problématique d'orientation

Tout ce qu'il est possible de faire après une école.

Messages : 6

Inscription : 12 févr. 2024 18:09

Profil de l'utilisateur : Élève de CPGE

problématique d'orientation

Message par lifemtl » 12 févr. 2024 18:31

Bonjour,

Je m'adresse à vous car j'ai du mal à voir clair sur le monde du travail.

Je suis actuellement en école d'ingé sud-parisienne. Je suis en train de me spécialiser en recherche opérationnelle. J'ai bien aimé les cours de programmation en nombre entiers en particulier. Néanmoins quand j'essaie de me projeter dans certains métiers, j'ai l'impression que c'est énormément de code, un travail solitaire. J'aime bien faire des petits programmes pour les cours dans certains projets mais à haute dose, je ne me vois pas faire ça toutes les heures, toute la journée, toutes les semaines, tous les mois (je pourrais aller plus loin mais on mourra peut-être avant).

J'ai besoin de ce contact, de parler avec des gens, de produire des choses palpables et non pas un programme sur python/c++/xpress-mosel. J'ai donc l'impression que mon choix ne correspond pas à ma personne bien que j'apprécie les cours de RO. C'est précisément là le problème, la paradoxe que je suis en train d'essayer de résoudre mais je n'y arrive pas vraiment. On notera que je peux m'orienter vers un parcours plus axé énergie pour ma dernière année.

Avez-vous deux trois recommandations ? Des choses à redire sur mes projections des jobs dans la RO ? Une césure pour essayer (en RO je trouve pas beaucoup de stage bac+4)

Bonne journée

Messages : 3091

Inscription : 27 juil. 2016 19:38

Profil de l'utilisateur : Professionnel

Re: problématique d'orientation

Message par U46406 » 12 févr. 2024 21:29

Sans indiscrétion, peux-tu préciser le nom de ton école, avec les choix d’options possibles.

Envisages-tu de devenir enseignant chercheur ?
« Occupez-vous d’abord des choses qui sont à portée de main. Rangez votre chambre avant de sauver le monde. Ensuite, sauvez le monde. » (Ron Padgett, dans Comment devenir parfait) :mrgreen:

Messages : 12565

Inscription : 10 nov. 2010 22:03

Profil de l'utilisateur : Professionnel

Re: problématique d'orientation

Message par father » 12 févr. 2024 22:22

Effectivement donner des conseils sans connaître le parcours…
As tu regardé les débouchés du mpro ?

Si tu veux du palpable faut plutôt viser le btp ou la meca (disciplines/secteur)

Si tu veux du contact faut viser des fonctions transverses : ingenierie d affaires, qhse/génie industriel… (fonctions)

Un job d inge même en r&d c est fait de contact parce qu il y a des donneurs d ordre. Des contraintes de coût, de délai.
Des interactions avec d autres services.
Mais oui surtout dans les premiers postes la partie études va prédominer.
En informatique ou quoi que soit d autre.
Si ça te barbe déjà mieux vaut bifurquer.
Mais vu qu on sait pas où tu es on parle dans le vent.

Messages : 6

Inscription : 12 févr. 2024 18:09

Profil de l'utilisateur : Élève de CPGE

Re: problématique d'orientation

Message par lifemtl » 19 févr. 2024 01:43

U46406 a écrit :
12 févr. 2024 21:29
Sans indiscrétion, peux-tu préciser le nom de ton école, avec les choix d’options possibles.

Envisages-tu de devenir enseignant chercheur ?
je suis à l'ensta, mes choix envisageables sont : énergies en transition / science de l'optimisation et des données (en parallèle avec le MPRO/m2 data sciences/m2 optimization)

enseignant-chercheur peut être une possibilité si je suis assez bon, j'aime bien transmettre et j'ai pensé à être prof

Messages : 6

Inscription : 12 févr. 2024 18:09

Profil de l'utilisateur : Élève de CPGE

Re: problématique d'orientation

Message par lifemtl » 19 févr. 2024 01:50

father a écrit :
12 févr. 2024 22:22
Effectivement donner des conseils sans connaître le parcours…
As tu regardé les débouchés du mpro ?

Si tu veux du palpable faut plutôt viser le btp ou la meca (disciplines/secteur)

Si tu veux du contact faut viser des fonctions transverses : ingenierie d affaires, qhse/génie industriel… (fonctions)

Un job d inge même en r&d c est fait de contact parce qu il y a des donneurs d ordre. Des contraintes de coût, de délai.
Des interactions avec d autres services.
Mais oui surtout dans les premiers postes la partie études va prédominer.
En informatique ou quoi que soit d autre.
Si ça te barbe déjà mieux vaut bifurquer.
Mais vu qu on sait pas où tu es on parle dans le vent.
oui sur le site du mpro il y a tous les stages donc ca donne une idée.

ok pour les fonctions transverses

La RO ne me barbe pas du tout, j'aime beaucoup les cours de RO et certains projets que je fais. J'ai juste l'impression que les métiers en lien avec les RO sont assez solitaires (typiquement l'ingé qui essaye d'optimiser le planning des trains de la SNCF). Des gens auront discuté en amont des contraintes, des problématiques en gare, du personnel à mobiliser pour tel train, de la durée des arrêts, le nombre de train en gare, quel type de train mobiliser, et j'ai l'impression que le chercheur opérationnel va récupérer un document avec écrit toutes ces contraintes et seulement mettre en oeuvre son code. La partie en amont m'a l'air tout autant intéressante, je ne me sens pas d'être un simple informaticien/mathématicien qui fait son code.

Messages : 12565

Inscription : 10 nov. 2010 22:03

Profil de l'utilisateur : Professionnel

Re: problématique d'orientation

Message par father » 19 févr. 2024 09:00

Un truc me chiffonne.
Si tu es en 2a… et que tu es en majeure maths appli, comment peux tu encore rejoindre la filière énergies ?

Enseignant-chercheur c est un beau métier mais tu dois être bien conscient de ce que cela recouvre.
(Chercher inclut chercher des financements, de l administratif, une certaine compétition (publish or pérish…),etc…)
Ça peut te convenir… ou pas.
D autres en parleront mieux que moi.
Tu as le temps d ici là surtout si tu fais une thèse.
Et faire une thèse n interdit pas de rejoindre le privé.

L optimisation du planning des train (en temps de grève ou pas ahah), c est je trouve un sujet passionnant. D ailleurs j ai en tête au moins 2 forumistes qui visent ce type de job. Vous allez finir par vous croiser…

Je suis toujours surpris que certaines correspondances ne sont pas assurées avec un train qui part seulement 1 ou 2 minutes après celui qui vient d arriver.
Dans l énonce des contraintes que tu évoques, tu te concentres sur des aspects très matériels (comme tout bon ingénieur) mais moins des aspects économiques, de satisfaction des usagers, de desserte politique des territoires..
Du nombre de conducteurs/contrôleurs dispo, etc...
bref le sujet est plein de ramifications/monstrueux.
Sinon il serait optimal depuis longtemps…
Et bien sûr ce n est pas toi qui va gérer tout ceci dans ton 1er job !

L organisation d une très grosse boîte (comme la SNCF) est forcément spécialisée.
Ce n est pas toi qui va conduire les enquêtes de trafic, collecter toutes les contraintes logistiques, etc… discuter le bout de gras avec la fnaut ou le maire de trifouillis les oies.
Tu pourras le faire mais pas dans ton 1er job.
Quand tu seras embauché tu le seras d abord pour tes capacités techniques de modélisation.
Ça t interdira pas d être force de proposition.
Puis progressivement tu prendras du galon et tu te rapprocheras du management… et des considérations politiques.

Une carriere ça se construit (surtout à la SNCF !).
Tu suivras donc ta courbe d expérience avec un énorme avantage : savoir de quoi tu parles.
C est l avantage des inge.
Ils peuvent se diriger vers le management alors que dans l autre sens c est beaucoup plus compliqué.

Les méthodes de développement informatique évoluent mais jadis, il y avait une moa (collecte des besoins entre autres) et une Moe (les codeurs).
C est évidemment caricatural.
De nombreux moa avaient commencé leur carrière comme codeur.
C était de redoutables négociateurs face aux informaticiens parce qu ils savaient de quoi ils parlaient (double casquette).
Réciproquement un moe peut dire : votre demande est incohérente ou ne peut être traitée ou à un coût disproportionné, etc
Il y a de l échange.
Des itérations
Différents scenarii a arbitrer.
Forcément.

Si tu ne veux pas en passer par là tu peux bifurquer plus tôt : Hec, iep ou le collège des ingénieurs (bonne piste).

Vérifie si tu suis le mpro que l ensta ne t oblige pas à faire un doctorat dans la foulée.

Le gars qui a fait le DAUR vient de l ensta. Demande lui conseil.
Dernière modification par father le 19 févr. 2024 09:52, modifié 1 fois.

Messages : 2723

Inscription : 25 avr. 2015 11:57

Profil de l'utilisateur : Élève de lycée

Re: problématique d'orientation

Message par grenadine » 19 févr. 2024 09:32

Rapproche toi des anciens. Il faut avoir se réflexe. Cherche des profils sur linkedin et pose des questions.

Le premier job d'un ENSTA est plutôt R&D. Cela ne veut pas dire que tu resteras sur ce type de poste, ni que tu ne feras que du travail tout seul. C'est un point de départ.

Mais rien n'est figé. A toi d'ouvrir d'autres portes. Soit par le biais d'un DD, soit en frappant directement à la porte des anciens qui seraient dans un secteur ou domaine qui te plaît.

Voir ma signature.
Mum :)
PSI* Hoche ENSTA/INSTN//SciencesPo
PT Benjam' ESTP
MPSI/PSI* Saint-Louis/Bossuet/ENSAE

Messages : 12565

Inscription : 10 nov. 2010 22:03

Profil de l'utilisateur : Professionnel

Re: problématique d'orientation

Message par father » 19 févr. 2024 10:23

4 stages proposés par la sncf au MPRO
Passionnants (du micro au macro)
Voyages gratuits 6mois durant :lol:
Si c est ton truc fonce !

Poursuite en thèse possible en contrat Cifre.
La sncf est partenaire du collège des ingénieurs.
Possibilité donc de suivre en parallèle un PhD et un mba sans bourse délier.
Une opportunité.

Messages : 6

Inscription : 12 févr. 2024 18:09

Profil de l'utilisateur : Élève de CPGE

Re: problématique d'orientation

Message par lifemtl » 21 févr. 2024 02:02

Merci pour vos riches réponses. Pour le collège des ingénieurs notamment, je ne connaissais pas du tout, intéressant.

En l'occurrence je citais le domaine ferroviaire pour la RO car je trouve qu'on arrive bien à saisir ce qu'il en ressort. C'est un domaine d'application qui peut m'intéresser car très concret (là où certaines boîtes de conseil/services en RO me donnent l'impression de développer des outils abstraits pour qu'une entreprise les appliquent concrètement ensuite) mais pour le coup j'ai un peu peur de l'évolution dans une boîte comme la SNCF. D'autres employeurs type Air France gardent ce côté concret qui m'intéresse (quelque chose se passe, les avions volent, les trains roulent avec le moins de pb possibles). EDF/RTE peut aussi être intéressant dans la sphère énergétique. Ce qui me chiffonne pour ces boîtes : beaucoup trop d'employés, des salaires qui suivent une grille, une évolution linéaire même si t'es bon... Et puis, si je ne suis pas pris dans ces entreprises, que vais-je faire ?

J'aspire mêler bon niveau de vie (pas thèse cifre), métier intéressant (thèse cifre : j'ai entendu des profs dire que les métiers les plus intéressants en science suivent une thèse, des métiers intéressants en R&D). En R&D le salaire suit-il, vaut-il mieux miser sur d'autres chevaux ? Si les perspectives sont bonnes, j'accours.

Messages : 12565

Inscription : 10 nov. 2010 22:03

Profil de l'utilisateur : Professionnel

Re: problématique d'orientation

Message par father » 21 févr. 2024 09:06

As tu essaye 36-15 Pognon ? 😂

Tu es jeune et donc tu vises le beurre, l argent du beurre et la crémière.
Classique.

Est ce que c est à la SNCF que tu te feras le plus d argent ? Non.
Est que c est dans la r&d que tu te feras le plus d argent ? Non.

Si tu veux te faire un max de blé :
1) La finance (peu palpable) te tend les bras. HFT ou autre
Ce sera moins linéaire comme tu le dis.
Tu es bien en 2a filière maths appli ?
2) certains créneaux de l informatique (dans une gafam par exemple, faut juste y rentrer)
3) le business/le commerce.
4) tu montes ta boîte. Risky. Pas de gros salaire au début
5) pilote ? Pour suivre le chemin de jay olsen…

La thèse c est pas une obligation.
Mais dans certaines boîtes ou secteurs c est un plus.
Il faut parfois investir pour gagner à long terme.

Par contre si tu fais ta thèse à la SNCF tu as un pied dans la porte (du train ahah)
juste pour fermer ton point sur le risque de non embauche…

Air France il y a qq avantages et ça intéresse bcp de candidats.
Par contre c est moins écolo que le rail.

Il est clair que si tu veux organiser les transports d une boîte ce sera pas le triporteur livreur de glaces du coin.
Il pourra jamais te payer ce que tu estimes mériter.

Répondre