Python en CPGE

Répondre

Messages : 65

Enregistré le : 15 févr. 2012 21:13

Classe : 2A-Télécom ParisTech

Localisation : Paris

Python en CPGE

Message par Xiorteb » 15 mars 2013 09:04

Bonjour,

Marre de Maple ? Python sera enseigné à partir de la rentrée 2013 en CPGE Scientifique. Plus d'informations sur le blog de Laurent DECREUSEFOND (Enseignant-Chercheur à Télécom ParisTech)

Alors qu'en pensez-vous de cette nouvelle ?

:)
Intéressé par Télécom ParisTech ? Venez sur notre page Facebook pour découvrir tout ce qui se passe dans votre futur école : Télécom ParisTech pour vous !

Messages : 1418

Enregistré le : 31 août 2006 11:59

Re: Python en CPGE

Message par Valvino » 15 mars 2013 09:11

Je pense que c'est une excellente chose pour plusieurs raisons : c'est un langage libre alors que Maple est un logiciel propriétaire, on peut faire beaucoup beaucoup plus de choses (car Python est un langage de programmation à part entière avec énormément de librairies pas seulement dans le domaine des sciences) et dans l'ensemble Sage est plus puissant que Maple.

Messages : 5005

Enregistré le : 17 févr. 2008 14:57

Re: Python en CPGE

Message par Tan Phi » 15 mars 2013 09:23

Je n'ai pas le temps de détailler (je le ferai demain ou après-demain) mais en un mot : génial.

Messages : 65

Enregistré le : 15 févr. 2012 21:13

Classe : 2A-Télécom ParisTech

Localisation : Paris

Re: Python en CPGE

Message par Xiorteb » 15 mars 2013 11:32

Valvino a écrit :[...] Python est un langage de programmation à part entière avec énormément de librairies pas seulement dans le domaine des sciences. [...]
Exactement, cet année j'ai eu un cours de "programmation" on a utilisé Python est j'ai vraiment pris du plaisir à l'apprendre. Un script python peut tout aussi bien résoudre des problèmes mathématiques, comme automatiser des tâches quotidiennes (renommer un ensemble de photo, créer des miniatures etc), ou même réaliser des applications réseaux (ex. un chat).

La seul chose que je trouve intéressante dans Maple c'est le côté graphique. C'est quand même plus "beau" d'avoir le symbole intégral que d'écrire int(x,bornsup,borninf) :)
Intéressé par Télécom ParisTech ? Venez sur notre page Facebook pour découvrir tout ce qui se passe dans votre futur école : Télécom ParisTech pour vous !

Messages : 11310

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 15 mars 2013 17:02

bah moi je pense que c'est un très mauvaise chose....
Ha non pardon :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: ***je blague***.
C'est une très bonne chose.

Marre de voir des ingé stagiaires coincés car ils doivent faire un plot a partir d'un grosse masse de données mesurées et car "excel ne le fait pas" ou pire, les voir renoncer à tel ou tel facon de faire sous prétexte que c'est impossible de traiter les données (souvent du txt...) faire à la main. Marre aussi des gens qui n'ont aucune idée de ce qu'est un *gros* calcul en 2013.
On ne peut pas faire de science (sauf à faire de la théorie pure) aujourd'hui sans savoir traiter un minimum les données.
La seul chose que je trouve intéressante dans Maple c'est le côté graphique. C'est quand même plus "beau" d'avoir le symbole intégral que d'écrire int(x,bornsup,borninf)
les palettes pour entrer les équations? moui...on va plus vite avec le clavier quand on connait les raccourcis. de plus,sage sait utiliser latex si tu parles du rendu *des résultats*. http://en.wikipedia.org/wiki/File:SAGE_ ... solve.jpeg

Le seul petit problème est que les taupins vont perdre de vue le fait qu'il exsite des logiciels capables de torcher des calculs symboliques.
Il y a bien sympy mais il n'est pas au niveau du noyau de maple/mathematica. Loin de là (bien que ca progresse assez vite).
Cela dit, cet inconvénient n'est rien comparé à ce que j'ai dit plus haut. De plus, je suppose que les profs vont continuer à dire que ces logiciels de calculs symbloliques existent et que donc toute virtuosité "à la main" est assez vaine. Il serait dommage que les taupins pensent qu'on ne fait pas mieux que la TI89 en calcul symbolique.
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 11310

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 15 mars 2013 17:09

Ca fait raler un peu les informaticiens car ils disent "mais comment on va leur apprendre les structures de données de base avec python" (listes, vecteur, dico...). Ca n'a en effet pas trop de sens que de recoder une liste chainée en python et les conteneurs du langage utilisent des structures plus "finaudes" que les structures des livre d'intro à l'algo ce qui fait que les complexité en temps amorti en python ne sont souvent pas ce qu'on pense si on a été "élevé" à coups de Cormen.

Bah oui...c'est vrai...et alors? Ca veut juste dire qu'on doit changer le paradigme de cet enseignement. Ok ca peut sembler un peu étrange de changer un enseignement théorique car on change de langage...mais toute la théorie sur les structures de données s'est développée dans un contexte bien précis qui était celui de temps où seul des langages de bas niveau existaient. Ca avait alors un sens de savoir recoder SA version de la liste doublement chainée. Aujourd'hui, ce n'est plus très important. Avoir une idée de la complexité d'un tri est par exemple un truc important pour savoir si on peut attaquer tel ou tel jeu de données mais apprendre aux gens à coder une classe Matrix en C++ en école sans leur dire qu'il ne faut jamais le faire en vrai est une connerie: http://eigen.tuxfamily.org/index.php?title=Main_Page
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 65

Enregistré le : 15 févr. 2012 21:13

Classe : 2A-Télécom ParisTech

Localisation : Paris

Re: Python en CPGE

Message par Xiorteb » 15 mars 2013 22:51

Avoir une idée de la complexité d'un tri est par exemple un truc important pour savoir si on peut attaquer tel ou tel jeu de données
Oui et ainsi prévoir le nombre de serveur (ou autres ressources) qu'on doit implémenter pour réaliser ce que l'on souhaite. Mais de toute manière avec le Big Data peu importe l'algorithme on tend vers quasiment la même précision.
Intéressé par Télécom ParisTech ? Venez sur notre page Facebook pour découvrir tout ce qui se passe dans votre futur école : Télécom ParisTech pour vous !

Messages : 11310

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 16 mars 2013 21:27

"Mais de toute manière avec le Big Data peu importe l'algorithme on tend vers quasiment la même précision."
Précision??
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Messages : 212

Enregistré le : 05 mars 2011 22:24

Classe : américaine

Re: Python en CPGE

Message par Marc de Falco » 17 mars 2013 10:39

Pou compléter le message de fakbill, Python n'est pas forcement directement adapté à l'étude des structures de données. Or, cet enseignement relève spécifiquement de l'option informatique qui devrait conserver Caml comme langage.
Professeur de mathématiques et d'informatique
MP du Centre International de Valbonne
http://marc.de-falco.fr.

Freedom is the freedom to say that 2 plus 2 make 4. If that is granted, all else follows.
George Orwell, 1984

Messages : 11310

Enregistré le : 30 juil. 2008 16:59

Classe : Dr.-Ing

Re: Python en CPGE

Message par fakbill » 17 mars 2013 11:09

bien bien :) Voila une très bonne réforme!
Reste à savoir comment ce sera évalué.
Pas prof.
Prépa, école, M2, thèse (optique/images) ->ingé dans le privé.

Répondre