoup de boulot en 1ere année).

Répondre